Menu

Comment gagner de l’argent en s’endettant

C’est assez intéressant de voir les économistes s’inquiéter maintenant d’un retour inflationniste alors que 6 mois auparavant ils s’inquiétaient d’un double dip soit une nouvelle déflation. Quoiqu’il en soit à l’heure où l’on parle des dettes monstrueuses des États, de la réduction des dépenses et finalement d’un retour d’inflation qui pourrait résoudre le problème des dettes, on ne peut que s’interroger que sur la véracité d’une telle règle pour les particuliers.

CAR SI LE RETOUR DE L’INFLATION POURRAIT ÉPONGER LA DETTE DES ÉTATS, N’EN EST-IL PAS DE MÊME POUR LES PARTICULIERS ?

Comme la majorité des Français sont ou aimeraient être propriétaires de leur logement, on va donc prendre un exemple dans l’immobilier. Après l’achat de votre appartement, chaque mois vous devrez payer des mensualités pendant le temps de votre prêt. Disons 20 ans pour 4000 euros chaque année. Les montants ne sont qu’a titre d’exemple et je ne suis pas parti pour une démonstration mathématique, c’est dimanche après tout.

Maintenant tablons sur une inflation annuelle de 5 % .

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

 

En règle générale la zone euro table sur une inflation de 2 %, ce qui est le cas depuis plus d’une décennie maintenant, mais cela pourrait bien changer avec ce flot monétaire. Admettons donc une inflation à 5 % ces prochaines années.

Au niveau du coût du travail, prenons 10 euros de salaire horaire aujourd’hui. Avec une inflation de 5 % par an et pour peu que l’on ne touche pas en France au fait que le salaire est indexé sur l’inflation, l’année prochaine vous toucherez 10,50 euros puis 11,025 euros et ainsi de suite.

 

En cela plus l’inflation sera forte, et moins vous aurez besoin d’injecter d’heures de travail pour rembourser votre emprunt immobilier. A partir du moment où l’inflation annuelle est plus forte que votre taux d’intérêt, vous réduisez votre endettement sans rien faire.

 

En cela prendre un prêt avant un retour inflationniste annoncé, n’est pas une mauvaise opération. Surtout si vous sécurisez à côté votre épargne avec des obligations du Trésor liées à l’inflation.

L’INFLATION ALLÈGE DONC LE COÛT DU CRÉDIT DE MANIÈRE AUTOMATIQUE.

Il faut donc tordre le cou à l’idée reçue que payer ses dettes c’est s’enrichir. En effet en période de forte inflation pendant plusieurs années, ce n’est pas le cas, et c’est même le contraire qui se produit. En cas de forte inflation, s’endetter c’est finalement s’enrichir.

 

Bien loin de moi l’idée de pousser au surendettement, cette règle, pour moi ne prévaut que pour un prêt immobilier ou à la limite pour une automobile. Ce sont les seuls prêts donc vous pouvez sortir gagnant justement grâce à l’inflation. Tous les autres prêts, de consommation ou autre doivent justement ne plus faire, et ne plus jamais faire partie de votre vie, eux vous appauvrissent réellement…

 

Il faut donc peu s’endetter, mais s’endetter tout de même pour acheter des biens qui ne sont rien d’autres que des placements pour l’avenir. Ainsi tentez au maximum dans votre vie de ne vous endetter que pour des biens immobiliers. C’est en effet tout le mal que je vous souhaite.

 

Pour un bien immobilier, la règle est donc de vous endetter, même si vous avez le cash. Endettez-vous, et faîtes en sortes de rémunérer votre cash à un plus fort taux d’intérêt que les intérêts de votre emprunt. Les intérêts de votre cash payant année après année votre emprunt et vous offrant en plus la capacité d’avoir du cash de disponible en cas de pépin imprévu.

 

Recevez mes nouvelles positions ainsi que mon portefeuille boursier par email via des chroniques régulières. C'est gratuit !

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez mon travail. Merci de votre soutien !

5 commentaires

  1. Mon propos est que l’inflation (s’il y en a) allège le coût du crédit. depuis maintenant bien des années nous vivons avec moins de 2% d’inflation annuelle, une grande majorité d’entreprise n’augmentent donc pas les salaires mais il n’empêche que tout particulier à tout intérêt à emprunter plutôt que de payer cash une grande partie de l’achat, ce qui permettra de mieux financer le bien à terme
    là était mon seul propos.

  2. Vous vivez sur une autre planète ? Il n’y a pratiquement plus de sociétés où les salaires suivent l’inflation.
    Par contre, il peut effectivement être intéressant d’acheter son logement à crédit et de placer l’argent disponible à un taux plus élevé mais il faut avoir un crédit à taux fixe et remboursable sans frais à tout moment de manière à pouvoir solder si le différentiel de taux d’intérêts s’inverse.

  3. Tout ceci est très vrai mais attention tout de même. Ceci est valable seulement si les salaires suivent l’inflation…

  4. Dans ce cas là, l’Allemagne de 1929 aurait dûe être la zone la plus riche du monde…… Attention aux raccourcis à 2 balles…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comme plus de 10 000 personnes, recevez ma formation, mon top actions et mes chroniques

Recevez gratuitement tout ce qu'il vous faut savoir pour mieux investir, réussir en bourse dès demain et ma formation gratuite pour bien débuter.