Prévision cac 40 pour la séance du 27 octobre 2014

Accèdez gratuitement à des conseils, stratégies et techniques pour bien débuter et mieux investir. Cliquez-ici pour Débuter Maintenant

Journée de consolidation aujourd’hui sur le CAC 40. On le voit les opérateurs n’ont pas pris de risques avant le weekend. En effet ce dimanche sera publié les fameux stress tests de la banque centrale. Alors faux événement ou à prendre au sérieux ? telle est la question. En tout cas des rumeurs auraient circulé quant à l’échec de 25 banques aux stress tests. Mais rien, nada en volatilité sur le marché. On est donc en droit de se demander si les marchés vont vraiment y prêter attention. Verdict lundi en ouverture. En attendant, graphiquement, il faut retenir le blocage de la hausse sur les 4165 points. Mais les acheteurs tiennent 4120, je vois le support sur 4110-4113. Nous voilà donc en consolidation du mouvement de rebond technique haussier démarré depuis les 3790 points. Maintenant le plus intéressant est donc à venir. Puisqu’il nous faut savoir si tout ceci n’est qu’un rebond technique ou une reprise haussière. il reste une semaine de cotations avant la fin du mois qui sera déterminante. Le fameux mois d’octobre. Le marché est neutre, en attente. repasser au-dessus des 4150 et nous aurons un signal de poursuite haussière vers les 4190-4213 points. Passer sous 4110 points et le signal sera baissier et le cac devrait revenir sur les 4080 points. Si ces 4080 ne tiennent pas on pourra valider que ce rebond n’était que technique et il faudra alors oublier tout achat en attendant un nouveau point de stabilisation.  Je pense qu’au dessus des 4080 points on peut se considérer comme plus acheteur que vendeur, je considère 4080 comme point pivot, mais sous 4110 il faudra redevenir très prudent.

Opinion neutre sous 4150. Haussière au-dessus des 4150 avec objectif 4190-4213. Opinion baissière sous 4110, Opinion reprise panique sous 4080

analyse cac 401

Vous voulez débuter sans tomber dans les pièges? progresser rapidement? Vous en avez marre de reperdre tous vos gains durement gagnés en un instant? Vous voulez enfin gagner régulièrement et sans stress ? Alors laissez-moi vous apprendre tout ce qu'il vous faut savoir pour enfin franchir un cap dans votre trading et ne plus jamais être le même investisseur. Cliquez-ici pour enfin devenir un trader gagnant
Partagez cet article
Suivez-moi, rejoignez la communauté des "Graphs" et ne loupez aucun conseil

signature


Vous souhaitez apprendre à faire vos propres analyses techniques et savoir comment détecter les figures graphiques qui gagnent pour enfin savoir quand acheter et quand vendre au meilleur moment? Vous souhaitez être capable rapidement de réaliser le même type d'analyses claires et précises comme moi?

Alors, Téléchargez tout de suite et gratuitement le livre pleins de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

Julien Flot est Trader pour compte propre et consultant depuis 2006. Il dispense des formations en bourse et des conseils avisés pour aider les investisseurs sérieux à mieux investir en bourse et surtout acheter des actions au bon moment à moindre risque.

Cliquez-ici pour accéder gratuitement et immédiatement aux actions à acheter cette semaine en bourse.

A propos de l'auteur Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse. Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Suivez-le sur:

Comment je suis passé d'un petit compte à un portefeuille boursier à 6 chiffres...et comment vous pouvez en faire de même!

La stratégie du moindre risqueUtilisez ma méthode et adoptez comme moi, une stratégie de moindre risque. Débutez, progressez et augmentez votre taux de réussite en devenant un investisseur qui gagne régulièrement en bourse tout en maîtrise et donc durablement. J'ai crée spécialement une formation pour vous guider pas à pas. Découvrez comment acheter les bonnes actions au bon moment et surtout comment savoir quand les vendre avant qu'elles ne baissent.


Profitez d'une méthode clé en main qui gagne, en réduisant les risques et donc en vous permettant de dormir sur vos deux oreilles. Découvrez-la maintenant en cliquant ici.

Cliquez-ici pour en savoir plus
  • Julien dit :

    A ce prix là CGG c’est vraiment trop tentant

    • Guillaume dit :

      on dit ça tous les jours :D

      • Julien dit :

        exact, mais un jour ce sera vrai ! CQFD :-)

        • lio dit :

          Salut Julien! Le secteur parapétrolier a l’air de rebondir aujourd’hui…
          Peut-être que CGG va en profiter…
          Bonne journée à tous!

  • edd dit :

    alors pourquoi le secteur bancaire fait -2% ce midi ?

    Edd

    • k2r dit :

      Parce que les béotiens se sont dit, c’est bon, ça va monter je vais me faire des sous en achetant des valeurs bancaires, sauf que des traders Vadeurs (des requins) les attendaient au virage.
      Le CT, c’est pour les PROS

    • Julien dit :

      parceque tout simplement il s’agit d’un non évènement. Ce qui importe c’est la FED et sa décisions d’arrêt le QE ou d’en relancer un autre.

  • Julien dit :

    Seule la Caisse de refinancement de l’habitat (CRH), un organisme de la place de Paris qui sert au refinancement sécurisé de crédits immobiliers résidentiels, a fait apparaître un déficit de fonds propres au 31 décembre 2013, qu’elle a comblé depuis par une augmentation de capital de 250 millions d’euros.

    “Les résultats des banques françaises confirment la qualité de leurs actifs et leur capacité de résistance à des chocs sévères”, peut-on lire dans un communiqué.

    “Dans le scénario le plus défavorable (adverse), les banques françaises ont passé avec succès le test et se comparent très favorablement avec leurs pairs européens”, souligne la Banque de France.

    “En tenant compte des deux impacts (évaluation des bilans et stress adverse), les banques françaises affichent un ratio common equity tier one agrégé de 9% à fin 2016, soit un niveau très supérieur au seuil de 5,5% retenu pour exiger des plans de recapitalisation.”

    La BCE prendra en charge le 4 novembre la supervision directe des 130 banques les plus importantes de la zone euro, étape cruciale de l’Union bancaire et de l’instauration d’un Mécanisme de supervision unique décidés par les pouvoirs publics européens après le déclenchement de la crise des dettes souveraines en 2011.

    Avant d’assumer cette nouvelle responsabilité, la BCE a décidé de lancer en octobre 2013 une revue de la qualité des actifs (Asset quality review) ainsi que des tests de résistance (stress tests) afin de mesurer les risques des banques et leur capacité à résister à d’éventuels chocs économiques.

    En France, ces deux exercices ont été menés sur 13 établissements représentant 95% des actifs du secteur, dont les sept grands réseaux que sont BNP Paribas, la Banque postale, BPCE, le Crédit agricole, le Crédit mutuel, HSBC France et la Société générale.

    S’y ajoutent la chambre de compensation LCH Clearnet, la Banque PSA Finance (groupe PSA), RCI Banque (groupe Renault), la Caisse de refinancement de l’habitat (CRH), la banque publique d’investissement BPI France et la Société de financement local, nouvel organisme de financement des collectivités locales.

    La CRH a procédé en juin à une augmentation de capital de 250 millions d’euros, de quoi couvrir le manque de fonds propres identifié par les tests de résistance et évalué à 124 millions d’euros, ce qui porte son ratio common equity tier one à plus de 9%.

    “La publication de ces résultats marquent la fin d’un exercice d’une ampleur sans précédent, qui a couvert un champ extrêmement large, en appliquant une approche très rigoureuse et homogène au sein de la zone euro en déployant des moyens considérables”, a fait valoir le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, devant des journalistes.

    En France, jusqu’à 800 agents ont été mobilisés pour examiner un total de bilan de 6.713 milliards d’euros, soit 30% des actifs de la zone euro.

    Interrogé sur les conséquences de la revue de qualité des actifs et des tests de résistance sur la distribution du crédit, élément essentiel à la croissance, Christian Noyer a répondu:

    “Je ne pense pas que cet effet se produise en France où il n’y a pas du tout de restriction à la distribution de crédit mais où nous avons surtout un problème de demande.”

    Il a en revanche estimé que ces deux démarches confortaient le modèle de “banque universelle” des établissements français, très critiqué par plusieurs économistes au motif qu’il fait peser des risques systémiques.

    “Les gens qui sont critiques de ce modèle partent de préjugés et ne sont pas rigoureux. Quand on regarde la réalité, le modèle de banque universelle est celui qui apporte le meilleur service de financement de l’économie (…) Je crois pouvoir dire que nous transmettons à la BCE la surveillance directe d’un système bancaire solide.”

    Le ministre des Finances, Michel Sapin, a de son coté souligné que la solidité des banques françaises leur permettrait “d’assurer le financement des entreprises et des ménages et de poursuivre leurs efforts pour soutenir l’investissement et la croissance.”

    (Edité par Jean-Michel Bélot)

  • >