Focus sur les CDS du Portugal

On semble depuis un mois beaucoup moins s’occuper de la variation des CDS des Pays périphériques de la zone euro comme du Portugal par exemple, un cousin germain de la Grèce dorénavant. Soyez prudents malgré la bonne ambiance des marchés.

Les tensions restent vives sur le Portugal ce mardi, le rendement de la dette portugaise à deux ans ayant notamment atteint un nouveau pic depuis la création de la zone euro à plus de 21,6%. Hier, c’est le rendement du 10 ans qui avait dépassé la barre des 16%. Lisbonne reste dans l’oeil du cyclone alors que les investisseurs n’excluent pas un deuxième plan d’aide pour le pays à l’instar de la Grèce. Certains opérateurs redoutent en effet que Lisbonne réclame un renflouement additionnel pour compléter le plan de 78 Milliards d’euros élaboré l’an dernier par le Fonds monétaire international et l’Union européenne. La crainte est également forte que le Portugal finisse lui aussi par devoir restructurer une dette publique qui représente environ 105% de son produit intérieur brut.
Le coût de l’assurance contre un éventuel défaut sur les obligations à cinq ans portugaises a également atteint de nouveaux plus hauts ce mardi. Les CDS (credit default swap) sur la dette portugaises à 5 ans grimpent de 22 points de base par rapport à la veille à 1.517 pb selon les données fournies par Markit. Cela signifie qu’un investisseur souhaitant protéger un portefeuille de 10 Millions d’euros de titres de dette portugaise doit payer une prime annuelle de 1,517 Million d’Euros. source : boursier.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *