Menu

Où investir en 2022 : inflation, taux, Chine (prévision bourse du vrai pivot)

Il paraît que tout le monde attend la FED. on aura aussi la BCE demain. Le marché n’a pas trop attendu pour réduire son risque sur les valeurs de croissance, jouer l’inflation et commencer à faire le tri dans les valeurs avec un vrai pricing power. Car en même temps, la vraie peur c’est aussi la normalisation de la croissance. C’est toujours l’inconnu pour Omicron, entre nouvelles rassurantes et moins rassurants pour les vaccins autre que Pfizer et donc l’impact sur la croissance Chinoise potentielle.

Pensée bourse du jour

Bref, on fait encore une bonne soupe avec l’inflation certes mais qui semble digérée par els marchés. même si le tapering a lieu, la marge de manœuvre des banques centrales est fine et on reste quand même dans une politique accommodante. CE qui n’empêche pas qu’on peut à court terme secouer le cocotier en agitant une montée des taux plus taux que l’été prochain ce qui était dans le dot chart du dernier meeting. Mais à terme je crois que le marché considérera que les vannes restent quand même bien ouvertes.

Ce qui peut faire peur au marché c’est la normalisation plus forte de la croissance. On verrait cette peur dans une détente sur els taux. Cela voudrait dire aussi qu’il faudrait faire le tri et s’intéresser aux valeurs qui ont un vrai pricing power, cad la capacité d’augmenter leurs tarif suite à l’augmentation de leurs couts pour maintenir leurs marges. Jusqu’à présent, l’effet richesse de sortie de crise faisait que le consommateur était moins regardant sur la montée des tarifs, donc même des entreprises sans réels pricing power étaient capables d’augmenter leurs tarifs et donc de supporter l’augmentation de leurs couts grâce à cette effet richesse des entreprises et des consommateurs.

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

Mais tout à une fin, et 2022, marquera certainement la transition de l’inflation. Au moment même où tout le monde en parle, c’est peut être justement le moment du pic à mon sens. Et au moment même ou tout le monde parle encore des facteurs favorisants la croissance, la consommation, les rachats d’actions et fusions acquisitions, c’est peut être là le moment, de se dire, que le marché aura peur de tout élément qui viendra réduire d’autant la normalisation de cette croissance et donc impacter les marges plus fortement que prévu.

2022, ça risque d’être orienté value mais surtout très sélectif dans le côté value alors qu’en 2021, on a avait eu une rotation certes, mais surtout une phase de transition dans un monde où on le voit avec les nft, on a bcp d’argent dont on ne sait quoi faire. On est loin de la seconde marche de la pyramide de maslow que l’on a normalement en sortie de crise. ici cette crise a enrichit et c’est pourquoi la transition inflationniste est réelle mais bien plus longue qu’on ne le pense quand chacun définit injustement transitoire comme synonyme de temporaire.

Donc en 2022, le marché pour moi se focalisera plus sur les risques sur la croissance et ce qui peut l’impacter ou non plus que l’inflation. Les taux resteront l’indicateur d’où on place le curseur dans les rotations qui devraient se poursuivre croissance/value. Il faut continuer de voir cela comme un processus lent mais en cours.

Le premier trimestre il faudra surveiller comment évolue le taux d’épargne du consommateur et des entreprises. ils devraient continuer d’être moteurs. Puis peu à peu, en s’estompant, on devrait tendre vers une normalisation de l’inflation, de la croissance, et de ce sentiment de richesse des entreprises et des consommateurs qui seront plus regardants sur les prix avant d’acheter et valideront donc l’effet de transition.

Le marché devrait lui rester volatil, il y’a toujours des flux et comme dit les rachats d’actions, les flux entrants mais moins forts, et les fusions acquisitions devraient continuer de supporter.

N’oublions pas également que malgré le tapering, le monde a besoin de résorber ses dettes et d’investir encore beaucoup. Les taux réels négatifs sont une obligation donc les profits futurs avec une visibilité continueront d’être favorisés.

Il faut s’attendre à de la volatilité ce qui est normal dans cette extension des marchés; à des rendements futurs moindre dans les années à venir et potentiellement le retour en fore du stock picking et de la gestion active dans une période de transition également pour les marchés débutée mi 2021.

Mais ce qui est important est de comprendre que les cycles se mettent en place au fur et à mesure et en silence

Analyse cac 40

temporisation avant FED et BCE. Le cac 40 reste dans une tendance haussière de fond au-dessus des 6666 points. . à court terme un peu de faiblesse, le cac est en tenaille entre ses valeurs du luxe qui hésitent avec le ralentissement Chinois et omicron qui est toujours un peu flou et ses valeurs cycliques et values qui jouent un rôle défensif par els temps qui courent où l’inflation est sur toutes les lèvres.

Cela donne une neutralité entre 6850-7050 je dirai dont il faudra s’affranchir, soit par le bas pour confirmer la faiblesse et redevenir prudent ou au contraire reprendre du risque sur la cassure des 7050-7100 pour jouer une relance haussière.

analyse cac 40

Portefeuille Boursier

Je suis assez partagé et préfère assurer et jouer défensif en restant assez cash et sur quelques valeurs concentrées pour être prêt suivant le choix des marchés à retourner ma veste.

Hier j’ai liquidé mes lignes aurifères, pour réduire encore plus mes titres en suivi et goupiller mon année. J’ai également pris mes profits sur le short Nasdaq. ça se gardait normalement pour de la couverture vis à vis de la FED si jamais elle est plus faucon qu’attendue par le marché mais là aussi je cherche à goupiller l’année et repartir sur une base capital saine pour rester le plus objectif possible sur une année 2022 qui promet certainement de voir le sens du vent changer plusieurs fois.

Toutes les positions sont partagées en sein de l’Académie des Graphs

Portefeuille Graphseo bourse trading dynamique

amicalement

Julien

Recevez mes nouvelles positions ainsi que mon portefeuille boursier par email via des chroniques régulières. C'est gratuit !

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez cet article. Une question ? Posez-la moi par email ou directement sur mes réseaux

Julien Flot
Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse.
Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Comme plus de 10 000 personnes, recevez ma formation, mon top actions et mes chroniques

Recevez gratuitement tout ce qu'il vous faut savoir pour mieux investir, réussir en bourse dès demain et ma formation gratuite pour bien débuter.