Du débutant au trader en bourse : plan d’attaque selon votre niveau

Vous voulez débuter sans tomber dans les pièges? progresser rapidement? Vous en avez marre de reperdre tous vos gains durement gagnés en un instant? Vous voulez enfin gagner régulièrement et sans stress ? Alors laissez-moi vous apprendre tout ce qu'il vous faut savoir pour enfin franchir un cap dans votre trading et ne plus jamais être le même investisseur. Cliquez-ici pour enfin devenir un trader gagnant

Je pense que lorsqu’on débute en bourse on aime bien avoir quelques repères c’est pourquoi j’ai eu l’idée de vous exposer comment à titre personnel je gère mon capital et mes positions dans mon portefeuille perso. Il s’agit bien évidemment de ma façon de procédé, elle peut être appliquée en l’état ou personnalisée à votre convenance suivant la taille de votre portefeuille et de vos positions et surtout de votre niveau. Bien souvent lorsqu’on début en bourse on ne se fixe pas d’objectifs ou alors bien trop peu réalistes. Je vous expose donc également des objectifs potentiels selon que vous soyez débutant, junior ou confirmé.

Je ne vous rappellerai jamais assez que ce qui fait bien souvent la différence entre un compte de trading qui gagne de l’argent à la fin de l’année et un autre qui perds c’est la gestion du capital et des positions ou comme Outre-Atlantique on le nomme le money management. C’est une technique qui vous permettra de survivre et à terme de gagner en bourse régulièrement.
J’ai longuement conversé sur les principes du money management. ici je vais plutôt vous décrire mon money management personnel.

Préalablement j’applique ce money management aujourd’hui avec un portefeuille boursier équivalent à 20 000 euros. J’ai commencé avec 1000 euros en 2006 mais suivez les marchés depuis 1999. Je ne conseille pas de commencer avec 1000 euros car cela pose trop de barrières et comme tout débutant avec 1000 euros j’ai misé sur des petites capitalisations souvent peu liquides. Si j’ai pu rapidement monter mon compte à 5000 euros c’est parce que j’avoue avoir eu énormément de chance. Je pense que ce n’est qu’a partir des 5000 euros que l’on commence a avoir un portefeuille assez profond pour pouvoir mettre en place des stratégies et appliquer un money management. Si le début de mon trading fût chanceux et je ne m’en cache pas, la progression que j’ai connue au delà des 5000 euros est due aux stratégies que j’ai mise en place et à mon money management. Si je n’avais pas mis en place de telles pratiques, je suis certain que je serais resté au stade de débutant et que j’aurais déjà flambé depuis longtemps les gains acquis de manière chanceuse. Le marché ne m’a pas repris ce que j’ai gagné parceque je me suis mis à le respecté et à ne plus trader comme si la bourse était un casino. C’est un travail d’une vie, et j’espère continuer à faire ne sorte que le marché me donne plus que ce qu’il me prends.

Passons aux choses sérieuses : Mon money management, pour portefeuille de 5000 à 30 000 euros, en dessous de 5000 euros il est difficile de mettre en place un money management, on est forcément nettement exposé, et au-delà de 30 000 euros le money management que je vais vous exposer doit être modifié.


Vous souhaitez apprendre à faire vos propres analyses techniques et savoir comment détecter les figures graphiques qui gagnent pour enfin savoir quand acheter et quand vendre au meilleur moment? Vous souhaitez être capable rapidement de réaliser le même type d'analyses claires et précises comme moi?

Alors, Téléchargez tout de suite et gratuitement le livre pleins de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

Premier conseil, vous devez absolument tenir un livre de comptes. C’est votre bilan. Je préfère écrire mes trades sur papier avec mes gains mes pertes, et mon capital. Pourquoi ? parce qu’en écrivant cela me permet de prendre davantage conscience de ce que j’écris. Sur ordinateur j’ai tendance à regarder les chiffres sans pour autant pousser ma réflexion à les interpréter. Le papier-crayon me pousse à cette réflexion. Et ensuite tous les mois je reprends tous mes trades et je les analyses.

1- Calculez le montant de votre portefeuille boursier au 1 er de chaque mois. Additionnez vos liquidités, vos positions ouvertes et autres équivalents.

2- Avec ce total, calculez 2% de votre portefeuille. Ces 2% correspondent au maximum que vous pouvez risquer sur chaque trade que vous ouvrez. Ainsi si le trade va dans le mauvais sens pour vous, vous savez déjà qu’il ne risque pas de vous manger plus que 2% de votre capital total.

3- Calculez 7% de votre capital.C’est le montant maximum de votre capital que vous vous permettez de perdre sur un mois. Si pendant un mois vous atteignez cette perte de 7 % sur votre capital calculé au 1 er du mois, fermez toutes vos positions encore ouvertes, et éteignez l’ordinateur, reposez-vous, lisez, apprenez, réglez des problèmes familiaux et revenez en bourse le 1 er du mois suivant.

4- Pour chaque trade décidez de votre point d’entrée et d’un point stop loss. Votre stop loss devient donc le risque de perte que vous acceptez. Il ne doit pas dépasser 2% de votre capital total mais surtout exprimez le en terme de risque par action. Exprimez votre risque par action en euros mais pas en pourcentage.

5- Divisez le résultat des 2% de votre capital total par votre risque en euros par action. Et cela vous donnera la taille de votre position. C’est à dire le nombre maxi de titres, d’actions que vous pouvez acheter en respectant vos règles de money management. Arrondissez toujours au chiffre inférieur, Arrondir au chiffre supérieur reviendrait à prendre plus de risque que prévu, et cela multiplié par le nombre de vos transactions, peut ruiner votre money management sans pour autant qu’il soit prouvé qu’il est inefficace.

6- Maintenant, calculez votre risque sur chacune de vos positions ouvertes en multipliant le delta entre votre point d’entrée et votre stop loss actuel par le nombre total d’actions que vous détenez. Additionnez les résultats sur chacune de vos positions pour obtenir votre risque total.
Si vous obtenez un risque total de 5% ou moins vous avez la possibilité d’ouvrir encore une autre position pour arriver au 7% maxi de risque sur votre capital total. Si Vous arrivez  à un risque total supérieur à 7 % sur vos positions actuelles, non seulement vous ne devez en ouvrir de nouvelles, mais vous devez soit solder quelques positions soit vendre quelques actions de certaines positions pour réduire votre risque total et passer en dessous des 7%.
Rappelez-vous que vus n’êtes absolument pas obligé d’avoir toujours des positions ouvertes avec un risque total de 7%, vous pouvez risquer moins si vous voulez en réduisant le risque de chaque position en dessous des 2%.

7- Une fois que vous avez remplis toutes les conditions ci-dessus, vous pouvez initier un trade.

Le but d’un money management c’est d’évaluer et de gérer le risque pour survivre sur les marchés et gagner de l’argent. Le money management est donc un moyen que l’on utilise pour atteindre un objectif. L’objectif d’investir en bourse c’est de gagner de l’argent, sauf pour certains qui disent le faire pour l’adrénaline et le plaisir mais ceux qui disent cela arrive à cette conclusion principalement car ils n’arrivent pas à gagner en bourse. Selon son niveau il est important d’avoir un objectif réaliste et en phase avec sa personnalité et sa façon de trader. Afin de se donner réellement les moyens d’atteindre l’objectif, et que ça soit un catalyseur de motivation plutôt qu’un catalyseur de frustration lorsqu’on atteint pas un objectif bien trop utopique.

Pour moi il y a trois grandes classes d’investisseurs en bourse et donc 3 grandes classes d’objectifs.

1- l’investisseur débutant

Pour un investisseur débutant, la performance acceptable la plus minime est une perte de 10 % de son capital sur une année. Ce chiffre vous paraît surprenant ? Je tiens juste à rappeller que la plupart des débutants en bourse se font littéralement rayés de la carte en quelques mois juste parcequ’ils investissent comme ils miseraient sur le noir à la roulette. Le but en bourse est de passer des étapes, d’apprendre à ne plus être un débutant pour arriver vers une maîtrise. Pour y arriver il faut préalablement survivre. Et pour survivre il faut accepter de perdre pour apprendre. Mais si on perds sa mise totale, on a plus l’occasion d’apprendre de ses erreurs. S’obliger à ne perdre que 10 % par an, c’est se permettre de continuer à jouer l’année suivant avec toute l’expérience emmagasinée.

Le second objectif pour un débutant est de couvrir les frais de transactions est d’arriver à une performance annuelle égale à 2 fois le taux des obligations d’état soit 8% actuellement.
Lorsqu’on débute, on le fait avec un capital en général restreint, par dessus, on achète des logiciels, des livres et autres cours. L’objectif premier du débutant est déjà de pouvoir rembourser son investissement de départ puis de pouvoir payer ses frais d’opérations. Car comme un débutant aura un capital restreint, la part des frais dans son trade feront qu’il prendra davantage de risque dès l’ouverture de sa position que s’il avait un capital plus imposant. Pour survivre et gagner en temps que débutant, c’est déjà un objectif de pouvoir se rembourser et payer les frais.

Si vous pouvez couvrir vos frais et vos dépenses liées au trading, et en plus avoir une performance annuelle au-dessus des 8 % vous faîtes désormais partie de la seconde classe des investisseurs, soit un niveau intermédiaire que j’appelle le niveau junior mais qui pourrait très bien correspondre à un niveau semi-pro.

2-Pour un investisseur de niveau intermédiaire,son objectif annuel de performance se doit d’être 3 fois le taux des obligations d’état soit en ce moment autour des 12 %. Le but est de faire évoluer son capital par une année de 150% et puis plus rien pendant 5 ans. Coupez vos pertes plus rapidement, prenez vos profits un peu plus tôt et une fois que vous faîtes une performance 3 fois supérieure aux produits financiers sans risque soit les obligations, vous faites partie des gagnants en bourse, et croyez moi ils sont peu nombreux.

Votre but ultime en tant qu’investisseur semi-pro c’est de constamment battre le marché tout  faisant une performance annuelle mini de 12%. En moyenne donc, c’est un objectif de 20 % par an que ce situera votre but.
En arrivant à ce niveau, votre capital atteint un niveau de profondeur qui vous permet de mettre en place une stratégie de money management. Le but est de trader à votre niveau. Un trader avec un capital d’un million d’euros peut penser à vivre de son trading mais avec moins de 100 000 euros c’est purement utopique. Ne prenez pas d’avantage de risque que vous ne pouvez vous le permettre juste parcequ’il vous faut gagner toujours plus. Soyez humble et progressez par étapes.Ne vous attendez pas à des performances supérieurs alors que vous avez un portefeuille sous capitalisé, ce ne serait que prendre plus de risques et ne pas suivre de politique de money management, ce qui au final vous détruira. Prenez des risques fous, et vous aurez des résultats tout aussi fous à la hausse et surtout à la baisse.

3- Pour un trader pro ou expert l’objectif de performance est plus flexible car ici les performances sont moins aléatoires et moins volatiles. Les performances des pros ne sont pas si supérieurs à celles des semi-pro mais se font avec un capital bien supérieur et donc une couverture de risque parfaite. Le trader pro devra continuer à battre année après année le marché et surtout 3 fois le taux des obligations d’état. Le but du pro est d’avoir une performance stable année après année. George Soros a toujours maintenu une performance annuelle de l’ordre de 30 % avec seulement trois années proches des 100 %.Les gros coups n’arrivent pas souvent, il faut donc année après année garantir une performance stable.

L’objectif du trader pro est de garantir son niveau de vie en prenant donc de moins en mois de risque pour préserver année après année une performance équivalente. Ainsi année après année a performance équivalent, le pro prendra de moins en moins de risques. A ce stade vous tradez par pur extra et non plus pour survivre. Et assez curieusement c’est quand l’argent ne vous fait plus défaut qu’il commence à couler à flot.


Rejoignez l'Académie des Graphs pour ne plus rien laisser au hasard.
  • 50 heures de formation dispensées pendant une année complète
  • Tous les outils, indicateurs et screeners Graphseo
  • Des conférences chaque semaine de revue d'opportunités en direct pour poser vos questions et demander des analyses
  • Un site membres dédié avec un forum et un tchat pour vous accompagner et vous coacher au quotidien avec mon omniprésence
  • Le partage au sein d'une communauté fait de plus de 200 traders comme vous sur la voie de la régularité.
Découvrez ce que l'Académie peut vous apporter et comment y participer en cliquant ici
Suivez-moi, rejoignez la communauté des "Graphs" et ne loupez aucun conseil

signature

Julien Flot est Trader pour compte propre et consultant depuis 2006. Il dispense des formations en bourse et des conseils avisés pour aider les investisseurs sérieux à mieux investir en bourse et surtout acheter des actions au bon moment à moindre risque.

Cliquez-ici pour accéder gratuitement et immédiatement aux actions à acheter cette semaine en bourse.

A propos de l'auteur Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse. Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Suivez-le sur:

Comment je suis passé d'un petit compte à un portefeuille boursier à 6 chiffres...et comment vous pouvez en faire de même!

La stratégie du moindre risqueUtilisez ma méthode et adoptez comme moi, une stratégie de moindre risque. Débutez, progressez et augmentez votre taux de réussite en devenant un investisseur qui gagne régulièrement en bourse tout en maîtrise et donc durablement. J'ai crée spécialement une formation pour vous guider pas à pas. Découvrez comment acheter les bonnes actions au bon moment et surtout comment savoir quand les vendre avant qu'elles ne baissent.


Profitez d'une méthode clé en main qui gagne, en réduisant les risques et donc en vous permettant de dormir sur vos deux oreilles. Découvrez-la maintenant en cliquant ici.

Cliquez-ici pour en savoir plus
>