Menu

Classement des meilleurs maires de France

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez cet article. Une question ? Posez-la moi par email ou directement sur mes réseaux

N°1 Gérard Collomb (Lyon) • Population : 487.978 (7,7%) • Dette : 1810 euros par habitant (-7,7%) • Dépenses de fonctionnement : 1430 euros par habitant • Dépenses d’investissement : 2975 euros par habitant • Impôts : 880 euros par habitant (39,2%) • Commentaire : Lyon est la ville la mieux gérée, avec une dette en baisse et des dépenses de fonctionnement modérées. Seul bémol : un volume d’investissement inférieur à la moyenne.  N°2 Roland Ries (Strasbourg) • Population : 276.136 (3,4%) • Dette : 1104 euros par habitant (24,2%) • Dépenses de fonctionnement : 1607 euros par habitant • Dépenses d’investissement : 3512 euros par habitant • Impôts : 748 euros par habitant (34,8%) • Commentaire : Un bon élève. Le socialiste Roland Ries a amélioré ses indicateurs de gestion, notamment les frais de fonctionnement, qui ont peu augmenté.

N°3 Alain Juppé (Bordeaux) • Population : 240.522 (9,9%) • Dette : 1527 euros par habitant (-12,8%) • Dépenses de fonctionnement : 1895 euros par habitant • Dépenses d’investissement : 4336 euros par habitant • Impôts : 1124 euros par habitant (29,8%) • Commentaire : Alain Juppé, qui a métamorphosé la ville, affiche un niveau d’investissement très élevé. Mais Bordeaux subit une très forte pression fiscale.

N°4 Pierre Cohen (Toulouse) • Population : 447.396 (12,3%) • Dette : 735 euros par habitant (34,5%) • Dépenses de fonctionnement : 1518 euros par habitant • Dépenses d’investissement : 3013 euros par habitant • Impôts : 1001 euros par habitant (41%) • Commentaire : une ville très dynamique, portée par Airbus, et peu endettée. Elle connaît toutefois une envolée des impôts pour financer ses investissements.

N°5 Hélène Mandroux (Montpellier) • Population : 258.366 (12,8%) • Dette : 3211 euros par habitant (38,1%) • Dépenses de fonctionnement : 1591 euros par habitant • Dépenses d’investissement : 5146 euros par habitant • Impôts : 1086 euros par habitant (41,6%) • Commentaire : c’est l’héritage de Georges Frêche, l’ex-maire décédé en 2010 : une dette énorme, des investissements colossaux mais une ville attractive, qui accroît sa population.

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

N°6 Hubert Falco (Toulon) • Population : 167.813 (0,8%) • Dette : 1579 euros par habitant (20,8%) • Dépenses de fonctionnement : 1384 euros par habitant • Dépenses d’investissement : 2799 euros par habitant • Impôts : 810 euros par habitant (42,6%) • Commentaire : après les dérapages de sa gestion dans les années 1990, la cité varoise est revenue dans les clous pour sa gestion financière. Mais sa population stagne, et elle investit peu.

N°7 François Rebsamen (Dijon) • Population : 156.133 (1,5%) • Dette : 2550 euros par habitant (53,3%) • Dépenses de fonctionnement : 1533 euros par habitant • Dépenses d’investissement : 4103 euros par habitant • Impôts : 945 euros par habitant (46,3%) • Commentaire : François Rebsamen, à la tête de la mairie et de la communauté urbaine, a investi massivement via ces deux institutions, ce qui a provoqué une envolée de la dette.

N°8 Patrick Rimbert (Nantes) • Population : 290.130 (4,5%) • Dette : 2211 euros par habitant (-14,2%) • Dépenses de fonctionnement : 1832 euros par habitant • Dépenses d’investissement : 3262 euros par habitant • Impôts : 920 euros par habitant (46,5%) • Commentaire : des indicateurs dans la moyenne. La situation financière s’est améliorée, avec un recul de la dette depuis 2008. Une ville dynamique, qui gagne des habitants.

N°9 Frédéric Béatse (Angers) • Population : 151.689 (-3,0%) • Dette : 1623 euros par habitant (283,9%) • Dépenses de fonctionnement : 1448 euros par habitant • Dépenses d’investissement : 4714 euros par habitant • Impôts : 948 euros par habitant (61%) • Commentaire : portés par la communauté d’agglomération, les investissements se sont envolés, provoquant une flambée de la dette. Sans enrayer la baisse de la population.

N°10 Daniel Delavau (Rennes) • Population : 212.229 (-0,1%) • Dette : 977 euros par habitant (-3,9%) • Dépenses de fonctionnement : 1600 euros par habitant • Dépenses d’investissement : 3387 euros par habitant • Impôts : 973 euros par habitant (64,6%) • Commentaire : la dette par habitant a été réduite, mais au prix d’une envolée de la pression fiscale (+?65?% en cinq ans). Les dépenses de fonctionnement restent élevées.

source Challenges.fr

Note: Tous les trades sont discutés, annoncés et partagés en temps réel sur L'Académie des Graphs.

ici, vous avez la photo à l'instant t. Le portefeuille représente mes convictions personnelles consolidées (de mes différents courtiers) et n'est pas pas une incitation à l'achat ni à la vente. Il s'agit de mon portefeuille dynamique donc agressif. J'ai un autre portefeuille bas de laine long terme diffusé exclusivement sur l'Académie des Graphs. Le portefeuille est là pour partager avec vous en toute transparence mes convictions au quotidien mais n'a pas vocation à être suivi.

La performance annuelle inclus les gains ou moins values latentes des positions en cours. Cela inclus aussi les gains ou pertes de change sur les actions hors Euro (c'est reflété dans la perf de chaque action individuelle). Les éventuels retraits sont annoncés. La performance est donc en net.

Performance 2023: +38%; 2022: +46%; 2021: +122%; 2020: +121%; 2019: +79%; 2018: +21%; 2017: +24%; 2016: +12%; 2015: +45%; 2014: +30%; 2013:+72%, 2012:+9%, 2011:-11%...

Recevez mes nouvelles positions ainsi que mon portefeuille boursier par email via des chroniques régulières. C'est gratuit !

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez cet article. Une question ? Posez-la moi par email ou directement sur mes réseaux

Julien Flot
Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse.
Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Comme plus de 10 000 personnes, recevez ma formation, mon top actions et mes chroniques

Recevez gratuitement tout ce qu'il vous faut savoir pour mieux investir, réussir en bourse dès demain et ma formation gratuite pour bien débuter.