Crise financière et fin du capitalisme : L’exemple de Rome

Vous voulez débuter sans tomber dans les pièges? progresser rapidement? Vous en avez marre de reperdre tous vos gains durement gagnés en un instant? Vous voulez enfin gagner régulièrement et sans stress ? Alors laissez-moi vous apprendre tout ce qu'il vous faut savoir pour enfin franchir un cap dans votre trading et ne plus jamais être le même investisseur. Cliquez-ici pour enfin devenir un trader gagnant

Vous le savez si vous suivez Graphseo bourse depuis un moment, j’aime l’histoire et je pense que l’histoire est malheureusement un éternel recommencement, faute à l’humain, incapable de tirer les leçons des erreurs de ses ancêtres.

Karl Marx ne disait-il pas avec raison “Celui qui ne connait pas l’histoire est condamné à la revivre

Depuis la crise des subprimes, on doit s’intéresser à la monnaie fiduciaire, au système monétaire de nos jours et du parallèle que l’on peut faire avec le système monétaire d’un grand Empire, l’Empire Romain. Beaucoup aiment à penser que l’Empire Romain s’est effondré subitement, faute à la déferlante barbare.

C’est faux


Vous souhaitez apprendre à faire vos propres analyses techniques et savoir comment détecter les figures graphiques qui gagnent pour enfin savoir quand acheter et quand vendre au meilleur moment? Vous souhaitez être capable rapidement de réaliser le même type d'analyses claires et précises comme moi?

Alors, Téléchargez tout de suite et gratuitement le livre pleins de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

Mais les causes de l’effondrement de l’Empire Romain sont à chercher bien plus en amont, des centaines d’années en amont même. La chute de l’Empire Romain fut un processus lent et du à la faillite d’un système monétaire qui mis en faillite le commercer et donc l’économie et fit perdre la confiance au peuple. Une fuite en avant que le monde d’aujourd’hui connait également depuis des décennies.

Alors sans être adepte de la fin du capitalisme, je pense intéressant d’étudier les causes de la Chute de l’Empire Romain. Sachant que l’on peut potentiellement imaginer comment l’histoire se finit mais en aucun cas il est possible de savoir quand.

Car tout tient à un fil : la confiance de la population dans le système.

Et tant que cette confiance va, on peut aller très loin dans les excès d’un système.

A son apogée, Rome était un empire de 130 millions de personnes (1 seul million d’âmes à Rome même) sur un territoire de 1,5 millions de KM². Rome c’est 80 000 km de routes, des aqueducs, des amphithéâtres, des temples, des bains publics, une richesse architecturale, culturelle, un système judiciaire et monétaire qui ont par la suite fait défaut au monde pendant tout le moyen âge.


Cliquez sur le bouton rouge pour vous abonnez à ma chaîne gratuitement et recevoir une notification dès que je publie une nouvelle vidéo. Et ainsi ne rien louper.

Alors comment un Empire aussi puissant a pu disparaître ?

La chute de Rome est à mettre au crédit de ce que nous nommons aujourd’hui la monnaie fiduciaire soit la monnaie papier. La monnaie de singe lorsqu’elle devient trop abondante. Mais nous n’avons rien inventé…loin de là.

Au fur et à mesure de l’expansion de Rome, l’Empire a du faire face à une hyperinflation galopante. Lorsque l’expansion du territoire ni le commerce ne furent plus seuls suffisants pour couvrir les coûts (militaires, logistiques), il a fallu faire preuve d’ingénierie financière face à l’hyperinflation ainsi générée.

A l’époque la monnaie Romaine principale était le denier à base d’argent nommé Denarius. La valeur faciale des pièces équivalait à leur valeur réelle en argent soit 4,5 grammes d’argent pur aux premiers jours de l’Empire.

La création de monnaie et donc les dépenses étaient limitées par l’argent disponible dans le Royaume. Tout comme l’or.

Pour soutenir les dépenses de l’Empire, il fut donc décidé de réduire la part en argent des pièces tout en maintenant leur valeur faciale. Cela ne vous rappelle rien ?

Cette fuite en avant continua pendant des décennies et le denier autrefois à base de 100% d’argent arriva à n’en contenir plus que 75, 50, 25, 5% puis 0,5% à partir de 265 après JC, essentiellement remplacé par le Bronze. Au bout de quelques mois, l’argent disparaissait même de la pièce, laissant entrevoir la piètre qualité de la pièce, au final seulement en bronze. La prise de conscience du peuple était rampante.

L’hyperinflation ainsi créée mis à mal l’Empire dont les conquêtes n’étaient plus suffisantes pour soutenir la situation. On commença donc à aller chercher l’argent auprès du peuple avec des taxes accrues. La consommation baissa. Le commerce baissa. L’économie se paralysa. La confiance disparût.

En l’espace de 50 ans, entre 235 et 284 après JC, l’Empire connu plus de 50 empereurs, témoignage de la période agitée.

Petit à petit l’Empire se scinda, jusqu’à ce que l’Empire Romain d’occident ne cesse en 476.

On peut donc conclure, que c’est essentiellement l’hyperinflation qui détruisit à petit feu l’Empire, bien aidé par la dévalorisation de la monnaie.

Mais on peut aussi en conclure, que la perte de confiance dans le système ne se fait pas du jour au lendemain. c’est un processus lent très lent. Mais dans le cas de Rome qui fût inarrêtable avant la destruction totale et le retour à des systèmes plus archaïques.

Aujourd’hui nous avons un savoir et un fort contrôle vis à vis de l’inflation, leçon des crises du passé avec la création de banques centrales notamment. Mais la monnaie fiduciaire est plus que jamais là et comme Rome, nous solutionnons à court terme nos problèmes de dette par encore plus de dette en dévalorisant les monnaies et à terme en créant l’inflation de demain. L’économie est devenue complexe, si bien que l’histoire et ses conséquences sont simples à comprendre, mais les interactions et surtout le temps nécessaire avant que le système atteigne vraiment ses limites et le mur sont impossibles à chiffrer. Tout comme il est impossible de savoir si l’atterrissage se fera en douceur vers la migration vers un autre système ou comme pour Rome brutalement par le retour à la barbarie et au système féodal dont il fallut au monde plus de 700 ans pour sortir.

Au final tout tient à la confiance du peuple. L’avènement du populisme et de situations politiques instables peuvent être interprétés comme une première étape. Etape cependant déjà connue par le passé et dont le capitalisme a su triompher tout comme Rome a réussi à contrôler la fuite en avant pendant près de deux siècles…

L’histoire reste encore à écrire et peut-être que cette fois-ci nous pourrons éviter de la répéter.


Suivez-moi, rejoignez la communauté des "Graphs" et ne loupez aucun conseil

A propos de Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse. Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Suivez-moi sur:

Comment je suis passé d'un petit compte à un portefeuille boursier à 6 chiffres...et comment vous pouvez en faire de même!

La stratégie du moindre risqueUtilisez ma méthode et adoptez comme moi, une stratégie de moindre risque. Débutez, progressez et augmentez votre taux de réussite en devenant un investisseur qui gagne régulièrement en bourse tout en maîtrise et donc durablement. J'ai crée spécialement une formation pour vous guider pas à pas. Découvrez comment acheter les bonnes actions au bon moment et surtout comment savoir quand les vendre avant qu'elles ne baissent.


Profitez d'une méthode clé en main qui gagne, en réduisant les risques et donc en vous permettant de dormir sur vos deux oreilles. Découvrez-la maintenant en cliquant ici.

Cliquez-ici pour en savoir plus

Partagez votre avis et laissez un commentaire:

philippe30 says 12 août 2016

Merci pour cet article très intéressant et la diversification des publications.

Il est certain que la situation actuelle globale mondiale n’est pas excellente ( euphémisme ) , en cas de crise grave ce n’est pas 130 millions de personnes qui seront concernés mais la totalité de l’humanité dans un contexte de grise géopolitique entretenu par les USA.

La chute sera brutale et violente , le capitalisme entrainera l’humanité dans sa chute

“Celui qui ne connaît pas l’histoire est condamné à la revivre” de K.Marx

Philippe

Reply
Ajoutez votre réponse

5 Partages