Menu

Succession et immobilier: Un conseil simple pour une retraite tranquille

C’est un fait. La grande majorité des français disposent d’un patrimoine exclusivement fait d’immobilier. Une résidence principale bien entendu mais surtout grâce ou à cause des différentes incitations gouvernementales ces dernières années, de nombreux biens locatifs. Bien entendu il y a l’assurance vie et quelques liquidités sur des PEL. Mais bien souvent plus de 90% d’un patrimoine est fait d’immobilier.

Alors que nous allons assister à la vague de nouveaux retraités du baby boom. une question va venir vous hanter. Votre succession.

L’immobilier n’est pas le meilleur placement pour une succession tranquille

Car l’immobilier c’est bien beau,mais c’est lourdement taxé. Et rien n’est plus peinant de voir une bonne partie de vos efforts d’une vie de bons placements partir à l’état et non à votre famille.

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

De plus ces prochaines années, vous pouvez être certain que de très nombreux biens Scellier, Pinel vont se retrouver en vente en même temps dans des localité ou peu d’acheteurs se bousculeront.

Le patrimoine des français qui ont tous leurs œufs dans le même panier est donc à risque. Et même si vous parvenez à bien vous en sortir, les impôts viendront ratisser large vos plus values.

L’immobilier locatif n’est pas sans risque. L’approche de la retraite doit vous pousser à faire le ménage dans votre patrimoine

A l’heure de la retraite, beaucoup comptent sur les revenus locatifs pour s’assurer des rentrées d’argent suffisantes. Mais de là vient l’erreur de garder vos biens locatifs sans penser à demain.

Sans parler des risques quant à l’immobilier et à ses prix, le préjudice pour votre succession viendra des impôts.

Il faut donc faire un inventaire de vos biens.Peut être vendre la maison principale, trop grande maintenant que les enfants sont indépendants et acheter plus petit, de plein pied et proche des commerces pour vos vieux jours.

Mais surtout, il va falloir d’ores et déjà commencer à réduire votre parc d’immobilier locatif avant qu’il ne soit trop tard.

Le but n’est pas de tout vendre, mais si vous avez plusieurs biens, de vendre ceux qui sont les moins rentables et qui vous causent le plus d’emmerdes.

Mais que faire de l’argent ?

C’est là que vient mon conseil simple pour votre succession. Léguer des biens immobiliers, c’est léguer des problèmes si vous avez plusieurs enfants. il y aura toujours des jalousies. Et surtout c’est léguer de gros impôts sur la succession sur des biens en plus qui ne sont par forcément très rentables. Donc vendre une grande partie de votre parc, c’est avoir de la suite dans les idées pour votre succession.

Mettez le fruit de ces ventes dans une assurance vie qui sera l’enveloppe parfaite et idéale pour votre succession niveau impôts.

L’avantage de l’assurance vie sera de pouvoir vous verser une rente également.

Sans compter que selon votre profil de risque, vous pouvez également en sus du fond euros investir sur de multiples supports pour dynamiser la performance de votre assurance vie. Et même continuer d’investir dans la pierre via la bourse pour pouvoir rentrer et sortir plus facilement qu’avec un bien physique.

Maintenant vous pouvez couler des jours heureux

Recevez mes nouvelles positions ainsi que mon portefeuille boursier par email via des chroniques régulières. C'est gratuit !

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez mon travail. Merci de votre soutien !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comme plus de 10 000 personnes, recevez ma formation, mon top actions et mes chroniques

Recevez gratuitement tout ce qu'il vous faut savoir pour mieux investir, réussir en bourse dès demain et ma formation gratuite pour bien débuter.