La bourse fuit mais ne Krach pas : Le Chevalier blanc veille

Hier tout le monde criait que la banque centrales d’Angleterre venait de sauver le marché boursier du krach. Et aujourd’hui tout le monde a peur à nouveau et parle de coup d’épée dans l’eau. Il convient de bien comprendre que le fond d’une tendance ne se retourne pas comme ça. Ce que l’on est en train de faire, c’est de construire.

La peur de casser quelque chose plus forte que l’inflation

Premièrement, nous y voilà donc, le dollar fort, la hausse en ligne droite des taux d’intérêts font que de plus en plus de banques centrales réalisent bien qu’elles sont piégées. C’est le cas de la BCE et c’est aussi le cas de la FED; Mais dans leurs cas, ils ont encore une fenêtre de tir ouverte. Donc les marchés peuvent se dire qu’avant que les banques centrales nous sauvent, elles vont continuer de monter les taux car l’inflation même si elle baisse, restera quand même costaud. Et la Fed, les US restent directeurs.

D’autant que si quelques banques centrales se mettent à soutenir leurs taux longs et leurs monnaies, c’est faire tourner la planche à billet, et c’est permettre aux gouvernements de continuer à raser gratuit et ça c’est inflationniste en supportant la demande, et donc la hausse de l’énergie.

bref, je ne vous fait pas un dessin, on l’avait déjà exprimé mais c’est là où cela se mord la queue et que in fine vous verrez que l’inflation ne sera plus un problème mais un mal nécessaire et accepté pour sauver le soldat économie.

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

Alors rien ne change, si ce n’est la psychologie.

C’est peut être rien pour vous surtout si vous regardez le moindre mouvement de marché au jour le jour mais pour le marché cela veut dire beaucoup.

D’une part on était dans des hausses exponentielles, donc les mesures de la BOE ne permettent qu’un prorata, une correction à la mesure de la hausse, c’est autant dire beaucoup et pas grand chose à la fois. Mais l’important c’est la baisse de volatilité in fine et la stabilisation des taux. Comme dit, ce n’est pas tant la hausse de taux ou du dollar le problème, c’est la vitesse avec laquelle cela a lieu qui risque donc de nous replonger dans une crise de la dette. Stabiliser, même à des niveaux « hauts » c’est donner de l’air au marché.

La BOE hier en annonçant vouloir acheter les obligations long terme pour contrôler les taux, nous annonce 1 que c’est pas une vue de l’esprit, on est vraiment pas loin de casser un truc systémique et 2 que les banques centrales sont toujours là en chevalier blanc et que s’il le faut donc la protection de l’économie passera avant le risque d’inflation.

Après c’est la BOE, et comme dit, le marché réagira surtout à la BCE mais surtout surtout à la FED; Et pour le moment je dirai que la FED n’a pas vocation a changer son fusil d’épaule, donc le marché peut jouer la déception si de plus les stats inflation, chômage continuent d’être résilientes. Mais dans le cas contraire, n’oublions pas que tout le monde est baissier sur ce marché mais n’a pas pour autant sorti les positions et s’est plutôt couvert avec des ventes à découvert et des puts. Tout cela c’est des futurs achats qui peuvent pousser les marchés à la hausse si le marché décide que le risque est levé. Et ça dépendra des stats donc. on peut voir dans toute baisse de l’inflation ou du chômage une sur réaction du marché.

C’est ce qui va rendre le marché toujours volatil à mon sens mais en fond, on a donc bien un pivot qui vient d’être initié, celui que les banques centrales ne seront pas têtues et que le marché leur forcera la main. J’attends également avec impatience que la Chine fasse quelque chose pour supporter le yuan.

Niveau gold, matières premières, baisse du dollar, rebond valeurs croissance et petites caps cycliques cela donne du beurre à mes épinards. Mais comme dit, pas trop vite, cela permet avant tout une stabilisation mais c’est la FED qui domine le monde des marchés et pas de pivot pour elle. Donc les marchés scruteront encore plus les stats liées à l’inflation et au chômage et décideront encore plus de voir le verre à moitié plein ou vide.

En attendant, on tente de s’accrocher aux branches et de vouloir croire dans les mouvements récents, au-delà du rebond , au moins à un yoyo qui permet de stabiliser et de construire la suite.

Vidéo bourse

Souhaitez-vous recevoir un email pour être averti dès la publication de mes nouvelles positions? Alors Cliquez-ici

La partie 2 sortira ce soir.

Analyse CAC 40

Stabilisation c’est ce qu’on tente de construire mais que c’est dur. Cependant l’essentiel est sauf. je dirai que même si on va chercher les 5620 je resterai dans cette idée que l’on construit peut être plus une phase de stabilisation qu’un krach boursier.

je suis bien chargé donc forcément biaisé. Cela reste baissier et il faudra franchir les 5750 pour se donner un peu d’air. 5666 en support en attendant, en dessous la zone des 5620-5600 visée mais peut être ce sera l’excès pour entrer.

On va vite savoir dans tous les cas

Analyse cac 40

Portefeuille Graphseo bourse

J’ai continué de profiter du rebond surtout aux US même s’il fut handicapé par la hausse de l’euro. Aujourd’hui c’est le contraire, je vais me prendre une baffe d’entrée mais amortie par la baisse de l’euro. Mais comme dit plus haut, on a des signaux quand même de stabilisation et rebond sur les taux, le dollar, donc cela pose une grosse question à rester investi aux US trop gros tout de même. Mais en même temps en Europe je prends veste sur veste, orpea encore ce matin mais c’était le jeu de jouer les résultats. à y réfléchir c’est toujours mieux d’acheter après car au final le pire est maintenant connu on peut penser.

La hausse des boites d’armement n’est pas pour rassurer. on espère que personne ne touchera au gazoduc de la Baltique qui relie la Norvège et la Pologne, ce serait moche et une grosse escalade. Pour le moment le marché ne s’en inquiète pas mais quand on voit les configs des boites de défense, on semble vouloir relancer la hausse et c’est jamais encourageant

Donc toujours énormément d’incertitude et donc de volatilité, je continue de naviguer à vue et séance par séance au niveau du portefeuille. Pour le moment je me maintiens à flots…

Je fais bcp d’A/R actuellement, ce qui explique que certains pru peuvent baisser et les quantités rester identiques, car j’achète une accu et au final ça prend pas, je la vends. J’ai fait ça sur ubishit, faurecia là avec plus de succès.

Et comme certains ne semblent pas comprendre, l’évolution euro/usd a un gros impact sur la perf des lignes US. Impact positif tout cette année, là depuis hier négatif, vous constaterez donc que sur certaines lignes la perf est moindre que ce qu’elle devrait être puisque le dollar a baissé même s’il remonte bien ce jour. D’où mon propos, que détenir un portif essentiellement en dollar pose un problème actuellement si on pense que l’euro sans pour autant se retourner durablement, peut faire un rebond de 4-5%. C’est pas rien

Tous les trades sont partagés en temps réel au sein de l’Académie

amicalement

Julien

Note: Tous les trades sont discutés, annoncés et partagés en temps réel sur L'Académie des Graphs.

Sur le site public ici, Le portefeuille est mis à jour une fois par jour vers midi. Les positions prises ou soldées en cours de journée post publication sont stipulées directement dans l'article du lendemain. Chaque fin de mois et chaque fin d'année, un article spécifique est publié pour faire le bilan de la performance du mois et de l'année. Le portefeuille représente mes convictions personnelles consolidées (portfolio zonebourse) et ne sont pas une incitation à l'achat ni à la vente.

Performance 2021: +122%; 2020: +121%; 2019: +79%; 2018: +21%; 2017: +24%; 2016: +12%; 2015: +45%; 2014: +30%; 2013:+72%...

La performance moyenne annuelle est de +40% depuis 2008. Avec l'accroissement du capital, je prends moins de risques aujourd'hui et vise +20% par an selon les conditions de marché. Ce qui m'importe, c'est le gain en valeur que représente ces +20% et non le pourcentage de gain seul. On ne gère pas un portefeuille à 6 chiffres comme on en gère un à 7...

Mon capital et mon horizon de placement sur chaque titre ne sont surement pas les mêmes que les vôtres. Le portefeuille est là pour partager avec vous en toute transparence mes convictions au quotidien mais n'a pas vocation à être suivi. Mon but est de vous apprendre à pêcher votre propre poisson et non à vous le donner. Cela reflète uniquement mon avis/opinion qui ne saurait valoir recommandation.

Les frais sont de 0,10% par ordre soit 0,2% l'aller retour (TTF en sus lorsque applicable) qui sont prélevés à la clôture de la position afin que vous ayez la performance brute de chaque position. La performance globale, elle, est nette de frais. Les éventuels retraits sont annoncés, notamment quand vient le moment de payer les impôts sur bénéfices. La grande majorité des bénéfices sont réinvestis depuis 2008. Les retraits/virements ponctuels annoncés. La performance est donc en net.

Débuter, investir et gagner en bourse avec la stratégie du moindre risque

livre-2-recto

En une formation apprenez l'essentiel pour gagner en bourse en profitant de mes 16 années d'expérience. La stratégie du moindre risque permet d'avoir le bon timing pour acheter et vendre au bon moment sans se prendre la tête et donc en prenant moins de risques. J'ai mis tout ce que je sais dans cette formation. Une formation tout en un, pas à pas pour débuter, investir et gagner en bourse! Une formation en bourse qui les réunit toutes.

Débutez maintenant, apprenez comment je suis passé d'un petit compte à un portefeuille boursier à 7 chiffres sans avoir 150 de QI et comment vous pouvez en faire de même grâce à la Stratégie du moindre risque. Cliquez-ici pour découvrir comment la Stratégie du moindre risque peut révolutionner votre façon d'investir en bourse.

Découvrez la Stratégie du moindre risque maintenant
Merci de faire tourner et partager cet article
Julien Flot
Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse.
Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Un commentaire

  1. Bonjour Julien,
    bonne analyse pour la revente rapide des titres Orpea !
    Ne serait-ce pas le bon moment de chercher un meilleur PRU pour Innate Pharma ? (2.09 EUR/t)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.