Menu

Retirer et payer en vacances avec la carte de crédit passport

Recevez mes nouvelles positions ainsi que mon portefeuille boursier par email via des chroniques régulières. C'est gratuit !

Les vacances arrivent, l’occasion de se préoccuper d’avoir une carte bancaire acceptée par tout dnas le monde pour éviter l’angoisse de ne pouvoir retirer d’argent à l’étranger. La carte Passport sera sans doute pour vous, car elle permet de retirer de l’argent et de payer partout dans le monde et sans risque donc de perdre votre carte bancaire française. Vous pouver acheter la carte passport dans une agence Travelex souvent à l’aéroport ou sur internet. La carte est disponible dans 4 devises : euro, livres sterling, dollars et dollars canadiens. La carte s’utilise comme une carte normale, affiliée au réseau Mastercard sauf que cette carte n’est pas reliée à votre compte bancaire, ce qui réduit les conséquences d’un vol.La carte passport est préchargée à l’achat selon le montant voulu et peut être rechargé par la suite via un paiement par internet avec votre propre carte bancaire. Cette carte en chargeant une somme déterminée permet également de se fixer un budget et de limiter donc son dépassement.

La carte passport vaut 10 euros et est valide une année.

Vous partez en vacances dans la zone euro ? Bonne nouvelle : utiliser votre carte bancaire en Italie, en Espagne ou au Portugal ne vous coûtera pas plus cher qu’en France. « Les conditions tarifaires de retrait et de paiement par carte bancaire sont identiques dans toute la zone euro », confirme Willy Dubost, directeur des systèmes d’information et des moyens de paiement à la Fédération bancaire française (FBF). Seul point à vérifier : votre banque facture les retraits réalisés dans des distributeurs automatiques de billets (DAB) des autres réseaux bancaires au-delà d’un certain nombre de retraits par mois, que vous soyez en France ou ailleurs dans la zone euro.

La situation se complique pour les vacanciers partant en dehors de la zone euro. Dans ce cas, les banques facturent une commission en plus de l’opération de change. Selon les établissements, les frais sont forfaitaires et/ou exprimés en pourcentage de l’opération, pour le retrait comme pour le paiement par carte. Il faut donc vérifier, avant le départ, les tarifs de votre établissement pour optimiser l’utilisation de votre carte.

Evitez de multiplier les petits retraits
Ainsi, la quasi totalité des banques prélèvent des frais forfaitaires, aux environs de 3 euros, à chaque retrait, auxquels s’ajoute une commission de 2,3 à 3% de l’opération. Mieux vaut donc éviter de retirer de petites sommes, car les frais forfaitaires deviennent vite exorbitants. Exemple : La Banque Postale facture 3,30 euros + 2,30% de l’opération par retrait, tandis que la Société Générale prélève 3 euros + 2,70%.

Paiement par carte : des frais inférieurs
Là encore, les banques prélèvent des frais forfaitaires (0,80 euro chez BNP Paribas, 1 euro chez Société Générale et à La Banque Postale), ainsi qu’une commission proportionnelle comprise entre 2 et 2,90% selon les banques. Le coût total d’un paiement en devise est donc légèrement inférieur à celui d’un retrait. Pour autant, mieux vaut éviter, là encore, de régler de toutes petites dépenses comme un café ou un magazine par carte bancaire en raison des frais forfaitaires.

Quel taux de change ?
Le taux de change utilisé par votre banque est celui appliqué par Visa ou Mastercard le jour de la transaction. A priori, il est plus intéressant que celui dont vous pouvez bénéficier dans un bureau de change. La question centrale de l’utilisation de la carte bancaire n’est donc pas celle du taux de change, mais bien celle des frais facturés par la banque.

L’alternative : la carte Cash Passport
Il existe une alternative à votre carte bancaire classique : la carte Cash Passport proposée par le spécialiste du change Travelex. Il s’agit d’une carte prépayée permettant de réaliser des retraits et des paiements sans commission à l’étranger. Elle est disponible en euros, livres sterling, dollars américains et dollars canadiens. L’avantage : vous connaissez, dès son achat, le taux de change de vos opérations.

Note: Tous les trades sont discutés, annoncés et partagés en temps réel sur L'Académie des Graphs.

Sur le site public ici, Le portefeuille est mis à jour une fois par jour vers midi. Le portefeuille représente mes convictions personnelles consolidées (de mes différents courtiers) et n'est pas pas une incitation à l'achat ni à la vente. Il s'agit de mon portefeuille dynamique donc agressif. J'ai un autre portefeuille bas de laine long terme diffusé exclusivement sur l'Académie des Graphs. Mon capital et mon horizon de placement sur chaque titre ne sont surement pas les mêmes que les vôtres. Le portefeuille est là pour partager avec vous en toute transparence mes convictions au quotidien mais n'a pas vocation à être suivi.

La performance annuelle inclus les gains ou moins values latentes des positions en cours. Cela inclus aussi les gains ou pertes de change sur les actions hors Euro (c'est reflété dans la perf de chaque action individuelle). Les éventuels retraits sont annoncés. La performance est donc en net.

Performance 2023: +38%; 2022: +46%; 2021: +122%; 2020: +121%; 2019: +79%; 2018: +21%; 2017: +24%; 2016: +12%; 2015: +45%; 2014: +30%; 2013:+72%...

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez mon travail. Merci de votre soutien !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comme plus de 10 000 personnes, recevez ma formation, mon top actions et mes chroniques

Recevez gratuitement tout ce qu'il vous faut savoir pour mieux investir, réussir en bourse dès demain et ma formation gratuite pour bien débuter.