Menu

Krach boursier : La bourse déprimée mais l’essentiel est ailleurs

Doucement mais surement la dégradation, la baisse, la capitulation, le krach comme vous voulez sont en place en bourse.

Poutine n’a rien annoncé de nouveau. Tant mieux. Si ce n’est le fait que sa guerre en Ukraine est une guerre pour défendre la Russie contre une menace. Cela m’a fait sourire car cela m’a rappelé un passage de l’autobiographie du sniper Finlandais; Simo Hayha. J’avoue j’ai du retourner au livre pour pas écorcher le nom.

D’après mes souvenirs, en 1939 donc, l’URSS de Staline revendique certains territoires russophones à la frontière Finlandaise. Evidemment elles échouent, les soviétiques annoncent être menacés par les Finlandais et déclenche donc une attaque préventive de défense et demande des excuses vis à vis de l’agressivité Finlandaise. Les Finlandais refusent et les soviétiques lancent l’invasion de la Finlande.

Sommaire

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

Pensée Bourse

On le sait, cette invasion est lente et laborieuse. Les Soviétiques utilisent surtout de l’artillerie et les routes, ce qui fait qu’ils sont facilement pris en embuscade.Les finlandais organisent une résistance plus mobile à ski avec ce fameux sniper donc et ses 500 morts annoncés.

Bref, on fait le lien aussi avec le nettoyage des généraux pro Lénine (mort en 1924 de mémoire) et Trotski fait par Staline de 1936-1938. C’est la grande purge pour stabiliser son pouvoir sans contestation. le problème évidemment c’est qu’en éliminant les élites, on se retrouve avec une propagande qui surestime son armée et sous estime l’ennemi et des généraux handicapés par leur inexpérience.

Toute ressemblance avec l’Ukraine est parfaitement fortuite. Mais globalement l’histoire bégaie pas mal pour reprendre Marx.

Pas de nouvelle escalade c’est ce que la bourse retiendra surtout. Pour autant, le mal est fait, les flux sortent. Le conflit s’éternise et avec la politique zero covid de la Chine, l’inflation avec.

Beaucoup commencent à parler du fait qu’il y’a maintenant une alternative aux actions, les obligations et notamment celles des pays émergents et des US avec du 3% à 10ans; C’est toujours moins que l’inflation. mais si vous anticipez la récession à venir et donc la baisse du dollar ainsi qu’a terme la baisse de l’inflation, acheter du 3% maintenant peut faire sens et redevenir positif d’ici la fin d’année lorsque l’inflation baissera.

Mais pour cela vous avez besoin que le marché joue la récession et que donc la confiance dans le roi dollar baisse un peu. Bref, c’est encore anticipé à ce stade et on voit que les obligations restent encore peu recherchées.

Le comble sera que lorsque le marché jouera la récession a plein, la détente des taux aidera les valeurs de croissance à rebondir. Pas n’importe lesquelles, celles surtout avec de la visibilité et capables d’avoir une croissance qui résiste et sup à l’inflation . Il y’en a quand même pas mal et c’est une question de timing surtout.

Ce sera un indicateur d’ailleurs. Au moment où les stats éco Us deviennent moins bonnes, que le dollar baisse, on devrait voir les obligations , leur prix remonter et jouer le côté défensif. Pour l’instant c’est encore réduit. mais le marché reste avec bcp de liquidités et est donc très volatil et rapide dans ses retournements de veste.

En tout cas, le jour où on le voit, on aura une indication que le marché joue la récession ou au moins une croissance molle. il faudra ce jour là faire plus attention aux cycliques et valeurs values, notamment les matières premières. mais comme toujours ce sera un inter cycle de peur sur la croissance, qui ne remettra pas en cause le deficit d’offre à long terme qui restera le scénario principal de la décennie. Après tout il n’y a pas assez de nickel pour produire les voitures électriques qui seront vendues dès 2024.

Il faudra continuer à bien faire la différence entre les inter cycles des plus grands cycles pour ne pas se faire balader. Et surtout il y’a les US et l’Europe qui elle prouve déjà bien ralentir alors même que la BCE n’a pas encore relevée ses taux. Elle le fera, l’euro trouvera alors un peu de soutien mais au prix de la décroissance.

En attendant, la bourse reste donc minée par l’inflation en pic certes mais qui restera sur un plafond quelques mois alors que la décroissance va peu à peu s’installer dans les esprits. On va donc jouer la Chine à la rescousse avec probablement l’action de la sa banque centrale au sortir du covid. En attendant, le risque c’est que ça dure et que Pekin finisse aussi confinée.

La bourse est donc déprimée, et mis à part quelques dividendes, difficile d’être optimiste même si le marché appréciera toujours anticiper l’amélioration alors que le consensus broiera du noir. C’est la capitulation souvent nécessaire pour finir de nettoyer le marché et repartir pour jouer non pas le risque actuel, mais l’espoir futur.

Citation Bourse

L’erreur principale en bourse c’est de vouloir toujours faire quelque chose. Il y’a des moments où il faut savoir que ne rien faire, c’est une décision d’investissement en soit.

Vidéo bourse

J’ai tenté ce weekend justement de bien expliquer les différents scénarios éco que le marché peut jouer.

Analyse CAC 40

RAS, c’est baissier depuis la cassure des 6400 et donc rien à attendre sous ce niveau. on tient le support des 6150 à ce stade pour stabiliser et tenter du rebond technique, mais rien de vraiment encourageant sous les 6300 pour ma part. Sous 6150, 6100-600 reste le gros morceau de soutien où l’on devrait trouver quelques acheteurs tout de même.

Analyse CAC 40
Analyse CAC 40

Portefeuille Graphseo bourse

Niveau portefeuille, je reste très liquide et je commence à prendre des lignes à dimensionner plus tard sur des grosses caps ou au moins des titres liquides. Le but n’est pas de deviner le point bas, mais de commencer à suivre de plus près certaines valeurs en en ayant en portefeuille avant d’accumuler plus fortement en fonction du plan établi. Je vais sinon continuer certainement de jouer des A/R surtout aux US pour profiter de la volatilité et éviter de se faire coincer avec des gaps en Europe suivant ce que font les US en seconde partie de soirée.

j’ai commencé à reprendre des lignes sur Kering, Dim, Paypal même si potentiellement ces titres peuvent aller plus bas, je ne dis pas le contraire, pour moi avec un plan d’entée en deux ou trois fois, cela va m’intéresser à plus moyen terme pour dégager du temps d’avoir des pru dans les zones.

Toujours dans l’idée de ne pas chercher à jouer au héros mais à conserver la perf en attendant d’avoir des choses plus claires sur les marchés.

Toutes les positions sont partagées en temps réel au sein de l’Académie.

Portefeuille Graphseo Bourse trading dynamique
Portefeuille Graphseo Bourse trading dynamique

amicalement

Julien

Recevez mes nouvelles positions ainsi que mon portefeuille boursier par email via des chroniques régulières. C'est gratuit !

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez cet article. Une question ? Posez-la moi par email ou directement sur mes réseaux

Julien Flot
Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse.
Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Comme plus de 10 000 personnes, recevez ma formation, mon top actions et mes chroniques

Recevez gratuitement tout ce qu'il vous faut savoir pour mieux investir, réussir en bourse dès demain et ma formation gratuite pour bien débuter.