Bourse FED : Le retour du jedi Powell

Powell a donc parlé et le mouvement de la bourse fait maintenant jaser. A postériori tout était simple et prévisible quand on lit les chroniques du jour. La bourse est toujours partagée entre ceux qui disent que c’est n’importe quoi car ils sont dans le sens inverse et ceux qui disent que c’était évident. Plus évident que toutes les autres fois où ça l’était moins mais chut.

Pensée Bourse

Certains annonceront leurs plus values pour se faire mousser en omettant de donner la vue sur leur portefeuille complet, cela permet de renforcer leur aura en cachant les lignes en moins values latentes.

On se gargarise de perfs sur des petites lignes du portefeuille en ne parlant plus des pertes latentes sur des lignes bien plus importantes. Mais passons, la bourse a toujours était une guerre d’égo et le sera toujours. Vouloir avoir tout le temps raison est cependant contre productif et il faut parfois tout une vie pour s’en rendre compte.

Alors cette réunion de la FED.

Pour comprendre pourquoi le marché monte, il faut commencer par comprendre pourquoi il avait baissé. Car là où la majorité verront une décision de la FED saluée, beaucoup oublieront que si l’on prend l’ensemble de la perf du marché depuis que l’on sait que l’on sait, alors le bilan reste mitigé.

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

C’est un peu comme quand on parle de résultats de sociétés salués parcequ’elles gagnent 10% le lendemain mais qu’on a oublié que les séances d’avant on avait perdu 10% et que donc ça fait balle au centre.

Mais les experts doivent bien trouver quelque chose à dire chaque jour et vous savez que pas grand chose ne change si on a une vue d’ensemble et pas une mémoire de poison rouge. Donc le plus souvent ça meuble.

Et ce « meublage, c’est votre bruit de marché dont il faut vous protéger

Pourquoi les experts ne se trompent jamais

En soit rien de neuf. La FED depuis quelques temps déjà, est passée maîtresse dans l’art de préparer le marché a ce qu’elle va faire. Les nombreuses réunions et interview de Powell et d’autres membres au fil de l’eau visent à faire en sorte que le marché soit prêt.

Du coup avant la décision, les opérateurs qui voulaient vendre ont déjà vendu. Ce n’est pas quand un risque se matérialise que le marché vend mais bien avant, sur ses anticipations. C’est le fameux achetez la rumeur, vendez la nouvelle, et vice versa quand on anticipe une mauvaise.

Du coup il faut comprendre pourquoi le marché a fait son pire mois en Avril, surtout pour la tech. Politique faucon de la FED, hausse des taux de 0,5% mais surtout un calendrier soutenu de hausses jusque 2023. Et la peur aussi du 0,75%. Sans oublier surtout et on en parle trop peu, la réduction du bilan.

Donc le marché a pricé cela.

Et hier, on a eu un Powell qui nous a dit exactement ce que l’on attendait mais le discours était faucon mais un peu moins que prévu par le marché. Et donc on a vu cela comme une bonne nouvelle.

Car en substance, nous dire qu’il n’y aura que des hausses de 0,5% par réunion max c’est déjà enlever le risque d’une hausse à la Volcker en mode panique. C’est aussi nous dire que si monter les taux à 2% d’ici la rentrée 2022 semble acté, après la FED se réserve le droit de voir si cela fait effet. Ne pas oublier que les mid terms sont en novembre.

Surtout Powell a parlé que les pressions inflationnistes étaient toujours là mais qu’on pouvait commencer à voir dans les stats éco un pic. Pic inflation, pic de croissance mais que la croissance resterait solide. On verra du coup un peu plus avec les stats chômage de vendredi.

Bref, en gros il n’y a rien de nouveau. Mais le marché avait Pricé bien pire et donc décide de voir dans ce discours un peu de politique accommodante. Surtout on décide d’y voir moins d’incertitudes.

Pourquoi ? Car on remonte les taux à coups de 0,5% oui, on va réduire le bilan oui. Mais tout cela va se faire graduellement et surtout on ne se met pas bille en tête, on tente le soft landing et on est prêt à tout stopper au moment où l’on voit que cela fait effet et surtout en arrivant à novembre pour les élections de mid terms hein. Cela me rappelle quelques chroniques et vidéos hebdo publiés à moi.

Donc en gros le marché achète que si l’on remonte les taux oui, on reste bien derrière la pente d’inflation, donc si vous augmentez les taux mais moins que nécessaire ou que la normalité vis à vis de l’inflation devrait en convenir, c’est que c’est toujours une politique accommodante puisque moins stricte que ce qu’elle devrait normalement être vis à vis des stats éco que l’on a. Rien de neuf on le sait, mais le marché avait besoin de se le faire répéter.

Maintenant, cela reste un resserrement monétaire et surtout à partir de juin on aura aussi la réduction du bilan. Ce sera graduel, c’est ce qui plait aujourd’hui au marché, mais ce sera quand même là. Et donc pour moi, il faut s’attendre à continuer d’avoir des marchés volatils en zig zag. On reste dans un monde qui arbitre, qui « rotationne » les portefeuilles où il n’y a toujours pas d’alternatives aux actions mais les obligations commencent peu à peu à le redevenir.

Globalement, on pourrait tirer la pelotte mais je pense l’avoir déjà fait à l’image de la FED en guise de préparation dans les dernières chroniques et vidéo et j’espère donc que cela a pu servir à surnager pour vous.

Vidéo bourse

Hier j’ai fait une vidéo pour appuyer non pas sur la FED mais les flux. La chose la plus importante en bourse aujourd’hui et surtout demain.

Et je vous rappelle mon article sur la comparaison de la situation avec non pas la période des années 70 mais l’après seconde guerre mondiale pour ceux qui veulent lire, relire, aller plus loin suite aux demandes de la vidéo d’hier. Bien sûr c’es t une hypothèse pas une prévision de l’avenir.

Les erreurs de la FED peuvent-elles faire Krach er la bourse ?

je vous engage vraiment à lire l’analyse ci-dessous pour boucler la boucle en espérant que cela clarifie votre vue d’ensemble.

Et pour l’analyse bourse : Ce n’est pas les années 70 mais les années 50

Analyse CAC 40

RAS pour le CAC, malgré le rebond du jour, on reste dans la figure de congestion. Donc le plus dur sera de confirmer la séance du jour avant de parler de volonté de retournement.

Analyse technique CAC 40 : la congestion toujours et l'attente de la sortie
Analyse technique CAC 40 : la congestion toujours et l’attente de la sortie

Souhaitez-vous recevoir un email pour être averti dès la publication de mes nouvelles positions? Alors Cliquez-ici

Portefeuille Bourse

On notera également que la décision de la FED a réveillé l’or, l’argent, le platine et les Mp plus généralement. Comme le discours est plus accommodant, que l’on reste derrière la courbe d’inflation, c’est vu comme plus dovish, et l’or aime bien quand la FED est dovish, le dollar moins. La tech aussi et le rebond sur les obligations aussi. Mais voilà c’est un début tout cela demande confirmation surtout.

Sinon je suis resté exposé, accumulé société générale ce matin, liquidé une partie de CDE pour éviter le jeu des résultats. J’ai soldé la grosse partie de MOMO hier pour sécuriser +30%

C’est un marché a frustrer. On avait pu en parler il y’a quelques mois sur l’académie en guise d’hypothèse de travail. Mais au-delà de cela je pense que le plus grand tort, on se le fait à soi même en voulant tout le temps trader, tout le temps gagner.

Voici une vidéo pour vous, pour moi, pout tous les investisseurs pour remettre l’église au centre du village

Investir en bourse comme cela vous tuera

Portefeuille graphseo bourse trading dynamique
Portefeuille graphseo bourse trading dynamique

Toutes les positions sont partagées en temps réel au sein de l’Académie

amicalement

Julien

Note: Toutes les positions sont discutées et annoncées en temps réel sur L'Académie des Graphs. Le portefeuille est mis à jour une fois par jour. Les positions prises ou soldées en cours de journée post publication sont stipulées directement dans l'article du lendemain. Chaque fin de mois et chaque fin d'année, un article spécifique est publié pour faire le bilan de la performance du mois et de l'année. Le portefeuille représente mes convictions personnelles consolidées (portfolio zonebourse) et ne sont pas une incitation à l'achat ni à la vente.

Performance 2021: +122%; 2020: +121%; 2019: +79%; 2018: +21%; 2017: +24%; 2016: +12%; 2015: +45%; 2014: +30%; 2013:+72%...

La performance moyenne annuelle est de +40% depuis 2008. Avec l'accroissement du capital, je prends moins de risques aujourd'hui et vise +20% par an selon les conditions de marché. Ce qui m'importe, c'est le gain en valeur que représente ces +20% et non le pourcentage de gain seul. On ne gère pas un portefeuille à 6 chiffres comme on en gère un à 7...

Mon capital et mon horizon de placement sur chaque titre ne sont surement pas les mêmes que les vôtres. Le portefeuille est là pour partager avec vous en toute transparence mes convictions au quotidien mais n'a pas vocation à être suivi. Mon but est de vous apprendre à pêcher votre propre poisson et non à vous le donner. Cela reflète uniquement mon avis/opinion qui ne saurait valoir recommandation.

Les frais sont de 0,10% par ordre soit 0,2% l'aller retour (TTF en sus lorsque applicable) qui sont prélevés à la clôture de la position afin que vous ayez la performance brute de chaque position. La performance globale, elle, est nette de frais. Les éventuels retraits sont annoncés, notamment quand vient le moment de payer les impôts sur bénéfices. La grande majorité des bénéfices sont réinvestis depuis 2008. Les retraits/virements ponctuels annoncés. La performance est donc en net.
Merci de faire tourner et partager cet article
Image par défaut
Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse.
Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Laisser un commentaire