Menu

Pourquoi le peak oil n’est que foutaises

Recevez mes nouvelles positions ainsi que mon portefeuille boursier par email via des chroniques régulières. C'est gratuit !

Avec la hausse du pétrole à nouveau, on reparle de récession amenée par des prix du brut chers, mais aussi du Peak Oil ! On entend tout est n’importe quoi sur le Peak OIl. il est donc je trouve important de tordre le cou à ces  idées reçues. Tout d’abord le Peak oil ce n’est pas dire que nous n’aurons plus de pétrole lorsqu’il sera atteint. ce n’est donc pas le décompte du laps de temps qu’il nous reste avant qu’il n’y ai plus une goutte de pétrole. La seconde idée reçue c’est de croire que tout le monde pense que le peak oil est inévitable. Il n’y a pas concernant le peak oil une pensée unique. Beaucoup de chercheurs et économistes pensent que cela sera un non évènement du fait des progrès technique, de produits de substitution et surtout de la capacité humaine à inventer de nouveaux procédés.

Le peak oil n’est donc pas une théorie non plus. C’est un fait et l’on peut parler de peak oil comme l’on peut parler de peak de n’importe quel produit faisant relation offre et demande.

Il faut également arrêter de penser que le peak oil est une invention des compagnies pétrolières pour faire peur et faire montrer les prix du brut. Ou encore que celles-ci ne s’en préoccupent pas pour éviter d’avoir à faire des investissement dans des technologies d’énergie renouvelables et poussant donc là encore les prix à la hausse du fait d’un manque énergétique futur.

Il ne sert à rien de débattre sur l’existence oui ou non du peak oil. Mais c’est surtout le timing de son arrivée qui devrait plutôt faire couler de l’encre, cela serait plus utile. L’avènement du peak oil n’est que le fruit de la baisse continue des capacités à produire du pétrole. Devenu plus rare, il est devenu plus cher à extraire du coup je doute que les pays producteurs de pétrole puisse étendre leur production au delà de 100 millions de barils jours. Bien entendu il y a des réserves et certains pays peuvent encore augmenter leur production. Mais maintenant cela sera marginal.

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

Le débat ne doit donc pas s’orienter sur l’avènement oui ou non d’un peak oil mais sur quand arrivera t-il ? et surtout quel sera son impact sur les compagnies, les produits fabriqués à partir du pétrole, notre consommation et donc son impact global économique. Quelle est et sera la capacité d’autres sources d’énergie de combler le déficit d’offre du pétrole ?

Alors le peak oil sera t-il un non évènement ou une catastrophe ?

Ce qui me paraît sur, c’est que la demande en pétrole n’est pas prête de baisser. L’offre, la production quant à elle va croître de moins en moins vite comme c’est déjà le cas, d’où l’avènement d’un peak oil lorsque l’offre ne pourra plus faire face à la demande. J’en conclus que les prix du pétrole vont rester chers et donc limiter la capacité de la population à consommer.

Du coup il ne peut y avoir qu’une pression grandissante des entreprises à chercher des matières premières de substitution. Les américains n’hésiteront pas à utiliser le gaz de schiste pour combler le déficit du au manque de pétrole pour nourrir la consommation énergétique de la planète.

Il n’y a donc pas de doute à avoir non plus, sur le fait que les émissions à effet de serre, Co2 ne peuvent que croître à l’avenir.

Note: Tous les trades sont discutés, annoncés et partagés en temps réel sur L'Académie des Graphs.

Sur le site public ici, Le portefeuille est mis à jour une fois par jour vers midi. Le portefeuille représente mes convictions personnelles consolidées (de mes différents courtiers) et n'est pas pas une incitation à l'achat ni à la vente. Il s'agit de mon portefeuille dynamique donc agressif. J'ai un autre portefeuille bas de laine long terme diffusé exclusivement sur l'Académie des Graphs. Mon capital et mon horizon de placement sur chaque titre ne sont surement pas les mêmes que les vôtres. Le portefeuille est là pour partager avec vous en toute transparence mes convictions au quotidien mais n'a pas vocation à être suivi.

La performance annuelle inclus les gains ou moins values latentes des positions en cours. Cela inclus aussi les gains ou pertes de change sur les actions hors Euro (c'est reflété dans la perf de chaque action individuelle). Les éventuels retraits sont annoncés. La performance est donc en net.

Performance 2023: +38%; 2022: +46%; 2021: +122%; 2020: +121%; 2019: +79%; 2018: +21%; 2017: +24%; 2016: +12%; 2015: +45%; 2014: +30%; 2013:+72%...

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez mon travail. Merci de votre soutien !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comme plus de 10 000 personnes, recevez ma formation, mon top actions et mes chroniques

Recevez gratuitement tout ce qu'il vous faut savoir pour mieux investir, réussir en bourse dès demain et ma formation gratuite pour bien débuter.