Menu

Suis-je riche ou pauvre

Recevez mes nouvelles positions ainsi que mon portefeuille boursier par email via des chroniques régulières. C'est gratuit !

C’est une question que l’on peut se poser. Le besoin de se comparer fait partie de notre société. Et la frontière entre être riche ou pauvre dépend souvent des individus et de leur personnalité. En effet être riche ou pauvre arbore une définition différente selon les personnes. Mais heureusement, l’INSEE est là pour nous aider à trancher de quel côté on se trouve par rapport à la moyenne des français. Du coup avec ce rapport de l’Insee il est possible de connaître la richesse des français selon une tranche d’âge et donc de comparer avec son propre patrimoine. En France donc, le revenu médian est de 2409 euros par mois soit 28 910 euros par an. La moitié de la population donc est en-dessous, l’autre moitié au-dessus. En France  on est donc pauvre en dessous d’un revenu de 12 830 euros par an et riche avec un revenu dépassant les 61 750 euros par an.

Quant au patrimoine, les pauvres détiennent moins de 1600 euros de patrimoine alors que les riches plus de 500 000 euros. La ligne de partage se situe donc sur les 113 500 euros. Seule, la moitié dispose de plus. La pierre représente 60% du patrimoine des français. 85% disposent d’un livret A. 6 ménages sur 10 sont propriétaire de leur résidence principale. 48% ont une assurance vie. C’est de 50 à 69 ans où le patrimoine est le plus élevé. 200 000 euros en médian, 330 000 euros en moyenne.

Note: Tous les trades sont discutés, annoncés et partagés en temps réel sur L'Académie des Graphs.

Sur le site public ici, Le portefeuille est mis à jour une fois par jour vers midi. Le portefeuille représente mes convictions personnelles consolidées (de mes différents courtiers) et n'est pas pas une incitation à l'achat ni à la vente. Il s'agit de mon portefeuille dynamique donc agressif. J'ai un autre portefeuille bas de laine long terme diffusé exclusivement sur l'Académie des Graphs. Mon capital et mon horizon de placement sur chaque titre ne sont surement pas les mêmes que les vôtres. Le portefeuille est là pour partager avec vous en toute transparence mes convictions au quotidien mais n'a pas vocation à être suivi.

La performance annuelle inclus les gains ou moins values latentes des positions en cours. Cela inclus aussi les gains ou pertes de change sur les actions hors Euro (c'est reflété dans la perf de chaque action individuelle). Les éventuels retraits sont annoncés. La performance est donc en net.

Performance 2023: +38%; 2022: +46%; 2021: +122%; 2020: +121%; 2019: +79%; 2018: +21%; 2017: +24%; 2016: +12%; 2015: +45%; 2014: +30%; 2013:+72%...

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez mon travail. Merci de votre soutien !

Un commentaire

  1. Bonjour,
    Ça va plaire ou ça va pas plaire ?
    Serge Maître, le SG de l’AFUB se réjouit bien évidemment de l’extension du plafonnement des frais bancaires à un moment où les institutions financières ont tendance à multiplier les prélèvements à titre de frais d’intervention
    l’Assemblée nationale a suscité de vives réactions auprès des professionnels du secteur. La FBF avertit que la généralisation d’encadrement des frais d’intervention risque d’inciter les banques à automatiser le traitement des dossiers de leurs clients.
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comme plus de 10 000 personnes, recevez ma formation, mon top actions et mes chroniques

Recevez gratuitement tout ce qu'il vous faut savoir pour mieux investir, réussir en bourse dès demain et ma formation gratuite pour bien débuter.