Tout savoir sur Les chandeliers japonais

Accèdez gratuitement à des conseils, stratégies et techniques pour bien débuter et mieux investir. Cliquez-ici pour Débuter Maintenant

Une caractéristique des chandeliers japonais, c’est d’être japonais et quelque part avoir l’esprit des anciens samouraïs. Leur force vient de leur corps, c’est le RANGE mais aussi leur esprit c’est la CLOTURE.

Les volumes les plus importants se font à l’ouverture et à la clôture. Il ne faut pas oublier qu’un japonais ne capitule jamais sous la torture mais parlera après la clôture quelle que soit l’unité de temps, cette phrase est uniquement à but mnémo technique et rien d’autre politique ou autre bien entendu.
On recherche un swing point de court terme, (voir le RSI). Il parlera au mieux lorsque l’on aura un chandelier entier au delà d’une zone de R/S.
C’est le chandelier du lendemain, dit de « l’unité de temps d’après », trois d’affilée donnant sur un swing point REGIONAL.

Après des considérations générales, on séparera les chandeliers japonais entre les petits corps vrais, les passants de ceinture et les grands corps vrais.
Il faudra toujours considérer le contexte géo- politique-boursier du moment. Je suis haussier parce que le suivi de la baisse demande plus de doigté que celui de la hausse car c’est beaucoup plus rapide (on monte par l’escalier et on descend par l’ascenseur). Peut être un jour je vaderais..

Je regarde donc comment se fait la baisse, en euro, en pourcentage et en combien de temps cela s’est fait.
Est-ce une baisse cool ou hard à savoir un sell off.
Y a-t-il eu une zone de résistance support sur laquelle le titre pourra s’appuyer pour rebondir.
On tiendra aussi compte des paramètres occidentaux :
– les volumes : c’est le couple prix/volume de DIOUP mais je préfère dire pour la mémoire volume/prix qui peut entraîner un mouvement « patate » sur les Bollingers. On peut les analyser par rapport à la moyenne mobile à 20 unités, à 50 ou plutôt à 60, le temps que ceux ci se construisent une base de référence.
Les zones de résistance support :
– celui de notre unité de temps et celui du dessus.
– horizontale ou oblique.
– conjonction de deux lignes entre elles.
– gaps.
– Bollingers.
– ratio de Fibonnacci.
Un chandelier ne sera jamais un objectif contrairement à un gap. Il faut un chandelier complet au dessus d’une zone de R/S pour avoir un vrai/bon signal.
Les indicateurs de tendance :
– la MACD qui sert à mettre en évidence les divergences haussières et baissières (elle sert à nous avertir que la tendance en cours devient faible et que l’on ne doit pas entrer en position haussière mais pas forcément sortir si on est déjà positionné, remonter les stops loss). On peut aussi suivre le croisement de sa ligne rapide par rapport à sa ligne lente et regarder le momentum. Si celui devient positif, alors le cours devra aller chercher la Boll supérieure.
– – le RSI qui est un indicateur de range mais aussi de tendance si on trace les obliques haussières, baissières permettant de faire des figures mais aussi tenir compte des horizontales à la KABBAJ. Une tendance haussière s’appuie sur les 40-45 et une tendance baissière sur les 60-55.


Vous souhaitez apprendre à faire vos propres analyses techniques et savoir comment détecter les figures graphiques qui gagnent pour enfin savoir quand acheter et quand vendre au meilleur moment? Vous souhaitez être capable rapidement de réaliser le même type d'analyses claires et précises comme moi?

Alors, Téléchargez tout de suite et gratuitement le livre pleins de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

Commençons par décrire les chandeliers à petit corps vrais = PCV. Ils traduisent une incertitude du marché demandant à être confirmée par le chandelier du lendemain pour faire un swing point de court terme ( trois SWP CT = swing point régional).

La toupie est le plus classique, elle est encore plus indécise avec des hautes vagues (grande mèche haute et basse). En fait elle ne donne pas renseignements particuliers. On lui préférera ses formes cliniques.
Le marteau qui tape sur son support avec sa mèche basse de haussiers et le pendu qui gigote. Celui-ci est moins baissier que n’est haussier le marteau car malgré son contingent de haussiers, si le lendemain il y a une baisse celle-ci perdurera. Effectivement, en cas de baisse le lendemain avec « le chandelier du lendemain », ceux qui sont entrés dans le petit corps vrai (les plus nombreux acheteurs étant concentrés à l’ouverture et à la clôture), ils sont maintenant pendus à leurs actions et vont donc vendre accélérant la baisse.

Il faut que la hauteur du petit corps vrai soit au moins deux fois plus grande que celle de la mèche basse et qu’il n’ait peu ou pas de cheveux (peu ou pas de mèche haute).

On peut aussi décrire le marteau inversé (haussier) et l’étoile filante très baissière.

Autre PCV, petit corps vrais ;

Le DOJI que j’appelle le dangereux doji ou dangereux DD, c’est un signal d’indécision encore plus grande du marché. Classiquement la clôture est égale à l’ouverture mais on peut tolérer une très légère hausse une très légère baisse. On peut avoir un porteur d’eau voire de longues jambes encore plus indécises.
Les dojis du Nord sont plus baissiers que ne sont haussiers les doji du Sud sauf la « libellule ».
La « pierre tombale » est extrêmement baissière.

Le NUNCHAKU ;

Attention à une phase haussière qui voit arriver un doji, surtout si c’est un chandelier vert. On doit le considérer comme une consolidation avec sans doute un changement de psychologie du marché puisque les haussiers n’arrivent plus à battre les baissiers.
On peut aussi avoir deux ou trois chandeliers PCV successifs qui sont une consolidation en triangle dans l’unité de temps inférieure avec ensuite une reprise haussière.
On peut aussi avoir dans un range horizontal, plusieurs chandeliers avec PCV et un grand chandelier vert venant traverser la résistance horizontale du range, qui traduira le début d’une phase haussière débutante.
Cas particulier de trois marteaux baissiers successifs PCV. Il est difficile de se faire une idée car les mèches basses contiennent des haussiers mais comme les trois PCV sont à la baisse, il met en évidence un contingent de baissiers donc gros point d’interrogation.

Apres les PCV, toupie BOF, puis mieux marteau, pendu, marteau inversé, étoile filante et encore mieux DD (dangereux dojis) , libellule et pierre tombale, on arrive dans la cour des grands chandeliers, les GCV (passants de ceinture, lignes de contre attaque que j’appelle « corps à corps », pénétrante haussières, couverture en nuage noir, avalement haussier, baissier, MARUBZU).

Nous allons décrire l’évolution d’un W. haussier asymétrique.
Ne pas oublier là où commence la figure au plus haut au niveau du graphique.
On peut voir un sommet, puis une retraite organisée par un général décontracté (baisse cool et contrôlée). Cela permet de tracer une résistance oblique baissière qui sera secondairement comme la moyenne mobile à 20 unités la cible du rebond technique dans la baisse. On observe ensuite une baisse progressive avec MARUBOZU rouge volumique.
Psychologiquement, les dernières mains faibles lâchent prise le soir en rentrant chez elle le jour du MARUBOZU rouge. Elles vendent.
Cela entraîne à l’ouverture du lendemain matin un gap baissier qui peut permettre d’entrer en position, il faut mettre un stop Loss très proche en dessous.
Quand les cours remonteront, on peut aussi se positionner à l’achat sur le cours de clôture du jour précédent mais c’est plus dangereux à ce niveau car on achète à ceux qui ont acheté + bas.
Si on achète, pensant à une hausse et que le cours revienne à celui de l’ouverture, las baissiers ont repris la main = vendre, c’est un DOJI.

On peut attendre une accélération au cours la journée en espérant se placer en MX (à tout prix) dans les cinq dernières minutes précédant la clôture, au delà du MARUBOZU rouge, dans une pénétrante haussière.
On pourra noter qu’en ce qui concerne la taille du corps des chandelier japonais, on est maintenant dans les grands corps vrais GCV. On a cité un MARUBOZU rouge, une pénétrante haussière dont l’équivalent à la baisse est la couverture en nuage noir (au delà des 50% du chandelier précédent). On a aussi entrevu le corps à corps.
Il ne faut pas oublier entre les petits corps vrais et les grands corps vrai, une forme intermédiaire, le passant de ceinture qui est « au bout du chemin » avec éventuellement un gap et un changement de couleur. Celui-ci traduit un changement de psychologie du marché et un éventuel retournement de court terme. Au mieux il sera confirmé par le chandelier du lendemain.
Ne pas oublier les englobantes haussières et baissières dont la taille doit être de + du double de la moyenne des précédents chandeliers., en fin baisse ou de hausse avec changement de couleur et pas de chandelier du lendemain (mais c’est encore mieux…)
Effectivement on cherche un retournement haussier de rebond technique. C’est donc un swing point de court terme que l’on est venu chercher, avec le lendemain un chandelier de hausse comme un « cornouto ».
Il faut aller chercher sur le RSI un signal par un rebond sur un support oblique haussier et regarder aussi les Bollingers.

Ensuite, on a une classique « hausse consolidation » qui le rebond technique en direction de la moyenne mobile à 20 UT et où vers la résistance oblique baissière décrite précédemment. Généralement les baissiers sont toujours là et le Fibonnacci devient un support à 62 ou 75 %. Attention, c’est fractal, on peut avoir un petit M baissier dans cette hausse conso (le W haussier asymétrique est la figure la + fréquente de retournement haussier comparée aux W haussiers symétriques avec ou sans pétage de stop (le deuxième creux est au niveau ou un peu plus bas que le précédent et, s’il est + bas il ébauche un biseau oblique baissier).
Regardez les volumes et un chandelier en marteau, c’est bon signe pour la suite.
Les haussiers peuvent repartir de plus belle avec une nouvelle hausse-conso cette fois-ci avec un ratio de Fibonnacci plus court. Ces quatre épisodes peuvent être décrits comme des vagues d’Éliott en UT 1h00, le, à savoir les vagues 1/2 puis 3/4. Dans la 3 généralement on a un gap haussier avec un petit pull back qui permet de se placer dans un bon ratio risk/reward dans l’UT sous jacente une heure ou 15’. Il est très rare d’avoir un gap haussier en vague 1 d’Elliot.

Généralement on arrive à ce niveau dans « le couloir de la mort ». C’est la ligne de cou du W haussier asymétrique où les trader prennent leur bénéfice (queue en bas, queue en haut). Puis en fonction de la force respective des baissiers et des haussiers, on pourra voir une baisse en ayant buté contre cette résistance, ou une hausse qui traverse cette résistance. Comme l’avait remarqué Stan Weinstein en son temps sur l’UT hebdomadaire, dans les années 80 dans 25 % des cas ça fuse et dans 75 % des cas, on a un pull back sur la résistance devenue support. Si malheureusement on avait un faux signal, on retraverse à la baisse la ligne du cou du W.

On retombe donc maintenant dans la vague 5 d’Éliott qui finit la parabolique haussière mais qui peut aussi consolider latéralement comme un crabe, en range.
En cas de vague cinq, il est absolument déconseillé d’entrer sur le titre surtout après plusieurs chandeliers verts dont le range croit puis peut décroitre, avec des gap haussiers. On risque d’être la friture mangée par les gros poissons. Si on n’a pas de titres, on n’en achète pas voire on vend à découvert. Si on en a, on vend tout au marché (MX) ou on vend la moitié de la position et on remonte un stop loss très serré pour le reste. Si on regarde dans l’unité de temps inférieure, on pourra éventuellement voir un gap dans la vague 5 permettant de se replacer. Effectivement, on peut avoir ensuite les vagues A B C pour faire un M. baissier asymétrique de conso avant un éventuel retournement baissier.
Pour DOW, les marchés connaissent trois états, comme la matière, elle est solide, liquide ou gazeuse. Les marchés sont haussiers baissiers ou en consolidation.
La conso peut être baissière = canal baissier donc un drapeau, ou un biseau oblique baissier (BOB).
Elle peut être en range = triangle symétrique isocèle, asymétrique M baissier avec trois sommets les + fréquents ou range horizontal.
Elle peut être exceptionnellement haussière = canal haussier ou biseau oblique haussier.

On peut décrire toute cette vague de hausse post W haussier asymétrique (les + fréquents / un seul creux ou trois creux tasse avec anse, adam et eve) différemment d’avec la méthode d’Éliott.
Le MARUBOZU rouge volumique (c’est à dire avec des volumes qui claquent, > MM 60 UT) servait de fondation, de base, de soucoupe à la construction de la phase haussière, cette fois ci en aigu et rapidement. Secondairement on a le délit d’initié puis les investisseurs institutionnels (ZINZINs) se placent tranquillement donnant un support oblique haussier de long terme. Ce n’est qu’ensuite que la foule la foule en délire arrive, excité par les hausse successives pour faire la parabolique haussière. Il faut faire attention lorsque les investisseurs institutionnels donnent à manger aux canards où tondent les moutons.

Si on considère la période précédant le W, on peut éventuellement voir une cohérence baissière avec les moyennes mobiles à 20 50 100 et 150 UT baissières et les unes en dessous des autres avec un cours en dessous.
La figure de retournement W. asymétrique qui est la plus fréquente ou symétrique avec sans pétage de stops(jeter un oeil sur le RSI et si le bollingers) va entraîner une convergence des moyennes mobiles vers le cours de l’action qui devient plus calme puis une divergence haussière des moyennes mobiles.
J’appelle cela le flipper (zone où l’on peut faire des allers/retours intéressants) avec un cours qui se calme, les moyennes mobiles aussi qui peuvent tournicoter les unes autour des autres, et un cours qui repasse au dessus de ses MM si la hausse perdure et là on devient investisseur et moins swing trader.

Vous voulez débuter sans tomber dans les pièges? progresser rapidement? Vous en avez marre de reperdre tous vos gains durement gagnés en un instant? Vous voulez enfin gagner régulièrement et sans stress ? Alors laissez-moi vous apprendre tout ce qu'il vous faut savoir pour enfin franchir un cap dans votre trading et ne plus jamais être le même investisseur. Cliquez-ici pour enfin devenir un trader gagnant
Partagez cet article
Suivez-moi, rejoignez la communauté des "Graphs" et ne loupez aucun conseil

signature

Julien Flot est Trader pour compte propre et consultant depuis 2006. Il dispense des formations en bourse et des conseils avisés pour aider les investisseurs sérieux à mieux investir en bourse et surtout acheter des actions au bon moment à moindre risque.

Cliquez-ici pour accéder gratuitement et immédiatement aux actions à acheter cette semaine en bourse.

A propos de l'auteur Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse. Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Suivez-le sur:

Comment je suis passé d'un petit compte à un portefeuille boursier à 6 chiffres...et comment vous pouvez en faire de même!

La stratégie du moindre risqueUtilisez ma méthode et adoptez comme moi, une stratégie de moindre risque. Débutez, progressez et augmentez votre taux de réussite en devenant un investisseur qui gagne régulièrement en bourse tout en maîtrise et donc durablement. J'ai crée spécialement une formation pour vous guider pas à pas. Découvrez comment acheter les bonnes actions au bon moment et surtout comment savoir quand les vendre avant qu'elles ne baissent.


Profitez d'une méthode clé en main qui gagne, en réduisant les risques et donc en vous permettant de dormir sur vos deux oreilles. Découvrez-la maintenant en cliquant ici.

Cliquez-ici pour en savoir plus
>