Menu

Analyse CAC 40 : Quoi attendre de la bourse mi 2019 et quoi faire

Recevez mes nouvelles positions ainsi que mon portefeuille boursier par email via des chroniques régulières. C'est gratuit !

Bonsoir les Graphs,

Le CAC 40 après sa cassure des 5310 points, est donc allé chercher les 5360 points. ce n’est pas anodin, car le CAC 40 ferme ainsi un gap baissier que nous avions ouvert le 8 octobre 2018 et qui avait précipité la chute par la suite. On a donc fermé tous les gaps baissiers depuis la chute. Mais pendant ce rallye nous avons laissé derrière nous beaucoup de gaps haussiers.

Il faut être prudent et ne pas penser qu’ils seront tous refermés d’une traite et que le marché baissera d’un coup.

D’ailleurs souvent on me demande quels sont les meilleurs livres que je puisse recommander ? J’ai donc fait une vidéo sur le sujet où je vous expose ce que j’en pense

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

A ce stade, les statistiques sont mauvaises oui. Mais elles avaient été largement anticipées par le marché dans leur chute. Les résultats 2018 furent meilleurs que prévus et la confiance est revenue grâce aux banques centrales. Mais maintenant un excès semble en avoir remplacé un autre.

Bien entendu, pas d’anticipation car il n’y a pas de signaux baissiers. juste un avis de prudence.

Le marché au-delà des 5360 aura à cœur d’aller chercher une oblique baissière sur la zone des 5390 points.  Il faudra de toute manière s’attendre à une consolidation au prorata de la hausse.

Et ce n’est pas une mauvaise chose. Ce serait sain, et permettrait de valider des supports importants pour la suite. Et surtout de donner une nouvelle fenêtre d’achat. Car j’estime que la correction à venir sera à acheter.

Je vous invite à voir ce que j’ai fait sur mon portefeuille

Quelles actions acheter en bourse : trading list Graphseo 14 mars 2019

Nous n’en sommes pas encore là.

Vous l’avez compris, tout est question de point de vue

Crise, impôts, populisme et bière. Une histoire de perspective

Pour le moment, mon niveau pivot reste le même 5240-5226 sont pivot. Pas de correction tant que nous sommes au-dessus. A plus court terme, une consolidation ne se mettra en place qu’au dessous des 5310 points. 5360 est une première résistance. 5390 une plus important avec une oblique baissière portée dessus.

Quand on regarde les valeurs de manière individuelle. Il reste encore des spéculations mais globalement la majorité ont atteint ou sont proches d’atteindre des niveaux de résistance importants et demanderont à souffler et construire par la suite. D’où une tendance de temporisation à privilégier ces prochains temps.

Pour moi, il faut se méfier dorénavant. Ce marché est confiant sur la base des taux bas qui repousse à plus tard des problèmes de dette pour les entreprises. il faut continuer de bien sélectionner ses valeurs.

Les résultats du premier trimestre seront à scruter. A la moindre déception, le marché réalisera que le dip économique est peut être plus durable qu’il ne le pense et que les entreprises y sont moins robustes.  Ce sera à suivre de près. D’autant que le marché sera intéressé aussi par les niveaux de dividendes promis et payables en 2019. Si les actions montent c’est bien aussi parce que l’obligataire ne représente pas encore un candidat sérieux à la concurrence des actions lorsque l’on voit le rendement payé par de très bonnes boîtes (du 5 à 8% sur des dossiers solides avec une dette maîtrisée).

Contrairement, à ce que beaucoup proclament, si les actions sont recherchées, c’est aussi parce qu’elles représentent encore le meilleur placement et ratio gain/risque encore aujourd’hui dans un monde qui est plein de liquidités. La donne pourrait changer sur les résultats du premier trimestre et semestre. C’est cela qui fera réellement office de juge.

Après quoi, la donne sera déjà donnée, alors que nous arriverons sur le sujet des élections européennes et probablement de la déstabilisation que Trump choisira d’instaurer à ce moment là en poposantun deal au Royaume-Uni tout en attaquant les droits de douane sur l’automobile Européenne notamment.

Voilà le scénario que j’ai en tête. Bien sûr il faudra certainement ajuster, mais à la marge je pense. On verra au fur et à mesure.

Graphiquement donc, RAS. Haussier au-dessus des 5310. Consolidation en dessous. Correction uniquement sous 5240-5226. Au-dessus des 5360, les 5390 peuvent être une nouvelle cible. Il faut laisser le marché vouloir marquer son point haut. La correction se mettra alors en place, une fois les acheteurs épuisés à avoir atteint leur niveau technique. On attaquera alors la construction, nécessaire et que je vais apprécier observer.

Si on doit donc encore rester haussier en l’absence de signaux contraires. Il est important dorénavant de concevoir que le ratio gain/risque n’est plus à l’avantage de l’investisseur haussier. Il faudra certainement redevenir un peu actif, d’abord sur les actifs et dossiers moins bons pour reprendre des liquidités.

Note: Tous les trades sont discutés, annoncés et partagés en temps réel sur L'Académie des Graphs.

Sur le site public ici, Le portefeuille est mis à jour une fois par jour vers midi. Le portefeuille représente mes convictions personnelles consolidées (de mes différents courtiers) et n'est pas pas une incitation à l'achat ni à la vente. Il s'agit de mon portefeuille dynamique donc agressif. J'ai un autre portefeuille bas de laine long terme diffusé exclusivement sur l'Académie des Graphs. Mon capital et mon horizon de placement sur chaque titre ne sont surement pas les mêmes que les vôtres. Le portefeuille est là pour partager avec vous en toute transparence mes convictions au quotidien mais n'a pas vocation à être suivi.

La performance annuelle inclus les gains ou moins values latentes des positions en cours. Cela inclus aussi les gains ou pertes de change sur les actions hors Euro (c'est reflété dans la perf de chaque action individuelle). Les éventuels retraits sont annoncés. La performance est donc en net.

Performance 2023: +38%; 2022: +46%; 2021: +122%; 2020: +121%; 2019: +79%; 2018: +21%; 2017: +24%; 2016: +12%; 2015: +45%; 2014: +30%; 2013:+72%...

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez mon travail. Merci de votre soutien !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comme plus de 10 000 personnes, recevez ma formation, mon top actions et mes chroniques

Recevez gratuitement tout ce qu'il vous faut savoir pour mieux investir, réussir en bourse dès demain et ma formation gratuite pour bien débuter.