Watch list: le retour de la vente à découvert

Vous voulez débuter sans tomber dans les pièges? progresser rapidement? Vous en avez marre de reperdre tous vos gains durement gagnés en un instant? Vous voulez enfin gagner régulièrement et sans stress ? Alors laissez-moi vous apprendre tout ce qu'il vous faut savoir pour enfin franchir un cap dans votre trading et ne plus jamais être le même investisseur. Cliquez-ici pour en savoir plus maintenant

On aura donc pu déorger à la loi du sell in may and go away grâce à 7 actions que j’avais pu vous proposer et donc il ne manque plus aujourd’hui que Hi-media pou faire de ces analyses des réussites en terme de trades. Mis à part pour Hi media où j’ai pu passer à l’achat ce matin, j’ai attendu la clôture et donc le volume et la liquidité pour rentrer en vente à découvert sur des valeurs majeures du cac 40, dans une perspective de swing trading que j’estime à 2 voir 3 semaines. Je reviens de déplacement, donc le plus simple est souvent de rentrer sur des grandes capitalisations. En ayant un peu plus de temps, je vais étudier la cote pour voir s’il ne reste pas encore quelques anciens canards boiteux en mal d’un rebond. Mais là, à mon avis on arrive au bout du bout. Il est préférable soit de conserver ce que vous avez à l’achat avec un stop, soit d’être liquide. Où si vous tradez à court terme, pourquoi pas, comme moi, commencer à privilégier quelques trades à la baisse.

Vous voulez débuter sans tomber dans les pièges? progresser rapidement? Vous en avez marre de reperdre tous vos gains durement gagnés en un instant? Vous voulez enfin gagner régulièrement et sans stress ? Alors laissez-moi vous apprendre tout ce qu'il vous faut savoir pour enfin franchir un cap dans votre trading et ne plus jamais être le même investisseur. Cliquez-ici pour en savoir plus maintenant

signature

Julien Flot est Trader pour compte propre et consultant depuis 2006. Il dispense des formations en bourse et des conseils avisés pour aider les investisseurs sérieux à mieux investir en bourse et surtout acheter des actions au bon moment à moindre risque.

A propos de Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse. Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Suivez-le sur:

Comment je suis passé d'un petit compte à un portefeuille boursier à 6 chiffres...et comment vous pouvez en faire de même!

La stratégie du moindre risqueUtilisez ma méthode et adoptez comme moi, une stratégie de moindre risque. Débutez, progressez et augmentez votre taux de réussite en devenant un investisseur qui gagne régulièrement en bourse tout en maîtrise et donc durablement. J'ai crée spécialement une formation pour vous guider pas à pas. Découvrez comment acheter les bonnes actions au bon moment et surtout comment savoir quand les vendre avant qu'elles ne baissent.


Profitez d'une méthode clé en main qui gagne, en réduisant les risques et donc en vous permettant de dormir sur vos deux oreilles. Découvrez-la maintenant en cliquant ici.

Cliquez-ici pour en savoir plus

Partagez votre opinion:

cris says 19 mai 2013

je crois que la lucidité constitue l’une des pierres angulaires à ne pas perdre de vue en marché boursier…Ce n’est plus le moment d’acheter des big caps à court terme. La vente à découvert me semble néanmoins très dangereuse vu l’euphorie qui règne sur les marchés mais en cas de correction majeure, ça peut être le jack pot pour ceux qui joue la conso prononcée.

Reply
TRANKil says 19 mai 2013

Bonjour Julien et tous les Graphs

Déjà positionné en VAD sur quelques valeurs, je pense continuer sur une que j’avais laissée de côté mais qui m’envoie de bons signaux. Il s’agit de Boiron. Les volumes sont malheureusement faibles mais les indicateurs me tentent sérieusement. J’aviserai demain pour me décider. D’ici là, je suis preneur de tout conseil dessus :-)

Reply
fab56 says 15 mai 2013

1660 of course!!! Ca va tellement vite……

Reply
fab56 says 15 mai 2013

Je lirai cela plus attentivement en rentrant car je dois partir mais il semble que le monde de la finance ait oublié un peu vite le risque que représente notre beau pays et que notre entrée en récession le leur rappelle (le mot oubli est ironique, “mis de coté” serait plus juste).
Le s&p semble être tombé sur un os sur 1650 pts…….

Reply
Julien Flot says 15 mai 2013

c’est quand je lis ça que je me dis, que la baisse est proche
Les stigmates de la crise de la dette souveraine sont en train de s’effacer. C’est du moins ce que montrent les carnets d’ordres des pays « périphériques » de la zone euro, qui s’envolent depuis le début de l’année. Les investisseurs, nettement moins inquiets qu’il y a un an, se ruent sur les émissions de nouvelles obligations « périphériques », dans le but d’engranger des rendements attrayants. Les chiffres sont impressionnants : une demande de 13 milliards pour l’emprunt de l’Italie mercredi, de 21 milliards pour l’Espagne mardi, de 10 milliards pour le Portugal début mai et de 12 milliards d’euros pour l’Irlande lors de son émission en mars . En outre, la part des investisseurs étrangers est élevée, signe que la situation se normalise. La semaine dernière, le Portugal, qui était banni des marchés jusqu’en janvier dernier, a par exemple placé 86% de son emprunt à 10 ans auprès d’acheteurs étrangers. En pleine crise, la dette était essentiellement souscrite par les banques domestiques, sous la pression des gouvernements.
Obligations à maturités longues
Autre phénomène nouveau : les pays les plus fragiles de la zone euro émettent sur des maturités longues. Rome a placé mercredi des titres à 30 ans. Le gouvernement italien n’avait pas emprunté à si long terme depuis septembre 2009, c’est à dire avant même le déclenchement de la crise de la dette de la zone euro. De son côté, Dublin, qui bénéficie d’un plan de sauvetage, a émis à 10 ans pour la première fois depuis 2010. Quant au Portugal, aussi placé sous assistance financière, il est revenu en janvier avec un emprunt à 5 ans et, ce mois-ci, avec un emprunt à 10 ans, qui correspond à la maturité de référence pour un Etat. Une manière de prouver à la communauté financière, aux agences de notation et à la Banque centrale européenne (BCE) que Lisbonne a bien retrouvé l’accès aux marchés.
Surtout, contrairement à l’an passé, les maturités choisies par les « périphériques » vont bien au-delà des 3 ans couverts par le parapluie de la Banque centrale européenne (BCE), qui se tient prête depuis septembre dernier à acheter des emprunts d’Etat d’une maturité comprise entre 1 et 3 ans. Certains investisseurs, comme PIMCO, le plus gros gérant obligataire au monde, s’étaient mis exactement dans le sillage de la BCE, en n’achetant que des obligations espagnoles et italiennes d’une maturité inférieure à 3 ans. Cette stratégie n’est plus vraiment d’actualité. «Les dettes de court terme ayant enregistré une solide performance, les investisseurs vont maintenant chercher des titres plus longs ; mais, contrairement à l’an passé, ils ne se reportent pas seulement sur les emprunts des pays les plus sûrs de la zone euro, ils vont aussi sur les « périphériques », relève Olivier de Larouzière, gérant chez Natixis AM. « C’est la grande nouveauté de cette année : les taux de tous les pays de la zone euro évoluent désormais dans le même sens.»
L’Espagne toujours sous pression
Cet engouement pour les dettes périphériques est-il exagéré ? « Je ne sais pas si on doit parler de bulle. Ce qui est sûr, c’est que l’on a atteint des records de sur-exposition aux obligations de ces pays, donc la moindre mauvaise nouvelle peut entraîner une correction », souligne le gérant. Selon lui, l’Espagne est la plus vulnérable car il existe toujours un risque de dégradation de sa note de crédit et parce que le pays va devoir émettre plus de dette qu’il ne va en rembourser au second semestre. Autrement dit, les émissions nettes de l’Espagne seront positives. Ce ne sera pas le cas de l’Italie, en revanche. En outre, selon Natixis AM, l’Etat italien a déjà accompli 57% de son programme de financement de 2013. Le pays n’est donc pas sous pression.
source: les echos

Reply
Julien Flot says 15 mai 2013

exactement fab56. je n’y crois pas, mais dans un tel marché il faut se préparer à toute éventualité. je rage encore de m’être fait piéger à vouloir anticiper

Reply
fab56 says 15 mai 2013

Le risque d’une capitulation des vendeurs serait une hausse directe de 4-5% avec fausse sortie haussière du biseau sur le dow par exemple, les 16000 en ligne droite et une descente tout aussi rapide, c’est ça?
C’est vrai que cette hausse paraît auto-entretenue, comme un ouragan, par les rachats de shorts, la fed bien sûr (qui sait mettre le paquet aux moments cruciaux) et les acheteurs opportunistes….

Reply
Julien Flot says 15 mai 2013

Oui j’ai conservé l’ensemble des positions j’ai vendu mes HIM, pas assez de volumes. je continu de penser que cela peut être intéressant mais que les volumes sotn trop faibles pour ma taille de position, j’ai donc renforcé ma position sur Renault. Pour le moment mes vad font perdre 3% au portefeuille watch list. Je suis placé dans une logique de swing, mais j’aime peu être rentré par anticipation et du coup être à contre courant dorénavant, d’autant que le marché pourrait également voir une capitulation des vendeurs finale. donc pas à l’abri d’un gros bouillon sur une nouvelle fois une décision d’anticiper. La vad est toujours très destructrice dès qu’on a pas le bon timing

Reply
    GREGORY says 15 mai 2013

    j’ai aussi vendu mes HIM pour me rencentrer du SEQ en intra.
    Je tiens d’ailleurs a dire que depuis 1mois et demi que j’applique ta strategie du moindre risque et quelques petits trades de mon cru je suis a 26% d’augmentation de mon capital alors que j’etais peu voir pas gagnant avant.
    Merci Julien de nous montrer la voix

    Reply
      Julien Flot says 15 mai 2013

      Comme dirait un ami, tel est mon bon plaisir

      Reply
Julien Flot says 15 mai 2013

bonsoir à tous.
devant le flop d’avoir anticipé la vad, je rejoindrai plutôt Fab qui est de ne pas jouer la baisse tant que le marché ne nous prouve pas vouloir baisser .? on semble plutôt partie pour 4000-4007-4025 points. tant que le cac évolue au-dessus des 3950 points dorénavant, ne faites pas comme moi et évitez de rentrer en vad
maintenant je suis d’accord pour dire que ce n’est pas soutenable et qu’il faut une consolidation, donc n’achetez pas tout ce qui bouge non plus. Maintenant même en cas de conso des marchés cela ne veut pas dire que certaines valeurs de manière spéculative ne monteront pas
il y a toujours un marché dans le marché

Reply
sylvain says 15 mai 2013

bonjour julien,
Que pense tu,.? j’ai envie d’essayer une vad sur alcatel.
Cordialement./ Et si tu as mieux à me proposer.!
bonne journée

Reply
    gregory says 15 mai 2013

    Perso je pense pas que ce soit le bon moment.
    L’action test le support des 1.18 et hormis une conso sur 1.12 hier rien qui annonce qu’elle puisse redescendre franchement en dessous des 1.10.
    Personnellement j’atttedns de voir avant de me repositionner en vad ou a l’achat sur ce titre

    Reply
    fab56 says 15 mai 2013

    Bonjour a tous, sur Alu si j’avais les….enfin le coeur, je serais plutôt acheteur sur franchissement en clotûre de la résistance oblique de CT que l’on pourrait observer dés ce soir…
    Ce qui me gêne aussi c’est le niveau des indices et bien sûr, en cas de baisse, ce sera compliqué pour alu aussi (mais ç’est un raisonnement que je tiens depuis longtemps a tort)…..

    Reply
Mélanie says 15 mai 2013

Bonjour Julien,
Es-tu toujours en VAD sur ces valeurs?
je ne sais plus quelle stratégie adopter!

quel est ton stop sur Renault?
A bientôt

Reply
    gregory says 15 mai 2013

    Salut

    tout dépernd de ta stratégie, CT /MT / LT?
    stratégie sans risques ?
    si c’est le cas comme l’explique julien tu devrais atendre que l’action se retourne. Sinon tu prends le risque que ce soit elle qui te retourne :)

    en bréf, tout dépend du degré de risque que tu veux prendre.

    Reply
gregory says 15 mai 2013

Pour revenir a HIM, stagnation a 1.78 /1.79 même si ca avance :)
Mon PRU à 1.70 me fait déja une petite PV pas négligable.
j’attends de voir le comportement d’ici a la fin de semaine et si ca stagen tjrs prendre mes PV.
Je reste trés prudent à l’approche des 4.000pts du cac, notamment avec l’actualité bancaire, le amrché pourrais tres bien se retourner à la moindre “maiuvaise” info.

Reply
fab56 says 15 mai 2013

Et il faut mettre en parallèle la période depuis laquelle la watch list n’a pas consolidé de plus de 5%. Cela doit remonter a la grosse décuve de l’été 2011.
Ceci confirme également qu’une stratégie baissière est très compliquée quelquesoit le niveau de l’intervenant…..

Reply
Julien Flot says 14 mai 2013

Tout à fait. c’est pour cela que je dis partir en swing 2 à 3 semaines. Car je sais que j’anticipe la formation d’un top et qu’a ce jeu là on ne peux accrocher facilement le plus haut. Du coup, on se place forcément dans un trade non confortable. Mais à partir du moment où dès le départ on se place en swing, en prenant en compte cette éventualité, alors on peut faire son plan de trading en fonction.
l’essentiel de la hausse de 2013 est derrière nous.
Il faut également noter que le marché n’a pas connu de correction de 5% ou plus depuis une date record…je sors le graphique prochainement

maintenant tout cela n’empêche pas, que tant que le marché n’a pas décidé de baisser cela ne baissera point, et à ce petit jeu là, il est fort

Reply
fab56 says 14 mai 2013

bonsoir Julien, ne vois-tu pas cela comme un excès haussier (indices US) qui préfigure un top MT assez proche? Ce que je trouve bien c’est que tu dises que c’est un mauvais trade (sur renault) pourtant tu annonces un swing de 2 à 3 semaines, il reste un peu de marge.

Reply
Julien Flot says 14 mai 2013

yes. Mais attention au timing, preuve en est :-)

Reply
eric75 says 14 mai 2013

je verais bien France Telecom pour une VAD bientot et Credit Agricole aussi (mais la c’est ma banque qui me le conseil) avec 6.4-6.3 en objectif.

Reply
Keane says 14 mai 2013

Perso, j’ai une bonne ligne RX prise à 2,90… :P

Reply
Keane says 14 mai 2013

Bonjour Julien et les Graph’s !

Peut-être parmi les anciens canards boiteux en mal d’un rebond, RX (Recylex) ? (-_^)

Reply
Julien Flot says 13 mai 2013

bonsoir Titor.
C’est de l’anticipation. Le cac est une chose, mes les valeurs choisies, elles donnent des signaux d’essoufflement avant même le cac. Il s’agit donc d’arbitrages. Le cac n’est pour moi qu’un indicateur car je ne le trade pas.
j’ai remonté mon point pivot de 3912 à 3929.
les valeurs sur lesquelles je suis rentré en vad, n’ont certes pas enclenché leur baisse mais sont sur des essoufflements caractérisés.
Ce qui permet de rentrer proche des plus hauts en prenant un minimum de risques. Si la hausse se poursuit, alors on coupe rapidement. Si la conso se déclenche alors on sécurise les trades rapidement et ça permet d’avoir des positions dites confortables

Reply
TiTOR says 13 mai 2013

Bonsoir Julien,

Pourquoi trades tu déjà à la baisse alors que le point pivot à 3912 points que tu avais fixé il y a qq jours n’a pas encore été atteint (3932 au plus bas aujourd’hui) ?
Crois-tu que le CAC n’ira pas plus haut avant correction ou est-ce uniquement sur les valeurs que tu as mise dans ton portefeuille ?

Reply
Ajoutez votre réponse

tout recevoir header

Ne Partez Pas Les Mains Vides

Téléchargez gratuitement mon guide pour Réussir en bourse. Vous ne le regretterez pas

You have Successfully Subscribed!

Partagez cet article

Cet article vous a plu , Partagez-le maintenant !

5 Partages