Pourquoi la Chine ne va pas envahir Taiwan de si tôt

En attendant c’est la Chine qui est faible, et si elle le faisait exprès ? pour dévaluer sa monnaie, proposer aux pays émergents de libeller une partie de leur dette en yuan et non en dollars et ainsi se protéger d’un dollar fort et augmenter sa marge de négo en ayant deux fournisseurs au lieu d’un.

Et pour la Chine, augmenter ses alternatives en cas d’invasion de Taiwan et donc de gel de ses encours, avoir plusieurs monnaies, plusieurs dettes de beaucoup de pays qui ne se joindraient pas aux US et beaucoup de matières premières en guise de monnaie d’échange si même l’or se fait geler. Sans parler du gaz et du pétrole qui pourraient être stockés au lieu de libérer des fournisseurs à l’Europe et d’acheter exclusivement presque Russe même si ça permet d’avoir une forte décote sur le prix à court terme.

On a compris que la Chine ne se précipitera pas pour Taiwan voulant surtout éviter une erreur.

Vous le savez, le dollar est fort, extrêmement fort actuellement et au delà donc de comparer ce qui est comparable, c’est à dire qu’au niveau des marchés, c’est toujours important de regarder les monnaies.

C’est à dire que si vous regardez aujourd’hui la performance du marché brésilien, par exemple, vous regardez le réal brésilien. Il est très fort aussi, donc ça, c’est une vraie performance.

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

Par contre, vous regardez par exemple la performance du marché turc, vous regardez la performance de la lire turque et en fait, vous comprenez également que
vous avez une dévaluation de la monnaie qui fait que le marché boursier est en hausse. Mais c’est illusoire par rapport à la baisse de la monnaie. Donc ça aussi c’est important de bien bien le prendre en compte et actuellement donc le dollar est excessivement fort. Il continue de jouer son rôle
de refuge bien entendu, et il continue donc d’attirer tout un tas de flux également sur les marchés obligataires et actions américain.

Mais là, ce que j’aimerai parler, c’est la situation avec la Chine. On le sait, on a énormément de pays émergents qui ont une dette en dollars. Or le dollar est en train de se renforcer, ce qui fait que certains ça asphyxie ces pays là. On est dans un
monde aujourd’hui ou il y a deux catégories de pays émergents. Il y a des catégories de pays émergents qui sont producteurs de matières premières, pétrole, gaz et différentes matières lithium et compagnie.

Et donc ils arrivent plus ou moins à contrebalancer l’effet actuel avec la hausse des prix des matières premières. Et puis il y a les autres pays émergents qui eux sont plutôt consommateurs de matières premières et qui en plus ont une dette en dollars. Et donc pour eux ça commence à être un petit peu compliqué. Et là, on sait très bien que la guerre en Ukraine, par exemple, a donné, je serais tenté de dire
un facteur très important pour la Chine vis à vis de Taïwan, c’est de se dire les Américains n’enverront aucun homme se sacrifier pour Taïwan. Ça, c’est clair et net. De la même manière que personne en Ukraine. Par contre, on l’a vu, on est capable de geler le système financier, on est capable de geler les avoirs, on est capable de mettre des sanctions économiques, tout, tout ce genre de chose là. Et c’est
quelque part un livre ouvert de préparation pour la Chine, si jamais ils viennent à envahir Taïwan.

Et ce que l’on a également, on l’a vu, c’est que donc il ne suffit pas d’avoir une monnaie et d’avoir de l’or pour se protéger.

Les Russes notamment, l’ont appris. Donc, ce qui est important, on l’a vu, c’est quand il faut se diversifier et une diversification possible. C’est notamment donc d’avoir des matières premières, que ce soit du pétrole, du gaz, tout un tas de matières premières qui sont du platine et compagnie, de l’argent, du
cuivre. Et si on en fait quelque part d’amasser du stockage et du stockage stratégique non seulement pour la consommation et la production, mais également qui peut servir de monnaie d’échange qui est beaucoup moins facilement jetable que de l’or ou des monnaies, etc ou on bloquerait en fait les
différentes utilisations des monnaies.

Je pars du principe que justement, si la Chine veut faire un coup va se rendre indispensable justement pour pouvoir être capable de résister à différentes sanctions économiques. Le jour ou un envoyé de Taïwan, c’est justement de continuer à acheter autant de pétrole, autant de gaz que l’on achète. Certes,
profiter de son vassal russe pour pouvoir le payer moins cher, bien entendu, mais c’est de stocker.

Et donc ça, pour moi, c’est là aussi de la même manière qu’en Europe, pour préparer l’hiver prochain, on est en mode stockage. La Chine également. Pour préparer éventuellement son invasion future, elle doit être en stockages de matières premières.

Et le point central, pour moi, ce qui est important avec les pays émergents qui ont une dette en dollars aujourd’hui, c’est de prendre en compte le covid, actuellement, le fait que le dollar est à son plus haut depuis des années et continue donc de faire un petit peu du mal à l’endettement de ces pays émergents. Et
on a de l’autre coté le yuan qui est à son plus bas, qui sera éventuellement dévalué encore puisque la banque centrale chinoise pour sortir du covid va être accommodante.

Et ça peut pousser les négociations du gouvernement chinois à dire on vous propose une dette en yuans, le yuan est faible aujourd’hui, donc vous en tant que pays émergents, vous avez tout à gagner à prendre une partie de
votre dette en yuans et non plus en dollars. Et ça pour moi c’est important pour bien comprendre que les enjeux dans les années à venir, que ce soient des enjeux de matières premières, que ce soit des enjeux qui sont économiques et géopolitiques avec Taïwan etc et c’est pas que Taïwan c’est tout le reste aussi, c’est avant tout aujourd’hui une guerre des monnaies et c’est là que ça se passe.

Parce que tout de suite, si vous avez des pays émergents qui sont capables de prendre une partie de leur dette en yuans, c’est profitable pour eux aujourd’hui. Surtout si à l’avenir on continue d’être dans une politique accommodante
vis à vis de la banque centrale chinoise, a contrario des autres banques centrales
occidentales qui elles sont en resserrement, alors ça durera peut être pas éternellement. Mais il y a peut être justement une fenêtre de tir qui peut permettre à la Chine d’également se rendre indispensable vis à vis d’autres pays qui, du coup, ne pourront pas prendre une posture le jour ou elle envahie Taïwan et qui lui
offriront également des capacités de négociation et de flux quand même de ses capitaux, même s’il y a des sanctions américaines. Donc c’est ça aussi qui est très important aujourd’hui qui se joue là dessus.

Souhaitez-vous recevoir un email pour être averti dès la publication de mes nouvelles positions? Alors Cliquez-ici

et version podcast

amicalement

Julien

Merci de faire tourner et partager cet article
Image par défaut
Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse.
Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Laisser un commentaire