Menu

Une Prévision bourse et CAC 40 2016-2017 pas comme les autres

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez cet article. Une question ? Posez-la moi par email ou directement sur mes réseaux

Je commence à être fatigué d’entendre le même pessimisme depuis plus de 3 ans à chaque fois que le marché baisse d’un point. Sans cesse le pessimisme rode.

Et sans cesse, depuis plus de trois années maintenant, il a tort et ruine des milliers d’investisseurs soit en leur faisant prendre des positions à la baisse ou encore sur l’or soit en leur faisant vendre leurs actions par crainte ou en les faisant douter de rentrer sur les marchés.

Bien entendu, la peur a toujours plus fait vendre et les médias et autres gourous ne s’en privent pas pour vendre leurs services. Mais pour gagner en bourse, il ne faut ni être optimiste ni pessimiste mais juste réaliste.

« Le pessimiste se plaint du vent, l’optimiste espère qu’il va changer, l’opportuniste ajuste ses voiles. »
– William Arthur Ward
Voilà une parfaite définition de la philosophie derrière la « Stratégie du moindre risque »

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

Au début de l’année encore, tout le monde avait peur du risque Chinois. Aujourd’hui c’est le Brexit. Mais ces événements comme les précédents n’ont pas mis en péril la tendance long terme des marchés et rapidement sont devenus des non-événements. Bien loin des crash boursiers promis.

Alors bien entendu, les arbres ne montent pas jusqu’au ciel et viendra un moment où les marchés prendront la tangente. Les pessimistes se gargariseront d’avoir eu raison. Mais avoir raison sans le bon timing en bourse, c’est tout simplement avoir tort et être ruiné.

J’ai commencé à m’intéresser à la bourse en 1997 avec mes premières actions offertes par mon père. Il s’agissait d’actions France Telecom. J’ai de vagues souvenirs de déjà vu lorsque je compare la période 1997 à aujourd’hui. J’ai fait quelques recherches…

Il est assez intéressant de pouvoir comparer l’environnement économique et l’ambiance générale ainsi que les craintes des économistes et investisseurs de 1997 à celles d’aujourd’hui. Nous sommes dans une situation identique. En 1997, tout le monde avait peur d’un retour de la crise de 1994.

En 2016, tout le monde a peur d’un retour de la crise de 2008. Mais pourtant,, entre 1998 et 2000 c’est bien une bulle haussière qui s’est mise en place sur les marchés.

Et tout tend à prouver que l’année 2016, tout comme l’année 1997 est une année de transition vers un renouveau économique haussier.

Je ne vous parle pas là d’une certitude, je n’en ai point mais d’une conviction.

Je pense que oui il existe des risques économiques ici et là et que le monde n’est pas rose mais il ne l’a jamais été et que la grande majorité des risques sont des risques temporaires qui n’impacteront pas durablement l’économie mondiale. Il n’y a qu’a voir la réaction des marchés financiers le surlendemain du Brexit…Brexit?; quel Brexit ? oublié…non événement.

Pour conserver son objectivité, il faut tout simplement regarder le graphique du CAC 40.

Alors regardons le graphique du CAC 40, mais sur ces 20 dernières années et donc pour y voir quelque chose en données mensuelles

Nous évoluons depuis plus de 15 ans sous une oblique résistance en rouge. Le test et nouvel échec en 2015 a lancé une consolidation sous la forme d’un biseau descendant en orange. Cette figure approche de son terme et c’est pourquoi cet été sera très intéressant à observer car une nouvelle tendance pourrait naître.

Ces derniers mois, les différentes craintes économiques de court terme ont rendu les marchés volatiles. On le voit avec les nombreuses mèches basses sur les chandeliers de ces derniers mois. Mais qui dit mèches basses, dit que chaque attaque baissière fût achetée. En d’autres termes, les acheteurs sont là et le niveau des 3950 à 4090 est clairement vue comme une zone d’achat à bon prix.

On retrouve la consolidation qui dure depuis une année maintenant également sur le rsi. là encore la figure est sur le point d’être à son terme.

Ces dernières semaines avec le Brexit, le CAC 40 s’est donc une nouvelle fois servi de la zone des 4090 pour relancer la hausse et l’attaque du haut du biseau descendant avec les 4040-4070 en résistance.

Outre la résistance oblique en rouge long terme sur les 4900 points, c’est bien celle, horizontale des 4630 points qui s’annonce comme pivot. Au-dessus des 4470 ce serait la prochaine cible. Et en revenant au-dessus des 4630 points, le CAC 40 se mettrait en ordre de bataille pour une nouvelle attaque des 4900/5000 points pour cette fois-ci les franchir sans nul doute. La bulle potentielle sur les actions européennes pourrait alors rapidement provenir de là. Bien entendu je vous parle là d’un scénario long terme (2016-2017-2018).

Comme dans tout scénario, il y a un mais. Comme vous pouvez le voir les mèches basses de ces dernières semaines nous donnent la zone de support à absolument conserver. En-dessous, il va de soi que la baisse prendrait le dessus ce qui ferait plaisir aux cassandres qui depuis 3 ans ont tort et aimeraient bien finir par avoir raison avant leur retraite… Cette zone de support se trouve dans la zone des 3950 à 4090 points.

Au-dessus de cette zone des 3950-4090, j’adapte mes voiles à privilégier un scénario haussier.

PS: jetez un oeil à 2008, vous voyez une ressemblance avec la configuration actuelle ? moi non. Par contre regardez 1996-1997 maintenant. Si nous venions à revenir au-dessus des 4630 points, le CAC 40 se retrouverait exactement dans les mêmes dispositions qu’en 1997.

Mais attentions, les mêmes causes ne mènent pas forcément aux mêmes effets en bourse…

 

analyse cac 40

Recevez mes nouvelles positions ainsi que mon portefeuille boursier par email via des chroniques régulières. C'est gratuit !

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez cet article. Une question ? Posez-la moi par email ou directement sur mes réseaux

Julien Flot
Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse.
Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Comme plus de 10 000 personnes, recevez ma formation, mon top actions et mes chroniques

Recevez gratuitement tout ce qu'il vous faut savoir pour mieux investir, réussir en bourse dès demain et ma formation gratuite pour bien débuter.