Menu

Bourse | Faire de 2024 votre meilleure année trading

Recevez mes nouvelles positions ainsi que mon portefeuille boursier par email via des chroniques régulières. C'est gratuit !

2023 s’achève. Que vous ayez gagné de l’argent ou non en bourse. Cette année laissera des regrets. De la frustration en arrière bouche. Comme les autres années. Car même avec une performance a deux chiffres, l’investisseur décidera toujours de voir le verre à moitié vide. De voir ce qu’il a loupé. Les actions qu’il a vendu trop tôt. Plutôt que de regarder les catastrophes financières qu’il a su éviter par choix ou chance.

2023 est une année où on peut très bien faire une mauvaise perf en ayant eu au final que très peu de mauvais choix et beaucoup de bons. Il y’a eu de serieux tirs avec gaps baissiers où on ne peut que constater les dégâts.

On peut aussi avoir fait sa meilleure année en ayant su suivre les signaux et être resté sur ce qui marche pendant les 3 périodes de l’année où il fallait être présent.

Au final, la perf de cette année s’est faite sur 3 mois . 9 n’ont servi qu’a la construction des différents mouvements. Une phase en début d’année. Une phase l’été et une dernière phase cette fin d’année.

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

Alors quand on fait le bilan. Beaucoup se demandent, comment mieux investir en bourse.

Comment gagner plus. Plus souvent. Avoir raison très souvent. Ne pas douter.

La fin d’année c’est l’occasion de faire son bilan. Chaque fin d’année je discute avec beaucoup d’investisseurs sur leur bilan.

Et vous savez ce qui revient le plus souvent ?

Bien sûr la performance est importante. On se mesure par rapport aux résultats.

Mais là où je constate qu’un véritable déclic est en train de s’opérer pour ces investisseurs. C’est quand peu importe leur performance de l’année.

Ils m’expliquent avoir été zen.

En adéquation avec leur profil. En contrôle de leurs émotions. En suivant leur plan, s’évitant de douter, s’évitant les grosses gamelles.

Car gagner en bourse, on croit faussement que c’est faire des gros coups. Des gros paris. Hollywood est terrible pour ça.

Car vous montre les quelques rares fois où des mecs sont devenus riches sur une idée.

Mais on oublie tous ceux qui sont ruinés en utilisant le même principe du all in. Pas de film sur eux. C’est pas vendeur.

Mais c’est surtout savoir éviter les grosses gamelles.

Et prendre du plaisir dans le trading, dans ses choix d’investissement.

C’est cela qui va payer à long terme.

Ce qui m’a permis de faire mes plus gros gains en bourse. C’est de ne pas m’en soucier.

Mais de me soucier avant tout à reproduire mon approche. A faire en sorte qu’aucun trade ne puisse me rendre riche.

Car s’il a le pouvoir de me rendre riche , il a le pouvoir de me rendre pauvre.

Mais surtout le pouvoir de me faire stresser, perdre mes moyens, laisser mes émotions prendre le trade à son compte.

Je ne suis rien de plus qu’un débutant qui n’a rien retenu des leçons de la bourse dès que mes positions sont trop grosses et vont contre moi. Et ce, malgré 20 ans d’expérience.

C’est la seule leçon à retenir.

Gérer ses tailles de position, répéter son approche, la reconnaissance des configurations et sociétés qui nous font gagner. Réduire les comportements qui nous font prendre de grosses gamelles. Chaque année en éviter de plus en plus.

Gagner c’est avant tout apprendre à ne pas reperdre ses gains. A se mettre dans les meilleures dispositions. Les meilleures configurations selon notre profil et avec la bonne taille de position.

Ce type de trading permet d’être zen. En contrôle de soi et de la position.

Et si on est en contrôle alors on laisse vivre plus facilement ses trades, on gagne plus. On multiplie les bons trades et surtout la confiance.

Je recommande aussi si vous le pouvez sur votre courtier de bourse, d’enlever la colonne de gains en euros ou de la repousser hors du champ de vision quand vous regarder votre portefeuille.

Honnêtement combien d’argent a été perdu juste parce qu’on voulait arriver à un compte rond de gains en euros ? Cette colonne euros impacte trop. Je ne laisse que le pourcentage.

Je veux enlever tout lien avec l’argent. Répéter trade après trade comme un robot dont la représentation de l’argent n’est synonyme de rien.

On se concentre sur le processus. Non sur les gains. Ils viendront d’eux mêmes si on continue de faire ce qui marche pour nous.

Alors oui parfois vous gagnerez moins que le marché. Vous vous direz, tout ça pour ça. Mais la vraie satisfaction c’est d’avoir été en contrôle tout l’année.

D’avoir évité les grosses gamelles. D’être là avec votre capital pour faire mieux l’année prochaine en continuant de vous concentrer sur votre approche. Celle qui vous permet d’être zen, en confiance.

un célèbre gestionnaire de fond qui bat le marché depuis 25 ans, explique qu’il s’attend à faire moins bien que le marché une année sur trois. Cela veut tout dire pour moi. Faut s’élever la pression de devoir toujours faire mieux que le marché, de devoir le battre sinon on est nul.

Et pour moi, cela passe par le choix des bonnes actions, bons dossiers. Une liste prédéfinie de 50 titres environ selon votre profil ou etf. Puis au long de l’année selon le temps dispo, des entrées et sorties de cette liste selon les configurations fondamentales et graphiques.

Pour gagner en bourse, il faut éviter de vouloir gagner gros sur peu de trades ou en peu de temps.

Il faut que cela devienne du plaisir.

Et on prend du plaisir quand on est en contrôle de soi. Et on est en contrôle de soi quand on prend beaucoup de petits paris plutôt que des gros qui nous font jamais tenir le plan initial de toute manière.

Donc des actions de qualité. De la patience pour entrer à un niveau de valorisation et prix attrayants. Des tailles de position idéales de 3-5% tant que le marché ne nous donne pas raison pour accumuler gros en plus value latente, jamais en moins value latente.

Voilà des règles qui me permettent de gagner peut être moins que à mes débuts en pourcentage mais qui me permettent d’être plus zen encore chaque année et de moins en moins suivre à la culotte mes investissements.

Alors bien sûr il faut apprendre à respecter les règles pour mieux les briser.

Savoir quand les conditions sont favorables pour miser plus gros, concentrer plus le portefeuille. Mais cela vient avec le temps et surtout quand on est déjà assis sur un matelas de gains.

Ce n’est que là, que je me permets de briser les règles. Tant que ce n’est pas le cas, c’est un optimum de discipline qui est de rigueur en acceptant de ne pas être dans tous les bons coups mais d’attendre les conditions les plus favorables pour soi.

Investir. Bien investir, c’est avant tout une question d’avoir un plan. Et ensuite d’avoir la patience de l’exécuter comme tel.

Je vous recommande cet article pour aller plus loin :

25 conseils pour gagner en bourse par un magicien des marchés

Ces prochains Jours je partagerai avec vous ma liste d’actions favorites pour 2024 ainsi que la possibilité de participer à l’Académie des Graphs pour tendre vers votre déclic boursier personnel comme bien d’autres investisseurs avant vous.

Inscrivez vous par email ci-dessous à la newsletter pour ne rien louper

amicalement

Julien

Note: Tous les trades sont discutés, annoncés et partagés en temps réel sur L'Académie des Graphs.

Sur le site public ici, Le portefeuille est mis à jour une fois par jour vers midi. Le portefeuille représente mes convictions personnelles consolidées (de mes différents courtiers) et n'est pas pas une incitation à l'achat ni à la vente. Il s'agit de mon portefeuille dynamique donc agressif. J'ai un autre portefeuille bas de laine long terme diffusé exclusivement sur l'Académie des Graphs. Mon capital et mon horizon de placement sur chaque titre ne sont surement pas les mêmes que les vôtres. Le portefeuille est là pour partager avec vous en toute transparence mes convictions au quotidien mais n'a pas vocation à être suivi.

La performance annuelle inclus les gains ou moins values latentes des positions en cours. Cela inclus aussi les gains ou pertes de change sur les actions hors Euro (c'est reflété dans la perf de chaque action individuelle). Les éventuels retraits sont annoncés. La performance est donc en net.

Performance 2023: +38%; 2022: +46%; 2021: +122%; 2020: +121%; 2019: +79%; 2018: +21%; 2017: +24%; 2016: +12%; 2015: +45%; 2014: +30%; 2013:+72%...

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez mon travail. Merci de votre soutien !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comme plus de 10 000 personnes, recevez ma formation, mon top actions et mes chroniques

Recevez gratuitement tout ce qu'il vous faut savoir pour mieux investir, réussir en bourse dès demain et ma formation gratuite pour bien débuter.