Menu

1929 – 1987 – 2000 et le prochain krach boursier

Nvidia va publier ce soir. Nvidia fait partie des 7 magnifiques. Anciennement Gafam. Puis tesla est venu et puis maintenant Apple, Google, Tesla sont moins magnifiques mais Nvidia a compensé. Tout le monde a peur d’un krach boursier si les promesses de l’IA ne sont pas au rendez-vous

Nvidia c’était Exxon il y’a 15 ans. Une décennie avant, IBM ou encore cisco ou intel.

Je veux parler de la concentration des indices. L’illusion des indices comme j’ai pu en parler il y’a déjà bien des années.

Le fait que les indices soient essentiellement représentés par une poignée d’actions. Et donc du risque que cela implique.

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

Evidemment tant que tout le monde veut ces actions, tout le monde en a, tout le monde les renforcent car ça marche.

Et quand ça marche, personne ne se rend compte du risque.

Personne ne se rend compte qu’avec les buybacks, les flottants plus réduits, cela peut finir un peu comme une salle de concert bondée où l’on cherche à sortir par les portes de sorties de secours qui ne furent pas agrandies à la mesure de la salle de concert avec la popularité croissante année après année.

Alors tout peut bien se passer

On a déjà vu dans l’histoire donc l’indice Américain être concentré. Et il n’y a pas eu piétinement à la sortie. Les colosses ont baissé, peu à peu leur pondération dans l’indice a baissée, remplacée par le prochain truc à la mode.

Ainsi la tech a remplacée l’énergie, puis l’énergie a remplacée la tech puis une nouvelle fois la tech. Bref, on l’oublie car la tendance en cours dure depuis 15 ans. Et 15 ans c’est long. Mais la bourse oscille entre les valeurs value et de croissance par cycles. Les cycles sont long donc on oublie vite.

En 1987 on venait de vivre avant le lundi noir, une hausse forte concentrée dans seulement quelques noms. Le lundi noir était surtout du au fait que les algos ont tous déclenchés leurs ordres de vente un à un. tout le monde avait le même programme.

Mais tout de même, jamais grand chose de bien n’arrive quand les indices sont concentrés.

Au mieux, il n’y a pas de krach baissier mais une lente rotation. Car il faut du temps pour que les bons élèves baissent leur pondération et soient remplacés par les nouveaux leaders dont la pondération dans l’indice ne monte qu’au fur et à mesure.

Celui qui paye donc après avoir pensé avoir découvert le Graal et la facilité en bourse. C’est l’investisseur passif indiciel.

Car le temps que la rotation se fasse, il subit la correction des gros surpondérés sans profiter de la rotation sur les petits sous pondérés. il faut un certain nombre de mois pour que les pondérations lui permettent à nouveau d’avoir plus de ce qui marche pondéré dans l’indice que de ce qui ne marche plus.

Et donc pendant cette période c’est le renouveau de l’investisseur actif qui surperforme.

Alors on dit souvent oui mais cet investisseur actif, il va surperformer pendant quelques années puis les indices sont à nouveau bien pondérés et ils performeront à nouveau mieux.

Mais ces quelques années, il faut comprendre que l’investisseur actif surperforme de 3 ou 4 fois l’investisseur passif qui ne fait rien pendant des années sans parler de l’inflation.

Ces 2-3 ans potentiellement ou l’investissement actif bat l’investissement passif, le niveau de perf est tel que c’est parfois 10 ans de surperformance indicielle pour revenir au même niveau.

Mais je divague.

Les américains pour se rassurer essayent donc de regarder la concentration des autres indices.

Là où 10 valeurs représentent un tiers des 500 plus grosses capitalisations US.

Ils vont se dire, que les 10 premières capitalisations de chaque indice boursier représentent bien plus.

Et ils ont raison.

Mais aussi tort.

Car on oublie de comparer ce qui est comparable. Le s&P c’est 500 capitalisations qui représentent 65% de la capitalisation boursière mondiale.

Et là on compare donc pour l’Allemagne , un indice de 40 valeurs, cac 40 également, italie 30.

Bref, plus votre indice est réduit en nombre de valeurs et plus les 10 premières vont forcément avoir une grosse pondération.

On voit que le Nikkei qui a 225 membres, tout de suite est moins concentré.

Donc prenons le Stoxx 600 en Europe plutôt et là on retrouve 21% dans le top 10, on est donc plus en ligne avec le Japon et les Us apparaissent donc toujours les plus concentrés.

D’ailleurs dans le top 10 Européen qui représente 21% de la capitalisation totale de l’indice de 600 entreprises. la moitié est sur le secteur pharma. Alors que pour les Us c’est surtout la tech qui domine.

L’Europe n’a donc pas à rougir : Granolas vs 7 Magnifiques

Un des phénomène que nous avons eu c’est donc la concentration dans les grandes entreprises ces dernières années.

Les etf surement mais surtout des gérants qui doivent bien performer pour garder leurs clients et qui ne peuvent accepter donc même si les valorisations sont chères de ne pas être dans le train. Et ils accentuent donc eux même le phénomène poussant les derniers récalcitrants à rentrer dans la danse ne pouvant laisser de coté passer la perf qui va leur couter des clients ensuite.

Du coup on a vidé les comptes des petites caps, pour concentrer sur les grosses.

Et ce n’est pas qu’un phénomène américain. C’est aussi en Europe

Plus les indices sont des grosses caps, plus on retrouve une concentration.

Plus l’indice est large est fait de petites caps, moins il y’a de concentration.

il y’a une désertion des flux sur les petites caps ce qui fait que les meilleures valorisations sont là mais personne n’en veut. Enfin sauf les private equity et le management des entreprises qui profitent pour retirer leur groupe de bourse a pas cher.

Du coup on se retrouve avec partout dans le monde des indices concentrés; Mais la concentration se fait selon plusieurs secteurs. La tech pour certains, la pharma pour d’autres ou encore le Luxe.

La seule question à se poser.

Dans un monde où les Us sont chers et représentent le gros de la capitalisation mondiale. Il suffit qu’ils veuillent diversifier leur risque pour aller chercher en Europe. Mais ce faisant aider encore plus à la concentration des indices ici aussi.

Et dans un monde à la démographie chancelante où chaque jour nous gagnons plus de personnes de plus de 65 ans que de nouveaux nés.

Quel secteur à le plus grand potentiel d’expansion ? La tech ou la santé ?

Si L’Europe récupère du flux, la surconcentration des indices pourrait perdurer voire même devenir plus importante qu’aux Us si la tech reprend son souffle aussi dans un monde où les taux et l’inflation baissent mais restent plus élevés que ces précédentes années.

Mais cette surconcentration augmenter aussi la volatilité à venir sur les indices. C’est cette volatilité le risque car personne n’y est préparé.

Dans un monde qui ralentit, la pharma a aussi un coté défensif qui peut attirer.

ici le dossier complet bourse santé et actions PEA

Et n’oublions pas qu’un jour on voudra valoriser les résultats de l’énergie plus que ceux de nvidia.

C’est une question de cycle. Aujourd’hui on valorise nvidia plus que tous les gros acteurs energie sur S&P pour 7 fois moins de profits.

N’oublions pas qu’il y’a aussi des cycles en bourse où on décide de mieux valoriser les profits actuels et les actifs tangibles que les profits potentiels futurs.

Ps: Merci à Charles pour les charts

Portefeuille Graphseo Bourse

Je continue de concentrer mon portefeuille. j’ai réduit mon exposition cycliques (pas sur mon bas de laine). Pas encore le bon timing. on cherche je pense à travailler un point bas mais je veux pas être au milieu et reviendrait sous peu. D’ailleurs aujourd’hui est une séance qui me fait penser que c’est volatil mais on travaille je pense l’idée contrarienne.

Sinon autre idée contrarienne, rebond chine et short Nasdaq qui dépendra de nivida ce soir. mais au-delà de cela je joue plus l’aspect consolidation à moyen terme.

il faudra décider ce soir si j’allège quand même un peu la position histoire de ne pas être en face d’un concours de popularité qui peut toujours durer plus longtemps qu’on ne le pense.

amicalement

Julien

Note: Tous les trades sont discutés, annoncés et partagés en temps réel sur L'Académie des Graphs.

Sur le site public ici, Le portefeuille est mis à jour une fois par jour vers midi. Le portefeuille représente mes convictions personnelles consolidées (de mes différents courtiers) et n'est pas pas une incitation à l'achat ni à la vente. Il s'agit de mon portefeuille dynamique donc agressif. J'ai un autre portefeuille bas de laine long terme diffusé exclusivement sur l'Académie des Graphs. Mon capital et mon horizon de placement sur chaque titre ne sont surement pas les mêmes que les vôtres. Le portefeuille est là pour partager avec vous en toute transparence mes convictions au quotidien mais n'a pas vocation à être suivi.

La performance annuelle inclus les gains ou moins values latentes des positions en cours. Cela inclus aussi les gains ou pertes de change sur les actions hors Euro (c'est reflété dans la perf de chaque action individuelle). Les éventuels retraits sont annoncés. La performance est donc en net.

Performance 2023: +38%; 2022: +46%; 2021: +122%; 2020: +121%; 2019: +79%; 2018: +21%; 2017: +24%; 2016: +12%; 2015: +45%; 2014: +30%; 2013:+72%...

Recevez mes nouvelles positions ainsi que mon portefeuille boursier par email via des chroniques régulières. C'est gratuit !

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez mon travail. Merci de votre soutien !

Un commentaire

  1. Bonjour,
    Merci pour ton article. Toujours top…
    Quand tu parles cycliques cherchant à faire leur point bas, tu penses à quelles valeurs ? Forvia et valeo en font peut être partie ?
    Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comme plus de 10 000 personnes, recevez ma formation, mon top actions et mes chroniques

Recevez gratuitement tout ce qu'il vous faut savoir pour mieux investir, réussir en bourse dès demain et ma formation gratuite pour bien débuter.