Il n’y aura pas de récession en 2012

Comme vous le savez je ne pense pas que l’on aura de récession en 2012. La contraction de l’économie ne sera que contraction de la croissance mais pas une reprise d’environnement dépressionnaire comme en 2008. En cela c’est une période de croissance molle, de transition post bulle et stimulus économie, le consommateur devant maintenant prendre la suite du gouvernement pour cette fois créer de la croissance réelle. Le chemin est encore long certes, mais on voit une lumière, finie certes, au bout du tunnel.

Déjà, au niveau des indicateur que je suis avec beaucoup d’attention, le sentiment de FEDEX sur l’économie. et son patron dernièrement ajoute justement ne pas voir de contraction ni de récession. C’est de la croissance molle, point barre.
“We don’t see a contraction; we don’t see a recession,” FedEx’s Smith said at a meeting in Columbus, Ohio, where General Electric unveiled research on midsized companies.
“It’s steady as you go, slow growth,” Smith said. “Not contraction.”
Le deuxième indicateur qui m’intéresse, c’est le niveau de tonnage sur les transports ferroviaires, qui annonce lui aussi une croissance molle, certes, mais pas un retour en récession. Au niveau de l’offre et la demande on peut justement appliquer de l’analyse graphique, donc un biseau descendant qui arrive juste après un retournement haussier, soit une accumulation sous forme de puyllback, ce genre de graphique, sur une action, j’achète car c’est du moindre risque…
Last by not the least, le prix du bois est intéressant à suivre surtout pour caractériser la santé du secteur immobilier américain. En tout cas je trouve aujourd’hui que suivre le prix du bois est devenu plus pertinent comme indicateur de santé économique, plus que le cuivre qui lui est devenu au titre d’autres matières premières beaucoup trop spéculatif pour vouloir encore être pertinent.
Si l’on peut penser que la récente baisse des prix du bois graphiquement, semblent un coup d’arrêt à une future amélioration de l’état de santé de l’immobilier, on peut néanmoins caractériser qu’historiquement sur de tels niveaux, on fut toujours très proche d’un retournement des prix à la hausse et d’un rétablissement du secteur immobilier. Cette cassure à la baisse du trend haussier des prix du bois semble donc plutôt liée à l’aversion pour le risque de ces derniers temps qui ne devrait pas durer, et donc valider une fausse cassure sur les prix du bois. On comprend que les prix du bois sont peu chers actuellement, et en font une opportunité d’investissement, les prix ne devraient donc pas rester bas très longtemps. Un rebond des prix est le plus probable dorénavant, et cela sera une indication positive pour le secteur immobilier us et donc pour l’économie globalement.
Crédit Suisse libère une note dernièrement,  une récession est largement dans les cours et le marché devient donc opportunité d’achat bien que Crédit Suisse déclare également que la volatilité durera encore des mois…
La saison des résultats outre atlantique démarre la semaine prochaine avec Alcoa pour les résultats du T3. Les marchés auront donc du pertinent à se mettre sous la dent, des ajustement sauront donc lieu et la volatilité devrait rester forte.
Au niveau de l’inflation, le scénario d’hyperinflation semble largement derrière nous

Recevez Mes Conseils par mail

Gratuit et sans engagement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>