Prévision bourse et cac 40 pour la séance demain du 4 novembre 2014

Vous voulez débuter sans tomber dans les pièges? progresser rapidement? Vous en avez marre de reperdre tous vos gains durement gagnés en un instant? Vous voulez enfin gagner régulièrement et sans stress ? Alors laissez-moi vous apprendre tout ce qu'il vous faut savoir pour enfin franchir un cap dans votre trading et ne plus jamais être le même investisseur. Cliquez-ici pour enfin devenir un trader gagnant

Journée de temporisation et de consolidation sur le CAC 40. Le rebond technique haussier n’est pas remis en cause puisque le CAC 40 demeure au-dessus des 4180 points. La consolidation ne prendra un terme et l’objectif des 4290 points rallié que si le CAC 40 arrive à s’extirper par le haut des 4210 à 4220 points. Entre 4210 et 4180 la consolidation se poursuit. Il faudrait que le CAC 40 repasse sous 4180 puis 4165 pour mettre un terme au rebond et lancer une phase de correction vers les 4100 points. Cette correction si elle devait advenir mettrait un terme au rebond haussier actuel et relancerait la thèse de la mise en place d’un marché baissier sur le cac 40 contrairement aux plus hauts historiques sur les US. On voit donc que les prochaines séances seront capitales, de plus avec une pluie de résultats à venir dès demain. Les acheteurs surveilleront donc tout nouveau passage des 4210 pour reprendre des positions haussières en visant 4290 alors que les vendeurs eux, mettront à profit toute cassure des 4180 pour vendre à découvert et doubleront leurs positions sous 4165 points.

analyse cac 40


Suivez-moi, rejoignez la communauté des "Graphs" et ne loupez aucun conseil

A propos de Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse. Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Suivez-moi sur:

Comment je suis passé d'un petit compte à un portefeuille boursier à 6 chiffres...et comment vous pouvez en faire de même!

La stratégie du moindre risqueUtilisez ma méthode et adoptez comme moi, une stratégie de moindre risque. Débutez, progressez et augmentez votre taux de réussite en devenant un investisseur qui gagne régulièrement en bourse tout en maîtrise et donc durablement. J'ai crée spécialement une formation pour vous guider pas à pas. Découvrez comment acheter les bonnes actions au bon moment et surtout comment savoir quand les vendre avant qu'elles ne baissent.


Profitez d'une méthode clé en main qui gagne, en réduisant les risques et donc en vous permettant de dormir sur vos deux oreilles. Découvrez-la maintenant en cliquant ici.

Cliquez-ici pour en savoir plus

Partagez votre avis et laissez un commentaire:

Fab56 says 4 novembre 2014

Bon, j’ai fait une chose peu recommandée en me plaçant sur HIM avant la publication mais le support de canal MT et la sortie de biseau d’élargissement sont trop tentant…….

Reply
    K2r says 4 novembre 2014

    oui effectivement, mais à 2.56 tu n’aurais pas été mieux ? moins risqué je veux dire car sortie d’un BOB ?

    Reply
edd says 4 novembre 2014

en 15mn, la conso est en place, c’est plus clair, on pourrait aller refermer le Gap “des japonnais” jusqu’à 4150.

Désolé, j’ai l’impression que mes copies d’écran ne sont pas intégrées.

Reply
    edd says 4 novembre 2014

    bon en fait, si ça marche

    Reply
      K2r says 4 novembre 2014

      merci pour les graphes, ils mettent un peu de tempss à s’implémenter pas de blème a plus k2r

      Reply
edd says 4 novembre 2014

a mon tour de vous montrer ce que je “vois”.
En daily, je vois rien, on est à la fin du triangle très ouvert, ou juste sous une résistance oblique descendante.
Le RSI teste souvent le support oblique montant.
Mon naturel pessimiste me fait prévoir une conso.

Reply
    Guest says 4 novembre 2014

    avec l’image

    Reply
k2r says 3 novembre 2014

DILEMNE d’AT ; en dayli, on est au dessus d’une MM 20 qui ralentit sa baisse et squeeze 20/50, donc conso, au dessus d’un R/S dayly 4180, un gap qui a freiné les ardeurs des baissier en fin de séance, et au dessus de la médiane d’ANDREWS
mais on a cassé un fibo à la baisse et la MM 20 est loin…donc en pesant le pour et le contre je serais plutôt haussier après cette petite conso surtout au vu du gap qui peut encore absorber de la baisse et nous gratifier d’un pull back à la hausse.
et donc je dirais du dayli, neutre sous les 4150 car toujours haussier au dessus et baissier sous les 4090 fibo.
Mais en 15′, on voit mieux le canal haussier, dont on sort sous les 4145 en avalant le gap haussier donc baissier par sortie de canal donc neutre dans le gap et haussier au dessus des 4180 (toujours dans la conso avec deux marches d’escalier fibo 4210 et le top du jour 4247.
Je n’arrive donc pas à me décider en terme d’AT, combler le gap est il neutre (haussiers toujours là en daily)) ou mauvais signe car déjà signe de faiblesse en 15′ ???
Qu’en pensez vous les Graph’s ?

Reply
    Julien Flot says 3 novembre 2014

    combler le gap serait négatif pour la poursuite du rebond et l’atteinte de l’objectif des 4290, donc 4180 4165 max mais pas plus bas sinon pas bon

    Reply
      K2r says 3 novembre 2014

      merci Master Trader

      Reply
    Fab56 says 3 novembre 2014

    K2r, je pense a ça ce qui permettrait une conso CT plus profonde que celle évoquée sur les médias et la reprise en guise de rallye de fin ‘année a partir de la mi-novembre en sortie de biseau d’élargissement. Je vais creuser cette piste. Merci a toi!!

    Reply
      Julien Flot says 3 novembre 2014

      un w c’est plaisant

      Reply
Julien Flot says 3 novembre 2014

c’est exact, marché très complexe ces 15 derniers jours, j’avoue que les plus hauts sur Us et un cac sous 4330 me laissent perplexe pour la suite

Reply
eric75 says 3 novembre 2014

plus accès a graphseo sur Firefox, ok sur IE , normal ?

Reply
    Julien Flot says 3 novembre 2014

    il faut vider le cache de ton navigateur j’ai eu un souci hier

    Reply
Fab56 says 3 novembre 2014

Salut les Graph’s, salut Julien, j’entends sur bfm les néo haussiers (encore baissiers semaine dernière) mais que penses-tu du gap de vendredi sur les indices US notamment nas100 et composite? Je me dis que si un gap (baissier celui-là) devait survenir, nous nous retrouverions avec un possible ilot de retournement … Alors je ne sais plus trop a quel sain me vouer. J’avoue que la dychotomie Europe/US me perturbe beaucoup sur le plan de l’AT et sur la compréhension des marchés en général. Ajoutons a cela que les actions partent dans tous les sens avec une volat importante. L’amplitude sur CGG a été tout a fait remarquable.La aussi je croyais que c’était la bonne, a mon grand désespoir car je n’étais pas rentré, et puis non, elle retombe….
La seule chose qui me rassure un peu c’est que les meilleurs, les plus réputés des traders et analystes pédalent aussi dans la semoule… :-)

Reply
Julien Flot says 3 novembre 2014

Vendredi, à Bruxelles, les ministres européens des Finances débattront du projet de taxe sur les transactions financières. Le 6 mai dernier, 11 pays ont pris l’engagement d’adopter des solutions concrètes d’ici la fin de l’année, pour mettre en œuvre une taxe commune sur les transactions financières avant le 1er janvier 2016. Les six derniers mois ont permis de beaucoup progresser et un accord est désormais à portée de main si chacun prend ses responsabilités. C’est une occasion historique de faire avancer l’harmonisation fiscale en Europe et de lutter contre la spéculation.

La France veut contribuer à un accord ambitieux et pragmatique. Un accord qui permette de taxer efficacement les transactions sans faire fuir l’activité financière en dehors de nos pays. Faute de quoi, nous perdrions sur les deux tableaux : la taxe ne rapporterait rien et l’activité financière se délocaliserait. C’est tout l’enjeu des discussions que nous mènerons vendredi.

Je porterai, au nom du gouvernement, des propositions concrètes, en ayant toujours à l’esprit le principe de base d’une taxation des transactions financières : mettre un frein efficace aux transactions dangereuses pour l’économie réelle. Les considérations de rendement sont secondaires par rapport à ce principe.

La base de la nouvelle taxe, ce sera de taxer les transactions sur les actions cotées. Cette taxe existe déjà dans plusieurs pays et rapporte en France, par exemple, plus de 800 millions d’euros par an qui permettent de financer notamment le développement. Les Etats qui le souhaitent pourront l’étendre aux actions non cotées.

Nous devons nous assurer que nous préservons nos recettes fiscales dans la durée. L’expérience montre que la seule solution qui ne fait pas disparaître l’assiette est de taxer les transactions sur les actions des entreprises établies dans le pays, quel que soit le lieu de la transaction ou de l’intermédiaire financier : c’est le « principe d’émission ». C’est le choix qu’a fait la France et ce n’est pas un hasard si l’Italie fait de même. Certains de nos partenaires préfèrent un principe dit « de résidence », qui taxe les transactions réalisées par les intermédiaires financiers situés sur leur territoire. Mais les transactions sont facilement délocalisables et sont plus mobiles que les entreprises elles-mêmes. Ma proposition est un compromis qui fait gagner tout le monde : appliquer le « principe d’émission » pour déterminer l’assiette de la taxe (c’est-à-dire taxer les transactions sur les actions des entreprises dont le siège social est dans un des 11 pays participants) et appliquer le « principe de résidence » pour déterminer l’Etat bénéficiaire de l’impôt levé (ainsi, pour une action d’une entreprise française achetée par une banque portugaise, la recette irait au Portugal ; si cette même action est achetée par une banque française, ou une banque d’un pays autre que les 11, la recette irait à la France).

Nous devons aussi taxer les dérivés qui contribuent à la spéculation.

Je propose de taxer les transactions sur ce qu’il est convenu d’appeler les Credit Default Swaps qui ne passent pas par des chambres de compensation. Ces transactions sont purement spéculatives et extrêmement dangereuses : elles peuvent être utilisées pour déstabiliser des Etats ou des entreprises puisqu’elles parient sur le risque qu’un émetteur fasse défaut et contribuent ainsi, par pur appât du gain, à le faire chuter.

Certains pourront regretter que nous ne taxions pas la totalité des transactions. Ma proposition est ciblée, mais au moins, elle fonctionne ! Penser que nous pouvons engranger des dizaines de milliards d’euros sans que les transactions financières ne migrent vers des cieux où la taxe n’existerait pas, c’est aujourd’hui un fantasme dangereux ou un rêve futile!

Depuis mon arrivée, je me suis fixé un objectif : mettre enfin en œuvre une taxe qui préserve et protège la bonne finance et le financement de notre tissu économique, tout en apportant une contribution significative au financement d’actions en faveur du développement.

Je promouvrai vendredi cet équilibre auprès de mes partenaires européens. Nous devons réussir sur ce dossier important pour l’avenir de l’intégration européenne : la taxe sur les transactions financières sera la première coopération renforcée en matière fiscale.

En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/idees-debats/sciences-prospective/0203908094196-taxe-sur-les-transactions-financieres-cessons-de-tergiverser-1060410.php?9IJHUeUDAue42FfS.99

Reply
Ajoutez votre réponse