Menu

Evolution des Prix Immobilier en France

Recevez mes nouvelles positions ainsi que mon portefeuille boursier par email via des chroniques régulières. C'est gratuit !

En un an, entre les deuxièmes trimestres 2012 et 2013, les prix des appartements anciens ont perdu, en moyenne, 1,2 % en France, 1,1 % en Ile-de-France et 1,3 % en Province. La baisse n’est pas plus prononcée pour les maisons puisque les prix de celles-ci reculent en moyenne de 1 % sur la même période, de 1,5 % en Ile-de-France et de 0,9 % Province. Et ce alors même que les ventes de logements anciens se chiffrent à 677 000 à fin juin 2013, en baisse de 13 % sur un an. De fait et compte tenu d’une grande morosité du marché immobilier et d’un important essoufflement des ventes, l’on pourrait s’attendre à une baisse de prix plus rapide. Mais si l’on regarde les prix au niveau régional, la donne change. Au deuxième trimestre 2013 (d’avril à juin 2013) en glissement annuel, le prix médian* des appartements anciens est en net recul dans plusieurs villes : de 6 à 9 % pour LimogesNiceMulhouseAmiensSaint-Etienne. De 3 à 6 % pour PoitiersBordeauxMarseilleMetzTours ou Caen. La baisse est inférieure à 3 %, ToulonOrléansLilleNantes ou à Paris avec -1,9 %. 

Côté maisons, le prix médian est tout aussi à distinguer selon les villes. Les baisses les plus prononcées se situent à Amiens (-10,9 %), Dijon (-9,1 %), Nîmes (-8,1 %), Saint-Etienne (-7,1 %), Lille (-6,7 %), Châteauroux (-5,5 %) et Chartres (-4,8 %). Toujours pour les maisons anciennes, les prix sont plutôt stables à Bordeaux (-1,2 %), Angers (-1,4 %) et Caen (-3 %). A l’inverse, les prix augmentent à Montpellier (+2,1 %) et à Nancy (+5,3 %).

Quant aux logements neufs, les valeurs des appartements reculent légèrement sur le deuxième trimestre en glissement annuel. Les Notaires de France ont enregistré une baisse de 5,1 % en Franche-Comté, -4,7 % en région PACA (Provence-Alpes-Côte d’Azur), -6 % en Lorraine ou encore -3,3 % en Midi-Pyrénées. Si la Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI) note un premier semestre 2013 légèrement supérieur à celui de 2012, du principalement à une progression des investisseurs privés au deuxième trimestre 2013, le volume de ventes est encore très inférieur aux années antérieures.

source: votre argent

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

prix immobilier

Note: Tous les trades sont discutés, annoncés et partagés en temps réel sur L'Académie des Graphs.

Sur le site public ici, Le portefeuille est mis à jour une fois par jour vers midi. Le portefeuille représente mes convictions personnelles consolidées (de mes différents courtiers) et n'est pas pas une incitation à l'achat ni à la vente. Il s'agit de mon portefeuille dynamique donc agressif. J'ai un autre portefeuille bas de laine long terme diffusé exclusivement sur l'Académie des Graphs. Mon capital et mon horizon de placement sur chaque titre ne sont surement pas les mêmes que les vôtres. Le portefeuille est là pour partager avec vous en toute transparence mes convictions au quotidien mais n'a pas vocation à être suivi.

La performance annuelle inclus les gains ou moins values latentes des positions en cours. Cela inclus aussi les gains ou pertes de change sur les actions hors Euro (c'est reflété dans la perf de chaque action individuelle). Les éventuels retraits sont annoncés. La performance est donc en net.

Performance 2023: +38%; 2022: +46%; 2021: +122%; 2020: +121%; 2019: +79%; 2018: +21%; 2017: +24%; 2016: +12%; 2015: +45%; 2014: +30%; 2013:+72%...

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez mon travail. Merci de votre soutien !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comme plus de 10 000 personnes, recevez ma formation, mon top actions et mes chroniques

Recevez gratuitement tout ce qu'il vous faut savoir pour mieux investir, réussir en bourse dès demain et ma formation gratuite pour bien débuter.