Krach boursier terminé grâce à une bourse débile !

Pendant que beaucoup d’experts en bourse parlent du fait que ce rebond haussier du marché est débile ou qui refont l’historie en expliquant que quelques mauvaises stats économiques poussent à nouveau l’argument que la FED n’ira pas au bout de sa politique de hausse de taux. L’essentiel est ailleurs maintenant que ce narratif est bien connu de tous.

L’essentiel se passe sur le pétrole.

Vous le savez.

L’inflation qui est le cœur du problème et pousse pour les élections de mi mandat Biden et la FEd a tout faire pour vider les réserves stratégiques et casser la croissance avec la hausse des taux la plus forte et la plus rapide.

Mais ça ne marche pas

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

La FEd semble prête à plonger le monde dans la récession pour en réduire la demande. Mais de l’autre côté les pays producteurs de pétrole ne se laissent pas faire et annoncent des réductions de production pour maintenir les prix hauts.

La guerre, la vraie guerre n’est pas conventionnelle. Elle est monétaire, et est sur le prix de l’énergie qui représente l’essentiel de l’inflation.

Un double effet kiss cool pour els pays non producteurs de pétrole et aillant une dette en dollars.

L’accord avec l’Iran a du plomb dans l’aile, le pétrole des pays émergents avec qui on doit refaire copain copain doit être raffiné avant d’arriver sur le marché. Tout fonctionne à plein régime et en même temps les taxes sur les superprofits, la poussée des gouvernements vers le vert vont continuer de freiner les investissements dans le secteur et donc la capacité de produire plus de pétrole.

Et pourtant du pétrole nous allons en avoir besoin.

Rien de neuf, la population continue de croître, les pays émergents continuent de vouloir vivre comme l’occident et la pollution dans tout cela, on l’a vue avec le charbon. Quand on a besoin d’énergie, on arrête les débats hypocrites, la réalité économique prend le dessus. Les gens veulent avant tout conserver leur confort de vie. Tout progrès technique vers moins de pétrole demande d’abord plus de pétrole pour être réalisé.

On avait pu parler de tout cela ces dernières années. Le covid, la guerre en Ukraine accélèrent les choses.

Et les élections de mi mandat approchent. Et l’inflation ne sera plus importante après. Les réserves stratégiques Us sont presque épuisées, les prix du pétrole continuent de tourner autour des 80-90 dollars, c’est toujours impossible de faire baisser drastiquement l’inflation dans ces conditions.

Du coup on peut se dire que cela amènera encore plus de hausses de taux. oui mais à un moment comme on a pu le souligné ces derniers mois, ça bloque et tue tout le monde qui devra se refinancer en moyenne en 2023-2024 pour le gros des prêts fait pendant le covid et qui arriveront à échéance et auront besoin d’un rollover.

Le fenêtre de resserrement est donc réduite et si on peut accepter un ralentissement économique, on ne peut accepter politiquement une dépression économique et un nouveau 2008 systémique.

La FED est piégée de partout

Le but de la FED est de tuer l’inflation. Pour cela il faut faire baisser le pétrole. Or, on le voit, ni la hausse des taux, ni la noyade sous les réserve stratégiques n’ont réussi à vraiment mater le pétrole. Est-ce que la FEd va faire l’erreur de casser quelque chose dans l’économie mondiale pour pousser une récession forte ? Ou est-ce qu’on va commencer à parler pause avant de prendre une crise du crédit acceptant que les prix du pétrole resteront élevés et se satisfaisant de trouver un juste milieu avec les pays producteurs autour des 80 dollars. L’important étant de stabiliser les choses, l’humain s’habituant a tout avec le temps. C’est ce qui se joue

Bref, à court terme, il faut se méfier de la volatilité des marchés, l’économie est encore robuste même si ça commence à craquer et la FED peut continuer de dire qu’ils iront au bout.

Mais le bout finalement est déjà pricé par les marchés. Les probabilités que la FEd annonce des hausses supérieures est maintenant à 0. Donc sur ce point là, le marché sait que la FED ne peut pas faire pire. Si elle ne peut faire pire, alors on peut à nouveau espérer et rejouer la flute enchantée, l’espoir d’une pause.

Alors on aura droit à 0,75 en novembre et 0,5 en décembre, mais le marché se dit que post élections de mi mandat, le discours changera de ton car à quoi bon continuer de tuer l’économie, si on n’arrive pas à faire baisser le pétrole et qu’on se retrouve donc à s’auto infliger une stagflation qui ne va à personne.

Le dollar fort est un problème mais il faudrait veiller à éviter d’aller trop fort trop vite dans l’autre sens aussi. Après tout, il faut bien refourguer les obligations d’état à quelqu’un, il faut éviter un dollar trop fort mais on veut un dollar fort quand même.

Bref il faut stabiliser, il faut normaliser, il faut réduire la volatilité. La FEd est piégée, ce n’est qu’une question de temps. Et le marché anticipe souvent 5 fois les choses avant qu’elles n’arrivent et est donc déçu 4 fois. Mais plus on avance et plus certains gardent leur lignes car on n’a jamais été aussi proche de la pause.

Maintenant il faudra éviter de se focaliser sur les stats éco et dire qu’a la moindre stat meilleure, voilà la FED ne fera pas de pivot. Le prix de l’énergie est la clé. Le paquebot vire de bord lentement, mais quand tout le monde s’en rend compte c’est qu’il est souvent trop tard pour contre virer rapidement sans un grand effort.

La sinusoïdale dont on avait pu parler. On continue d’y être en plein dedans.

Ce que le marché démontre dans son rebond de ces deux derniers jours n’est pas son côté débile non. il démontre qu’il comprend que les banques centrales seront rapidement piégées. Et que même si ce n’est pas encore pour cette fois et qu’on est déçu. N’étant jamais été aussi proche du tournant, la déception en sera peut être moins grande ce qui confirmera que de plus en plus joue cela.

Vous l’avez compris, ce qui m’intéresse ce n’est pas ce rebond ou même jusqu’où il peut aller, mais ce sera sa manière de construire, de tenir des supports et donc de valider une figure sur laquelle on pourra se reposer pour du moyen terme.

L’autre point majeur sera donc pour les marchés les résultats d’entreprises. Car comme dit, le pivot de la FED importera peu si on prouve avoir cassé quelque chose avant dans l’économie. Mais tout cela prend du temps, ce n’est peut être pas encore tout de suite qu’on s’en inquiètera. Ce qui peut nous donner une sous vague.

Il faut donc encore laisser le paquebot faire avant de pouvoir trancher.

Ensuite le sentiment de marché est très baissier, tout le monde était couvert avec des dérivés, la récession n’est toujours pas là, y’a toujours bcp d’argent sur les marchés car l’obligataire devient une alternative mais pas tant que le prix des obligations ne remonte pas un peu pour faire revenir la confiance. Donc globalement, y’a de gros mouvements car on assèche les contreparties et on crée donc plus de volatilité.

Rien de neuf par rapport aux dernières chroniques où je continue de tenter de me projeter pour éviter de me faire balader et de conclure que le marché est débile. C’est rarement le cas, le marché essaye plutôt de nous murmurer à l’oreille. à nous de savoir écouter.

Analyse cac 40

C’est une consolidation tranquille et saine qui se réalise en ce moment. Cela donne l’impression qu’il y’en a encore sous le pied pour viser les 6140 si jamais. 5850 en support pour ensuite créer la construction dont on a besoin pour déterminer si ce rebond a de quoi construire un retournement ou pas encore et qu’on rejoue la déception avant de revenir à l’espoir.

Pour le moment rien ne change, on a un fort rebond court terme dans une tendance de fond toujours dégradée.

Les niveaux sont assez larges d’où la volatilité.

Analyse cac 40 : coincé entre deux gaps avant de décider la suite

Souhaitez-vous recevoir un email pour être averti dès la publication de mes nouvelles positions? Alors Cliquez-ici

Portefeuille Graphseo Bourse

J’ai bien profité du rebond même si j’avais pas mal de cash donc je sous performe la hausse du marché. J’ai bien nettoyé le portefeuille, recentré quelques dossiers. Je garde une exposition au cas où on veuille aller plus haut, mais je ne me précipite pas. Pour autant si on consolide je n’aurai pas peur que ce soit une nouvelle déception en mode on tient pas les supports, j’achèterai.

Toutes les analyses et les trades sont partagés en temps réel au sein de l’Académie.

Portefeuille graphseo bourse trading dynamique

amicalement

Julien

Note: Tous les trades sont discutés, annoncés et partagés en temps réel sur L'Académie des Graphs.

Sur le site public ici, Le portefeuille est mis à jour une fois par jour vers midi. Les positions prises ou soldées en cours de journée post publication sont stipulées directement dans l'article du lendemain. Chaque fin de mois et chaque fin d'année, un article spécifique est publié pour faire le bilan de la performance du mois et de l'année. Le portefeuille représente mes convictions personnelles consolidées (portfolio zonebourse) et ne sont pas une incitation à l'achat ni à la vente.

Performance 2021: +122%; 2020: +121%; 2019: +79%; 2018: +21%; 2017: +24%; 2016: +12%; 2015: +45%; 2014: +30%; 2013:+72%...

La performance moyenne annuelle est de +40% depuis 2008. Avec l'accroissement du capital, je prends moins de risques aujourd'hui et vise +20% par an selon les conditions de marché. Ce qui m'importe, c'est le gain en valeur que représente ces +20% et non le pourcentage de gain seul. On ne gère pas un portefeuille à 6 chiffres comme on en gère un à 7...

Mon capital et mon horizon de placement sur chaque titre ne sont surement pas les mêmes que les vôtres. Le portefeuille est là pour partager avec vous en toute transparence mes convictions au quotidien mais n'a pas vocation à être suivi. Mon but est de vous apprendre à pêcher votre propre poisson et non à vous le donner. Cela reflète uniquement mon avis/opinion qui ne saurait valoir recommandation.

Les frais sont de 0,10% par ordre soit 0,2% l'aller retour (TTF en sus lorsque applicable) qui sont prélevés à la clôture de la position afin que vous ayez la performance brute de chaque position. La performance globale, elle, est nette de frais. Les éventuels retraits sont annoncés, notamment quand vient le moment de payer les impôts sur bénéfices. La grande majorité des bénéfices sont réinvestis depuis 2008. Les retraits/virements ponctuels annoncés. La performance est donc en net.

Débuter, investir et gagner en bourse avec la stratégie du moindre risque

livre-2-recto

En une formation apprenez l'essentiel pour gagner en bourse en profitant de mes 16 années d'expérience. La stratégie du moindre risque permet d'avoir le bon timing pour acheter et vendre au bon moment sans se prendre la tête et donc en prenant moins de risques. J'ai mis tout ce que je sais dans cette formation. Une formation tout en un, pas à pas pour débuter, investir et gagner en bourse! Une formation en bourse qui les réunit toutes.

Débutez maintenant, apprenez comment je suis passé d'un petit compte à un portefeuille boursier à 7 chiffres sans avoir 150 de QI et comment vous pouvez en faire de même grâce à la Stratégie du moindre risque. Cliquez-ici pour découvrir comment la Stratégie du moindre risque peut révolutionner votre façon d'investir en bourse.

Découvrez la Stratégie du moindre risque maintenant
Merci de faire tourner et partager cet article
Julien Flot
Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse.
Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.