Menu

Pourquoi la bourse va exploser et chuter plus violemment demain

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez cet article. Une question ? Posez-la moi par email ou directement sur mes réseaux

Quelle est la plus grande raison de la hausse de la bourse ces dernières années ?

Les résultats des entreprises…oui

L’économie..oui

Le soutien des banques centrales…sans doute

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

Beaucoup d’argent en circulation cherchant à se protéger avec des actifs réels…clairement

Une offre de plus en plus réduite d’actions de qualités et de titres disponibles…Absolument !

Au-delà de faire la part belle aux entreprises qui font de la croissance et des profits.

On oublie souvent que la bourse est une relation d’offre et demande avant tout.

Si mon entreprise est la plus belle du monde mais que personne n’a un sous pour en acheter ses actions, les actions ne monteront pas.

Ces dernières années, tout le monde s’est mis à investir sur les mêmes actions.

Cela fait un surplus de demande.

Mais surtout, les taux bas aidant, il y’a eu beaucoup de fusions et acquisitions ainsi que des rachats d’actions.

Autant de choses qui réduisent le nombre de titres disponibles.

Et donc la demande devient supérieure à l’offre, les cours montent de manière exponentielle car on accepte de payer un premium pour en avoir par rapport aux résultats.

Voici quelques graphiques ci-dessous pour témoigner du phénomène. Et si vous voulez allez plus loin, la vidéo pour savoir pourquoi la bourse monte pour les mêmes raisons qui la feront baisser plus tard fortement.

Sur le graphiques ci-dessous, vous avez les fusions acquisitions représentées ainsi que les rachats d’actions.

S’il va de soit que la bourse se porte bien car els entreprises se portent bien, l’évolution des cours est aussi du à la réduction de l’offre.

Le graphique précédent ne permet pas de réellement apprécier la puissance à l’oeuvre.

Alors voici le même graphique mais cette fois ci avec le cumul.

Ces dernières années, il y’a eu très peu de nouvelles actions entrées en bourse. Beaucoup sortent, rachetées. Et enfin le cumul des rachats d’actions c’est presque 1/4 de capitalisations boursière en moins.

Autant de titres en moins que la demande ne peut acheter et qui fait donc monter les prix du restant.

Et cette année, ce phénomène n’est pas prêt de s’arrêter. Car près de 70% des rachats d’actions annoncés n’ont pas encore été fait.

n’oublions pas que ces rachats ne peuvent pas se faire autour de 1 mois avant les résultats. Donc autant dire que nous allons rentrer progressivement cette prochaine semaine dans une période où les rachats d’actions ne se feront pas jusqu’à mi juillet environ pour le gros des entreprises puis ils reprendront.

Portefeuille Graphseo Bourse

Je continue d’essayer de stopper l’hémorragie. J’ai coupé Orpea, Dada et Umicore y’a déjà plusieurs jours. Mais il suffit de quelques erreurs pas coupées assez tôt et un peu trop chargées pour handicaper une perf. CQFD

C’est un peu compliqué de jouer la FED et l’inflation ce jour. CE n’est plus qu’une question d’interprétation.

On sent que de plus en plus de gens voient bien que l’inflation ne doit pas être le seul facteur pour baisser les taux. Sinon on risque de mettre à risque les banques, le crédit, l’économie.

il va falloir accepter comme la BCE l’a fait, de baisser les taux même si l’inflation n’est pas à l’objectif. Ce n’est certes pas le mandat, mais l’idée pour moi fera son chemin qu’il faut accepter un objectif d’inflation à 3% et non plus 2% pour se donner de la latitude.

Car le risque ce n’est pas l’inflation mais l’asphyxie du crédit et donc de l’éco au moment même où l’an prochain beaucoup d’entreprises devront se refinancer.

On part pour l’engrenage au niveau des droits de douane, géopolitique. Une période de flottement où je veux rester sur mes gardes.

Powell devra faire un discours dans le sens d’une réduction des taux même si l’inflation ne baisse pas dans l’idée qu’il faut se montrer proactif avant que els ennuis commencent.

Car le deficit des etats ne fait plus tampon. On est et on reste même avec une baisse de taux de 0,25% dans une politique non accommodante.

Pour moi le marché va regarder de plus en plus le consommateur et non les stats inflation.

j’ai repris pas mal de lignes US mais la journée peut me faire rapidement solder. Je n’ai pas des convictions moyen terme à ce stade et me méfie de la volatilité.

amicalement

Julien

Recevez mes nouvelles positions ainsi que mon portefeuille boursier par email via des chroniques régulières. C'est gratuit !

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez cet article. Une question ? Posez-la moi par email ou directement sur mes réseaux

Julien Flot
Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse.
Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Comme plus de 10 000 personnes, recevez ma formation, mon top actions et mes chroniques

Recevez gratuitement tout ce qu'il vous faut savoir pour mieux investir, réussir en bourse dès demain et ma formation gratuite pour bien débuter.