Pourquoi la bourse rend fou et comment l’éviter

L’inflation est donc ressortie plus haute que prévue hier et la bourse est montée. Débile diront certains. C’est là qu’il faut comprendre un certain nombre de chose.

Ainsi depuis la FED début février, puis l’inflation, on sent bien quand on regarde le dollar, les taux que le marché joue l’inflation persistante, les taux élevés persistant. Et c’est logique.

Pour autant, le marché actions achète la moindre baisse, la volatilité est importante mais à la fin, c’est les acheteurs qui gagnent.

Alors pourquoi cette différence ?

La réponse se trouve dans les flux et dans l’horizon de temps.

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

Ce que l’on constate, c’est que le marché est devenu très technique et dominé par les algo. Au point près, on referme des gaps avant de relancer fort pour en refermer un plus haut. Exemple Kering ce matin. Les mouvements sont violents mais tout est au millimètre près graphiquement superbe.

Il y’a comme d’habitude plusieurs façons de voir la chose.

Premièrement, il faut se dire que l’économie résiste car la majorité des hausses de taux de la FED n’ont pas encore impacté le marché. Il y’a toujours un délai de 6-9 mois. Le marché boursier peut donc se réjouir à court terme en pensant comme on l’avait dit qu’un rebond de l’inflation n’est pas majeur pour la politique de la FEd qui restera dans les clous car eux aussi ils veulent attendre plus de temps et de données.

Car l’économie va ralentir. C’est juste qu’on oublie que tout cela prend du temps. Le marché a le temps d’anticiper la thèse et la contre thèse avant de choisir le vainqueur.

Ainsi on peut se réjouir que l’économie n’est pas en récession, reste forte. Avant que cela nous fasse peur sur la durabilité de l’inflation et donc de la hausse des taux. Avant que l’on se rassure en se disant que de toute façon, la FED et la BCE ne peuvent pas vraiment monter les taux beaucoup plus et que le gros est derrière.

Avant que l’on reprennent peur que la récession sera pour plus tard, car l’économie va continuer d’affronter des vents contraires et que même si la FED montent moins ses taux, les augmentations précédentes vont continuer d’impacter le marché peu à peu. Et la peur de la récession reviendra alors.

En attendant, il y a autre chose qui prend du temps. Les flux. Il faut bien se dire que si la récession n’a pas eu lieu, les liquidités n’ont pas du fuir les marchés car l’épargne était toujours suffisante pour faire face. Alors il faut bien l’investir.

Alors peu à peu quand la récession redeviendra un sujet dans quelques mois et que l’économie sera un peu moins forte et qu’on parlera stagflation avant de reparler déflation, les taux à 4-5ù sur des maturités courtes vont commencer sérieusement à attirer les flux qui sont encore sur les actions à ce stade.

Car voyez-vous, les flux ne se stoppent pas du jour au lendemain. Cela prend son temps pour s’estomper. Et c’est pour cela qu’il y a une divergence parfois qui dure entre ce que l’obligataire et le dollar nous disent et ce que le marché action fait. Le marché est très technique, car avec des liquidités mais si vous n’êtes pas un robot, vous avez du mal à acheter autre que pour du court terme sur les niveaux actuels. Les vrais humains eux, auront besoin d’une correction pour revenir.

Car voyez-vous, ce qu’il faut comprendre, c’est que le marché est passé d’un excès à un autre. Et que la véritié est au milieu.

La bourse a pensé récession avant de valoriser qu’il n’y en avait pas. Puis elle valorisera l’entre deux. C’et la période de construction, retour à la moyenne à laquelle il faudra s’attendre ces prochaines semaines.

Alors bien sûr, certains évènements pourront servir de prétexte, mais ils ne seront pas la génère. Tout se construit en silence. Nous sommes venus du bas vers le haut. Il faut s’attendre à un retour au milieu.

Le marché peut tenir bien plus longtemps qu’on le croit. Car le flux s’estompe bien moins vite qu’on ne le pense.

Et on le voit avec la force du luxe qui continue de permettre au CAC de surperformer. Mais si on sort du Luxe, on peut confirmer que le marché est en train de plus prendre des profits que d’acheter. Une poignée de valeurs attirent les flux, les grosses pondérations des trackers car ceux ci continuent toujours avec un temps de retard d’attirer du cash nouveau et supérieur à ce qui va aux gérants et FCP classiques.

On a donc une illusion des indices.

Analyse CAC 40

On continue de graviter autour des résistances. 7300-7400 cela devrait devenir compliqué. Mais c’est haussier point barre. Deux niveaux avant de voir une cons, rompre les 7150 et surtout les 7070. là on reparlera 6950-6900.

Portefeuille graphseo bourse

C’est pas parce que j’écris de jolis mots que tout est néanmoins facile pour moi dans le feu de l’action. Je continue d’être bien baladé par la volatilité. Pour autant je tire un peu mon épingle du jeu avec des rebonds sur coin et Mara hier qui ont bien aidé. Je me tiens très loin de toute tentation sur tesla. j’ai quelques shorts qui sont plus de la couverture des possibles que des convictions.

Bref, comme beaucoup, j’attends des signaux plus probants et je tente de rester exposé mais sur des titres liquides pour réagir rapidement.

D’ailleurs la volatilité viendra de là, du fait que bcp font la même chose et ont le doigt très sensible

Souhaitez-vous recevoir un email pour être averti dès la publication de mes nouvelles positions? Alors Cliquez-ici

amicalement

Julien

Note: Tous les trades sont discutés, annoncés et partagés en temps réel sur L'Académie des Graphs.

Sur le site public ici, Le portefeuille est mis à jour une fois par jour vers midi. Le portefeuille représente mes convictions personnelles consolidées (de mes différents courtiers) et ne sont pas une incitation à l'achat ni à la vente.

Performance 2022: +46%; 2021: +122%; 2020: +121%; 2019: +79%; 2018: +21%; 2017: +24%; 2016: +12%; 2015: +45%; 2014: +30%; 2013:+72%...

Mon capital et mon horizon de placement sur chaque titre ne sont surement pas les mêmes que les vôtres. Le portefeuille est là pour partager avec vous en toute transparence mes convictions au quotidien mais n'a pas vocation à être suivi. Mon but est de vous apprendre à pêcher votre propre poisson et non à vous le donner. Cela reflète uniquement mon avis/opinion qui ne saurait valoir recommandation.

Les frais sont de 0,10% par ordre soit 0,2% l'aller retour en moyenne (je paye moins sur les titres US) (TTF en sus lorsque applicable) qui sont prélevés à la clôture de la position afin que vous ayez la performance brute de chaque position. La performance globale, elle, est nette de frais. Les éventuels retraits sont annoncés, notamment quand vient le moment de payer les impôts sur bénéfices. La grande majorité des bénéfices sont réinvestis depuis 2008. Les retraits/virements ponctuels annoncés. La performance est donc en net.

Tu aimes mon travail? Fais tourner et aide ton réseau!

Débuter, investir et gagner en bourse avec la stratégie du moindre risque

livre-2-recto

En une formation apprenez l'essentiel pour gagner en bourse en profitant de mes 16 années d'expérience. La stratégie du moindre risque permet d'avoir le bon timing pour acheter et vendre au bon moment sans se prendre la tête et donc en prenant moins de risques. J'ai mis tout ce que je sais dans cette formation. Une formation tout en un, pas à pas pour débuter, investir et gagner en bourse! Une formation en bourse qui les réunit toutes.

Débutez maintenant, apprenez comment je suis passé d'un petit compte à un portefeuille boursier à 7 chiffres sans avoir 150 de QI et comment vous pouvez en faire de même grâce à la Stratégie du moindre risque. Cliquez-ici pour découvrir comment la Stratégie du moindre risque peut révolutionner votre façon d'investir en bourse.

Découvrez la Stratégie du moindre risque maintenant
Julien Flot
Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse.
Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici