La Bourse exile ses peurs en rouge et noir

Le marché valide donc bien que toutes ses peurs étaient déjà intégrées. Hier les minutes de la FED ont confirmé ce que l’on savait déjà. Deux hausses de taux à 0,5% pour les deux prochaines réunions. Surtout ce qui a plu c’est que la FED explique que c’est pour se donner des marges de manœuvre au cas où en fin d’année l’économie le nécessité. En gros, ça veut dire que les banques centrales ne nous abandonneront pas, qu’elles restent le chevalier blanc. Le pire serait que les marchés perdent confiance en elles. mais pour le moment, leurs erreurs n’en sont pas et ne servent que de prétexte à chacun pour se déresponsabiliser de ses propres erreurs d’investissement.

Si l’on m’avait conseillé, j’aurais commis moins d’erreurs, j’aurais su me rassurer toutes les fois que j’ai eu peur…. »

Les banques centrales ne pourront pas combattre la hausse de l’inflation pour sa partie énergétique en remontant les taux.

Enfin si mais seulement car cela impact les monnaies. Et d’ailleurs la BCE l’a bien compris et on va remonter les taux également surtout pour cette raison. D’ailleurs cela plait aux banques, les taux redeviendront positifs. Et donc les banques vont à nouveau faire des marges. Bien entendu, les taux réels eux, avec une inflation à 5%, restent négatifs et ça nous va bien pour contrôler le coût de la dette.

Donc les politiques savent qu’ils ont en gros encore une année pour raser gratuit à coups de plans, boucliers, et instruments de sauvegarde. Après, ce serra serrage de ceinture des déficit à nouveau avec surement pour 2023 le spectre de la hausse des impôts et taxes. Après l’inflation, la décroissance, ce sera surement le prochain gros sujet pour les investisseurs. Aux Us surtout cela peut être utilisé pour réorienter l’épargne. Cela serait un des moyens pour obliger les particuliers à reprendre la part obligataire dont la FED devra se débarrasser. Mais là encore c’est du long shot à ce stade et on n’inventera rien, il suffit de regarder le Japon. Mais on a encore du temps.

Et les marchés vont continuer à mon sens à s’occuper moins d’inflation et plus de croissance.

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

Les marges des sociétés au T2 seront attendues au tournant pour nous promettre un été à nouveau volatil. Mais déjà le marché à pricé la hausse des taux, l’inflation. Maintenant il va falloir trancher entre récession qui est le scénario du pire qu’on a voulu pricer ces derniers temps et la stagflation, c’est pas top mais c’est un scénario de normalisation que je trouve le plus sain. Et à ce stade qui serait vue comme au final du soulagement par rapport au scénario du pire de la récession.

Bien entendu, la difficulté c’est que contrairement à 2020-2021, il n’y aura pas un marché boursier, mais des marchés. Chaque pays sort de la crise du covid d’une manière différente, on le voit avec la guerre des monnaies et il y aura des perdants et des gagnants comme on le voit déjà et donc des zones qui n’auront qu’une stagflation (baisse de l’inflation mais qui reste forte, baisse de la croissance mais qui reste positive) et d’autres qui auront une récession (croissance négative, inflation qui baisse mais reste forte).

Les forces des monnaies seront importantes pour amortir l’inflation importée, notamment énergétique.

Du coup les banques centrales seront plus à l’œuvre pour gérer la force de leur monnaie.

Pour moi les marchés vont peu à peu acter donc la prévalence de la décroissance vis à vis de l’inflation. par à coups comme toute rotation.

Deux impondérables. La Chine et son zéro covid. Les cas augmentent à nouveau partout mais on semble ne plus parler du covid car les décès restent bas. Sauf en Chine mais grâce à leur politique zero covid, ils se donnent un prétexte pour être accommodant et relancer leur économie ce qui aidera la croissance mondiale dans le scénario stagflation.

Donc les matières premières sont supportées on le voit par la réouverture de la Chine mais peu à peu on parlera de décroissance en Chine aussi.

Et la guerre en Ukraine. là aussi c’est parti pour être plus long. Poutine gagne lentement mais gagne. La mer d’azov est Russe, odessa pourra être facilement à l’avenir être prise et couper l’accès de l’Ukraine à toute mer sera rapide en cas de nouveau conflit. La Crimée et le donbass sont reliés. La facture est chère pour tout le monde en mode tout ça pour ça mais globalement Poutine annexera les parties qu’il voulait et un mur de fer sera érigé entre les deux Ukraines. La problématique, c’est que si l’issue semble plus ou moins connue, tout cela est lent, très lent et cette lenteur joue contre le monde et la crise alimentaire pour parler d’un sujet plus important que le seul impact économique.

Mais avec tout cela, le marché boursier décide de voir le verre à moitié plein et d’espérer.

Bien sûr on ne peut parler que de rebond. Mais on semble avoir intégré tous les cygnes gri et il y’a toujours bcp de liquidité qui n’ont pas mieux où aller que sur la bourse. En étant sélectif certes mais actions quand même.

Du coup on a validé l’amélioration d’hier sur les marchés. il faut prendre tout cela avec des pincettes. Les volumes sont réduits. L’ascension, le pont et les Us fermés lundi pour cause de memorial day si ma mémoire est bonne.

Autant dire qu’il faut éviter de faire des conclusions. D’autant que cela reste un rebond dans une tendance qui reste dégradée sous les 6500 points qui pourra potentiellement être l’objectif d’ailleurs de ce rebond. Après il faudra voir la réaction.

Mais globalement au-dessus des 6280, de quoi redevenir positif sur ce mouvement de court terme. on verra sa capacité à contaminer de manière plus durable les prix. Pour cela, il faudra attendre plus de volumes semaine prochaine.

Analyse CAC 40 : les acheteurs reprennent espoir mais il faudra éviter de s'emballer à moyen terme sur ce rebond sous 6500-6600
Analyse CAC 40 : les acheteurs reprennent espoir mais il faudra éviter de s’emballer à moyen terme sur ce rebond sous 6500-6600

Souhaitez-vous recevoir un email pour être averti dès la publication de mes nouvelles positions? Alors Cliquez-ici

Niveau Portefeuille Graphseo Bourse

J’ai pris des profits hier sur Digital turbine, pour 8%, accumulé Tilray et globalement je joue avec mon exposition ce rebond sur les valeurs de croissance. C’est trop tôt pour parler de retournement, mais je joue un écart en mode prendre ce qu’il y’a à prendre.

On avait pu parler de faire attention à l’illusion des indices. En 2021, c’était les Gafam qui envoyées une illusion de force des indices alors que la moitié des valeurs étaient en tendance baissière. En 2022, les Gafam sont faibles et envoient une photo dégradée des indices alors que sans parler de tendance haussière bien sûr, on trouve de la résilience et des congestion sympathiques sur des titres plus petits, plus spéculatifs.

Beaucoup d’investisseurs pensent qu’il ne faut pas trader ce genre de marché et donc partir et revenir en novembre. Je pense au contraire que c’est louper une opportunité d’observer, d’apprendre, de gagner ne expérience et surtout de préparer les watch list, les plans et d’être prêt à ne pas louper la prochaine tendance. 80% d’un trade, c’est le temps qu’on a passer à l’observer , à le préparer pour être prêt le jour du signal sans se poser de questions ni hésiter.

Je continue donc de jouer le mode rebond en restant dynamique et agressif dans mes positions. Il faut accepter des drawdown plus important par contre, c’est sûr. Sinon je me suis encore mis dans une situation sympa avec air france. je participe à l’AK et ça sent la position moyen terme.

Sinon je continue de m’intéresser aux secteur qui malgré la décroissance, continueront de croître. Je suis déjà depuis longtemps le secteur cannabis, mais je commence à nouveau à repondérer des lignes. Après idéalement pour profiter de la légalisation aux US, il faudrait plus rentrer d’acteurs américains directement. Un ami m’a dit qu’il fallait que je fasse une vidéo de rappel sur le secteur. Je tenterai de faire ça semaine prochaine.

j’ai rentré une petite ligne de DBV. Cela reste des biotechs, mais globalement on a pas mal de dossiers qui cotent la trésorerie ou proche aves des résultats de phase à venir cette année. Si l’appétit pour le risque revient , cela peut permettre des décalages sympa à nouveau mais pour profil spéculateurs surtout.

je continue de jouer que Musk va aller au bout pour twitter.

PS: beaucoup de personnes suivent ce que je fais mais je pense que la données la plus important c’est le % investi par position en fonction de ce que c’est. La gestion du risque c’est avant tout et d’abord la taille de position. ne l’oubliez pas et travaillez cet aspect qui fera une grande différence dans vos performances.

Toutes les analyses et positions sont partagées en temps réel au sein de l’Académie.

Portefeuille Graphseo bourse trading dynamique
Portefeuille Graphseo bourse trading dynamique

amicalement

Julien

Note: Toutes les positions sont discutées et annoncées en temps réel sur L'Académie des Graphs. Le portefeuille est mis à jour une fois par jour. Les positions prises ou soldées en cours de journée post publication sont stipulées directement dans l'article du lendemain. Chaque fin de mois et chaque fin d'année, un article spécifique est publié pour faire le bilan de la performance du mois et de l'année. Le portefeuille représente mes convictions personnelles consolidées (portfolio zonebourse) et ne sont pas une incitation à l'achat ni à la vente.

Performance 2021: +122%; 2020: +121%; 2019: +79%; 2018: +21%; 2017: +24%; 2016: +12%; 2015: +45%; 2014: +30%; 2013:+72%...

La performance moyenne annuelle est de +40% depuis 2008. Avec l'accroissement du capital, je prends moins de risques aujourd'hui et vise +20% par an selon les conditions de marché. Ce qui m'importe, c'est le gain en valeur que représente ces +20% et non le pourcentage de gain seul. On ne gère pas un portefeuille à 6 chiffres comme on en gère un à 7...

Mon capital et mon horizon de placement sur chaque titre ne sont surement pas les mêmes que les vôtres. Le portefeuille est là pour partager avec vous en toute transparence mes convictions au quotidien mais n'a pas vocation à être suivi. Mon but est de vous apprendre à pêcher votre propre poisson et non à vous le donner. Cela reflète uniquement mon avis/opinion qui ne saurait valoir recommandation.

Les frais sont de 0,10% par ordre soit 0,2% l'aller retour (TTF en sus lorsque applicable) qui sont prélevés à la clôture de la position afin que vous ayez la performance brute de chaque position. La performance globale, elle, est nette de frais. Les éventuels retraits sont annoncés, notamment quand vient le moment de payer les impôts sur bénéfices. La grande majorité des bénéfices sont réinvestis depuis 2008. Les retraits/virements ponctuels annoncés. La performance est donc en net.

Débuter, investir et gagner en bourse avec la stratégie du moindre risque

livre-2-recto

En une formation apprenez l'essentiel pour gagner en bourse en profitant de mes 16 années d'expérience. La stratégie du moindre risque permet d'avoir le bon timing pour acheter et vendre au bon moment sans se prendre la tête et donc en prenant moins de risques. J'ai mis tout ce que je sais dans cette formation. Une formation tout en un, pas à pas pour débuter, investir et gagner en bourse! Une formation en bourse qui les réunit toutes.

Débutez maintenant, apprenez comment je suis passé d'un petit compte à un portefeuille boursier à 7 chiffres sans avoir 150 de QI et comment vous pouvez en faire de même grâce à la Stratégie du moindre risque. Cliquez-ici pour découvrir comment la Stratégie du moindre risque peut révolutionner votre façon d'investir en bourse.

Découvrez la Stratégie du moindre risque maintenant
Merci de faire tourner et partager cet article
Image par défaut
Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse.
Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Laisser un commentaire