Bourse 2023 : Les meilleures actions à acheter (Florilège)

Qui dit 2023 dit prévisions bourse 2023 et meilleures actions à acheter en 2023. Je vais tâcher de me prêter à l’exercice donc et de vous partager que ce soit mon top actions ainsi que celui de la communauté.

Si vous suivez Graphseo bourse depuis quelques temps, il ne devrait pas y avoir de surprise, tant les prévisions 2023 ne sont que le prolongement de ce qu’on pouvait écrire déjà l’été dernier. Tout n’est que cycle et tout n’est que transition et timing.

Car au-delà de donner des titres, il faudra bien garder à l’esprit que l’année restera volatile et que le timing restera prépondérant au-delà des choix d’actions qui sont surtout là pour se forger une liste de suivi.

En 2022 la bourse s’est inquiétée de la montée de l’inflation et des taux. En 2023, on s’inquiètera plus de la vitesse de la baisse de l’inflation, de la pause des banques centrales et du ralentissement économique. il y aura débat sur récession ou simple ralentissement.

Si le marché joue une baisse de l’inflation moins marquée et un ralentissement économique seulement, alors on jouera le scénario stagflation. En somme c’est ce que le marché joue déjà depuis quelques semaines. C’est donc de la surpondération cycliques, valeurs actifs tangibles et autre value. Attention, on peut considérer certaines valeurs de croissance après leur baisse comme des value. Et certaines valeurs cycliques comme trop endettées pour être retenue dans la famille value.

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

En somme, le marché peut apprécier des valeurs de croissance qui sauront la maintenir avec leurs marges et ont une bonne poche de trésorerie. Bref, de la valeur de croissance de qualité.

Qui plus est le marché referra la part belle aux valeurs de croissance, si le ralentissement économique s’annonce plus dur que prévu. Car on rejouera la carte que les banques centrales vont devoir virer de bord plus rapidement que prévu.

Souhaitez-vous recevoir un email pour être averti dès la publication de mes nouvelles positions? Alors Cliquez-ici

Et en podcast

En somme l’année peut se jouer en deux sous vagues.

Pas besoin de se prendre la tête pour moi. y’a que deux indicateurs à regarder et peut être même qu’un. Les taux bien sûr mais surtout le dollar.

On peut se dire beaucoup de choses sur la guerre en Ukraine, sur la relance économique en Chine, sur la force du ralentissement économique qui arrive et sur le fait que l’inflation persistera ou pas. Mais à la fin , tout sera finalement dans l’observation du marché obligataire et du dollar.

La donne est assez simple. Si le prix des obligations et l’euro baissent face au dollar, le marché joue la stagflation. Le ralentissement économique n’est pas une récession, la baisse de l’inflation se fait mais pas en mode chute du Niagara.

Si les taux par contre continuent de descendre et le dollar aussi, le prix des obligations monte en flèche, alors là le marché prend peur sur l’avènement d’une récession plus forte que prévue, une accélération de la dégradation. L’inflation sera le cadet de nos soucis, on jouera que les banques centrales ont cassé quelque chose et une crise de la dette avec le retour du gros mot déflation. là on évitera les cycliques et on se tournera plus vers des valeurs de croissances solides avec de la trésorerie en guise de défense. De plus l’obligataire attirera alors beaucoup les flux que les actions, les buybacks des entreprises seront stoppés, les flux sur les trackers seront peut être retirés. Bref, il y aura la force des flux en vent contraire des actions.

Mais ce sera certainement un peu des deux.

je pars du principe que toute attaque contre les valeurs cycliques, les matières premières pour cause de peur d’un ralentissement économique plus prononcé sur les prochains mois, sera une occasion de se renforcer sur ces valeurs avec une perspective de long terme. Le monde se replie sur lui même, la géopolitique restera froide, la multiplication des chaines d’assemblage, des relocalisations pour réduire le risque sur la supply chain auront un cout sans parler de la démographie. Quant à la transition énergétique, pour avoir besoin de moins d’hydrocarbures, il faudra en utiliser d’abord plus sans parler des métaux.

Comme souvent, il faudra éviter de voir dans la vague de 2023, une vague long terme. Pour moi cela restera une vague de transition comme 2022 qui permet de construire le prochain grand cycle.

En attendant, ces prochaines semaines, sur l’euro/dollar et les taux, on risque de continuer à se chercher et construire alors qu’on attendra quelques stats de plus ce début 2023 pour se forger une idée plus précise. Mais clairement les yeux seront plus tournés cette année sur le ralentissement économique et sa force ou non que sur l’inflation qui sera regardée pour impliquer la force de la première.

2023 sera aussi l’occasion en ne suivant que le couple euro/dollar de continuer à privilégier un retour sur l’europe et ses valeurs cycliques. Bien sûr, le retournement de l’euro est loin d’être acté, on est dans un rebond au prorata qui peut encore avoir du potentiel mais aura besoin de construction une bonne partie de l’année.

Ce qui est sûr, c’est que la fin de l’interventionnisme des banques centrales nous redonne un cycle sur les marchés. un cycle ou il faut accepter la volatilité, la vraie, après des années à avoir été mal habitués suite à la crise des subprimes. les banques centrales ayant gommées les cycles.

Passons aux actions 2023

Pour moi c’est une année où il faudra jouer une tendance de fond sur les cycliques sans oublier qu’il y aura un moment où l’on aura peur de la récession et il faudra pas se mettre en travers mais cela fera naître de bonnes opportunités pour les plus long termistes. Les valeurs de croissance ne sont pas à oublier non plus, si la tendance de fond reste baissière, il y aura des mouvements de poussées sur base de l’euro/dollar et des taux comme on a vu. Bref l’année 2023 sera une année où l’on va acter le grand chamboulement des banques centrales de 2022 et en voir l’impact.

Je pars donc sur une surpondération de valeurs cycliques et MP sans oublier qu’un évènement peut faire peur au marché d’une dérive sécessionniste et à ce moment là, les valeurs de croissance de qualité seront une bonne défense avant de profiter des soldes sur les valeurs cycliques à nouveau pour jouer le trend plus long terme. Ce sera une année de transition comme on a vu sur cette seconde moitié 2022.

Voici donc ma liste des actions à suivre en 2023. Mes favorites ou préférées comme certains disent.

Niveau secteurs, j’apprécie notamment pour jouer ces deux phases : les semi conducteurs, la cybersécurité, l’industrie, les minières, les pétrolières et parapétrolières, les biotech et les valeurs plus défensives pour équilibrer le portefeuille comme la santé, les telecom, services aux collectivités, les banques, les équipementiers auto. Attention ce sera défensif dans le sens où surperformant tant que le marché croit au simple ralentissement économique. Si on croit à une récession forte avec implication crise dette, on évitera de rester en face.

Tout d’abord, je pense que les mal aimées ne sont pas à oublier comme en 2022. C’est plus spéculatif et risqué.

TOP 5 Communauté Académie:

  • BASF
  • Arkema
  • Metso
  • SSAB
  • Coloplast

Top valeurs défensives/dividendes ou OPRA potentielles :

ces titres ne sont pas forcément défensif au sens strict du terme mais offrent selon moi une résilience de part leurs fondamentaux et perspectives long terme.

  • Total Gabon,
  • Total energies
  • Engie
  • Tf1
  • Sanofi
  • Danone
  • Schneider
  • Virbac
  • Alstom
  • Altria
  • Stellantis/Faurecia
  • Bic
  • Pernod
  • Orange
  • Euroapi
  • BNP
  • Axa
  • clinica baviera
  • boiron
  • BASF
  • ADP

L’armement peut être vu comme une défense.

Même si la guerre en Ukraine s’achève, le cycle de tensions géopolotiques ne fait que débuter.

  • RHM
  • Leonardo
  • Thales
  • Exail

Top Petites capitalisations :

Cela fait des années que l’on nous promet la surperformance des petites caps vs les grosses. Peut être 2023 sera l’occasion.

  • Focus entertainement
  • Qwamplify
  • Delfingen
  • Verimatrix
  • Nextedia
  • LDLC
  • Quadient
  • Freelance
  • Chargeurs
  • Aramis
  • SMCP
  • 2crsi
  • Elior/DBG
  • SFPI
  • Believe
  • Nacon
  • Ventes uniques
  • Groupe guillin
  • Bio uv
  • wallix
  • pierre et vacances

Banques

tant qu’on n’a pas peur d’une récession si forte qu’elle fait ressurgir le spectre d’une crise de la dette

  • Société générale
  • Crédit agricole
  • Banco santander
  • Amundi
  • Euronext

Energie et métaux :

pour moi, le grand cycle. Donc si peur de la récession faudra pas se mettre au milieu mais suivre tout de même car cela fera naître des prix d’opportunité

  • Maurel et prom
  • Esso
  • Schlumberger
  • Vallourec
  • CGG
  • Technip energies
  • Eramet
  • Imerys
  • Arcelor/aperam/AMG
  • GGP/Hecla mining/Yamana/fresnillo
  • Denison mines/mines uranium
  • Cresud aspect agriculture

biotech/ santé avec socle de croissance :

ne pas sous estimer la résilience de ces valeurs dans une période de moindre croissance si elles sont correctement financées.

  • Innate pharma
  • Genfit
  • Carmat
  • DBV
  • Ose immuno
  • Eurofins
  • Sartorius
  • Boiron
  • Biomerieux
  • Guerbet

Les mal aimées et autres valeurs à suivre pour reprise mais aspect timing important

  • Atos
  • Dassault systems
  • Orpea/korian (attendre que ce soit plus clair sur les levées de fonds)
  • Technicolor/vantiva (pareil AK à attendre)
  • Kering
  • Casino/rallye
  • S30
  • ubisoft
  • truelive cannabis pour jouer la croissance du secteur et surtout sa consolidation.

Chine

Pour moi tout a bien été anticipé déjà. faudra surveiller plus les constructions.

  • Alibaba
  • Pinduoduo
  • Prosus
  • Niu tech
  • Dada nexus (pour jouer quand la vague covid sera passée le retour de la logistique et notamment du dernier KM)

Tech :

Ce sera pour continuer de jouer les sous vagues et phases de rebond surtout.

  • Be semiconductors
  • ST microelectronics
  • Meta/microsoft/Alphabet
  • Tesla pour trading
  • Paypal
  • Block
  • Dassault systems
  • Caps gemini
  • ASML

Voilà, on a fait le tour sur les meilleures actions en bourse à suivre en 2023. bien sur, une liste n’est pas figée. j’ai certainement oublié des titres que je trouve intéressant, mais il est important aussi de ne pas se noyer et de faire vivre ses listes de suivi.

Sans oublier qu’a vouloir être sur tout, on n’est au final sur rien.

Je ferrai une vidéo, pour rentrer un peu plus dans le détail.

Analyse CAC 40

La première séance de l’année commence bien. on est cependant pas plus avancé. On continue une phase de zig zag dans un espace de construction avant de pouvoir se décider à parler de relance haussière ou de correction baissière.

Faudra attendre de sortir de la figure

Portefeuille Graphseo Bourse

Afin de revenir à plus de discipline, de me forcer à ne pas retomber dans mes travers et finir par me prendre une claque dont je ne me relèverai pas, j’ai retiré des billes sur mon compte dynamique. Je suis revenu à mon capital de pré covid.

Voilà qui devrait demander un ajustement mais c’est nécessaire pour me permettre de revenir aux bases dont je me serai trop écarté en 2022. Certes cela ne se voit pas dans la perf, mais une perf cache parfois beaucoup d’erreurs qui par indulgence du marché et profondeur du portefeuille ont pu être sauvées.

Mais le jour où le marché ne sera pas clément, on ne comprendra pas pourquoi on perd alors qu’on fait la même chose. Au final, on aura été illusionné de nos perfs dans un marché qui ne récompensaient pas notre process, mais juste notre chance.

L’année commence bien puisque j’ai essentiellement des mal aimées en portefeuille dont la pondération est forcément accrue du fait de mes retraits. Bien sûr je rééquilibrerai cela dans les séances à venir, j’en profite en attendant. Coup de bol donc car dans l’autre sens cela aurait handicapé la perf direct. mais c’est le jeu de ces premières séances à m’adapter au nouveau capital qui me permettra je pense de gommer le côté exceptionnel du covid et de revenir aux bases de manière plus disciplinée. Ce sera ma résolution.

Bonne année les Graphs. Que tous vos vœux se réalisent, pour ce qui est de votre compte boursier, je tâcherai de continuer ici mon travail de partage.

tous les trades et analyses continuent d’être partagés sur l’Académie que vous pourrez à nouveau rejoindre prochainement. Surveillez vos emails et abonnez -vous à la newsletter pour les recevoir sinon.

Une nouvelle fois, excellente année à vous et vos proches

Portefeuille Graphseo Bourse trading dynamique
Portefeuille Graphseo Bourse trading dynamique

amicalement

Julien

Note: Tous les trades sont discutés, annoncés et partagés en temps réel sur L'Académie des Graphs.

Sur le site public ici, Le portefeuille est mis à jour une fois par jour vers midi. Le portefeuille représente mes convictions personnelles consolidées (de mes différents courtiers) et ne sont pas une incitation à l'achat ni à la vente.

Performance 2022: +46%; 2021: +122%; 2020: +121%; 2019: +79%; 2018: +21%; 2017: +24%; 2016: +12%; 2015: +45%; 2014: +30%; 2013:+72%...

Mon capital et mon horizon de placement sur chaque titre ne sont surement pas les mêmes que les vôtres. Le portefeuille est là pour partager avec vous en toute transparence mes convictions au quotidien mais n'a pas vocation à être suivi. Mon but est de vous apprendre à pêcher votre propre poisson et non à vous le donner. Cela reflète uniquement mon avis/opinion qui ne saurait valoir recommandation.

Les frais sont de 0,10% par ordre soit 0,2% l'aller retour en moyenne (je paye moins sur les titres US) (TTF en sus lorsque applicable) qui sont prélevés à la clôture de la position afin que vous ayez la performance brute de chaque position. La performance globale, elle, est nette de frais. Les éventuels retraits sont annoncés, notamment quand vient le moment de payer les impôts sur bénéfices. La grande majorité des bénéfices sont réinvestis depuis 2008. Les retraits/virements ponctuels annoncés. La performance est donc en net.

Débuter, investir et gagner en bourse avec la stratégie du moindre risque

livre-2-recto

En une formation apprenez l'essentiel pour gagner en bourse en profitant de mes 16 années d'expérience. La stratégie du moindre risque permet d'avoir le bon timing pour acheter et vendre au bon moment sans se prendre la tête et donc en prenant moins de risques. J'ai mis tout ce que je sais dans cette formation. Une formation tout en un, pas à pas pour débuter, investir et gagner en bourse! Une formation en bourse qui les réunit toutes.

Débutez maintenant, apprenez comment je suis passé d'un petit compte à un portefeuille boursier à 7 chiffres sans avoir 150 de QI et comment vous pouvez en faire de même grâce à la Stratégie du moindre risque. Cliquez-ici pour découvrir comment la Stratégie du moindre risque peut révolutionner votre façon d'investir en bourse.

Découvrez la Stratégie du moindre risque maintenant
Merci de faire tourner et partager cet article
Julien Flot
Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse.
Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici