Menu

La force des investisseurs qui gagnent en bourse

Recevez mes nouvelles positions ainsi que mon portefeuille boursier par email via des chroniques régulières. C'est gratuit !

Depuis que j’investi en bourse, soit depuis 2008, je me suis souvent demandé ce qui faisait la vraie force d’un investisseur. Ce qui permettait vraiment, à un investisseur de gagner en bourse à travers les crises, corrections et cycles variés. J’en suis venu à la conclusion, que ce qui permet à un investisseur de gagner à long terme, c’est tout simplement sa capacité à rester optimiste. A avoir confiance en l’homme, en l’économie et leur capacité de toujours remonter la pente.

Un investisseur gagnant, c’est donc un investisseur qui est optimiste à long terme et ne se laisse pas emporter par les scénarios catastrophes. C’est un investisseur qui sait garder la tête froide.

Qui de mieux que Ben Graham pour le résumer: « L’investisseur intelligent est un réaliste, qui sait vendre aux optimistes et acheter des pessimistes ».

En une seule phrase vous avez là, ce qui fait tout la différence en bourse entre un investisseur qui gagne régulièrement et un autre qui perd son argent.

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

Tout la différence vient de cette capacité à demeurer, dans l’euphorie comme dans la panique, réaliste, opportuniste, objectif et donc à savoir être courageux et acheter quand les autres broient du noir et pensent krach tous les jours.

Chaque jour qui passe nous rapproche de la prochaine crise pour certains. Il n’y a pas encore 10 jours, les articles se succédaient pour avertir de l’avènement d’un krach encore plus grave que celui des subprimes.

La bourse est faite de cycles. Le marché est tour à tour euphorique et catastrophistes.

Il faut observer les comptes de résultat, puis regarder les graphiques des cours pour se forger une opinion objective sur une action.

La bourse fera toujours naître de nouvelles opportunités. Les marchés aiment mettre à la cave tous les dossiers sans distinction en période de panique. L’investisseur intelligent est celui qui ne succombe pas à l’épidémie de fin du monde, fait ses rechercher, filtre les bons dossiers des mauvais, et achète les bons dossiers alors que personne n’en veut. Ce n’est qu’une fois la panique passée, que les investisseurs retournent à la raison et s’arrachent les bons dossiers.

Un bon investisseur est un investisseur qui sait se détacher des mauvaises nouvelles et autres scénarios négatifs et catastrophiques qui empoisonnent notre quotidien sur le fond d’un marketing de la peur qui fait toujours mieux vendre.

L’investisseur intelligent, doit apprendre à aimer ces périodes de panique, car il sait, qu’elles font naître des opportunités qui n’auraient jamais été saisissables sans l’irrationalité émotionnelle des intervenants en bourse.

C’est pourquoi, l’investisseur qui gagne, n’a pas peur de la prochaine crise ou du prochain krach. Il préfère se préparer à saisir les opportunités que le marché créera de lui-même.

Un investisseur qui gagne est un investisseur opportuniste. Il n’est ni haussier ni baissier, ni optimiste, ni pessimiste, il est juste réaliste.

Pensez que chaque jour qui vient sera meilleur que le précédent, et vous accumulerez des profits. L’objectif n’est pas d’être excessivement optimiste mais réaliste et de globalement penser que le monde s’en tirera toujours. La peur empêche souvent les investisseurs de saisir les opportunités. Mais cette peur, ces investisseurs se l’impose à eux même en se focalisant uniquement sur les mauvaises nouvelles et les raisons de croire que demain sera pire qu’aujourd’hui. Par expérience, on finit toujours par perdre à parier contre l’homme et sa capacité à faire de demain meilleur qu’aujourd’hui.

Commencez à vous focalisez davantage sur ce qui peut bien se passer dans le futur et bien tourner plutôt que nécessairement sur les risques et choses qui peuvent mal tourner.

Note: Tous les trades sont discutés, annoncés et partagés en temps réel sur L'Académie des Graphs.

Sur le site public ici, Le portefeuille est mis à jour une fois par jour vers midi. Le portefeuille représente mes convictions personnelles consolidées (de mes différents courtiers) et n'est pas pas une incitation à l'achat ni à la vente. Il s'agit de mon portefeuille dynamique donc agressif. J'ai un autre portefeuille bas de laine long terme diffusé exclusivement sur l'Académie des Graphs. Mon capital et mon horizon de placement sur chaque titre ne sont surement pas les mêmes que les vôtres. Le portefeuille est là pour partager avec vous en toute transparence mes convictions au quotidien mais n'a pas vocation à être suivi.

La performance annuelle inclus les gains ou moins values latentes des positions en cours. Cela inclus aussi les gains ou pertes de change sur les actions hors Euro (c'est reflété dans la perf de chaque action individuelle). Les éventuels retraits sont annoncés. La performance est donc en net.

Performance 2023: +38%; 2022: +46%; 2021: +122%; 2020: +121%; 2019: +79%; 2018: +21%; 2017: +24%; 2016: +12%; 2015: +45%; 2014: +30%; 2013:+72%...

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez mon travail. Merci de votre soutien !

6 commentaires

  1. Félicitations pour cet article emprunt de bon sens ,
    Tu avais bien anticipé le rebond depuis trois semaines.
    Pour moi le signal a été là une des JT sur le crack.
    Je pense que tout le monde est traumatisé par le crack de 2008 et il y a de quoi …. Je suis surtout admiratif de la manière dont tu as géré ta grosse perte sur VK, psychologiquement tu sembles très costaud , tu as appliqué tes règles et tu protèges ton capital , est ce pour cela que tu n as pas joué le retournement des minières et para pétrolieres cette semaine ?
    Cordialement. Thomas

    • Merci Thomas. Oui, faute a une semaine chargée, j avais décidé de la jouer observateur et de rester sur ma remontée, poir rester en confiance psychologique. Je loupe donc la hausse impressionnante de vallourec. C est ainsi. Il faut accepter que la vourse soit l eternel temple des regrets, sinon on n avance pas. Le plus important est de ne pas perdre d argent. Les opportunités loupees on les oublie pmus facilement apres quand on enchaine les trades

  2. Tu parles d un profil trader/boursicoteur ou réellement d un investisseur ?
    Car j en arrive à la conclusion de 2 approches totalement différentes.
    L investisseur va chercher à rentrer sur une action pérenne à un PRU honorable et part pour du LT en ne regardant que le rendement. Je pense à Total, BNP, axa, Vivendi….
    En 2016 je ne vois aucun autre placement que les actions en terme de rendement.
    Je me souviens d un article sur les obligations éternelles, tous ces produits sont remboursés avec rapidité par les organismes concernés . Il n y a plus rien qui rapporte.

    • Binh tu es type l’investisseur pas optimiste.
      On a pas (eu ?) une crise des grosses sté à rendement mature. On a eu une crise des valeurs de matière première. Pétrole (hors total), mines… Donc à choisir dans les bons dossiers des valeurs massacrés : maurel, total gabon, cgg, valourec, arcelor mital, eramet…
      bon dossier pour moi : vallourec, total gabon, (edf)
      mauvais dossier : cgg, arcelor
      jsais pas : maurel, eramet…

      C’est sur eux que t’as une vrai opportunité (100 -200 -300%), pas sur axa, vivendi ou ft qui n’offrent qu’une opportunnité de 20%.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comme plus de 10 000 personnes, recevez ma formation, mon top actions et mes chroniques

Recevez gratuitement tout ce qu'il vous faut savoir pour mieux investir, réussir en bourse dès demain et ma formation gratuite pour bien débuter.